l'ascension du prophete mohamed(saw)

Forum Chrétien / Musulman / Judaisme Bible -Thora face au Coran


Dialogue islamo-chrétien
Le dialogue interreligieux est une forme organisée de dialogue entre des religions ou spiritualités différentes. Ultérieurement, la religion a considéré l'autre comme n'étant pas la vérité révélée. C'est ainsi que les premiers contacts entre l'islam et le christianisme furent souvent difficiles, et donnèrent lieu à des guerres impitoyables comme les croisades.
marseillais

[ Musulman ]
 
Messages: 629
Inscription: 16 Jan 2005, 14:32

Message Sujet: l'ascension du prophete mohamed(saw)

Message Titre du message: l'ascension du prophete mohamed(saw)

Message Ecrit le 31 Jan 2005, 11:07

Allah le Glorieux a dit : « Gloire et Pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur [Muhammad], de la Mosquée Al-Haram à la Mosquée Al-Aqsa dont Nous avons béni l'alentours, afin de lui faire voir certaines de Nos merveilles. C'est Lui, vraiment, qui est l'Audient, le Clairvoyant. » (S17 V1)

Le voyage nocturne : C’est le trajet aller-retour entre la mosquée El Haram à la Mecque et la Mosquée al-Aqsa à al-Quds, effectué corps et âme dans une même nuit sur le dos d’un animal blanc (plus petit qu’un mulet et plus grand qu’un âne) nommé al-Bouraq.(le cheval ailé)

L’ascension : C’est l’élévation à partir de la Mosquée « al-Aqsa » vers « sidrat-al-muntaha » (lotus de la limite situé au septième ciel) à travers les sept cieux, puis la descente vers la mosquée al-Aqsa. Ce voyage est effectué corps et âme, dans une même nuit, en état d’éveil.

Historique du miracle : Bien qu’elle ne soit pas une date exacte, les musulmans considèrent le 27 du mois de Rajab (dans le calendrier hégirien) comme étant le jour où a eu lieu le miracle. Ceci ne nous empêche pas de célébrer cet événement. L’historien ibn Sâd, dans son livre « Tabaqat al-Kubra », le situe dix-huit années avant l’hégire.

Le miracle de l’ascension et du voyage nocturne fut une invitation adressée à Son bien-aimé serviteur Muhammad (pbsl), la plus parfaite des créatures, par Le Miséricordieux. Allah a voulu l’honoré d’une façon exemplaire :

- Dans cette ascension Muhammad (pbsl) a pu rencontrer ses frères prophètes (P). Ainsi, il a rencontrer Adam (P) dans le premier ciel, Yahia (Jean) et Issa (Jésus) (P) dans le second, Youssef (Joseph) (P) dans le troisième, Idriss (P) dans le quatrième, Haroun (P) dans le cinquième, Moussa (P) dans le sixième et Ibrahim dans le septième ciel. Tous disaient en voyant le prophète (pbsl) : « Bienvenu au frère vertueux et prophète vertueux » excepté Adam et Ibrahim (P) qui disaient Fils au lieu de frère. Moussa (P) a pleuré en voyant le prophète (pbsl) et à la question « pourquoi pleures-tu ? », il a répondu : je pleure maintenant parce qu’un jeune qui a été envoyé après moi, entrera au Paradis avec une communauté plus grande que la mienne ».

- Trois choses ont été données au Messager d’Allah (pbsl) au cours de cette ascension :

Ø Les cinq prières quotidiennes

Ø Les derniers versets de la sourate al-Baqara (La Vache).

Ø Le pardon pour les membres de sa communauté qui n’auront rien associé à Allah.

- Un dialogue étonnant s’est produit entre Moussa (P) et le Messager d’Allah (pbsl) : Le Messager d’Allah a dit :

Sur le chemin du retour, je suis repassé par le séjour de Moussa (P) qui me questionna :
- Que t’a-t-on ordonné ?

- Cinquante prières par jour.

- Ta nation ne sera pas capable de s'y faire, jamais ! Par Allah, j'ai bien avant toi éprouvé les hommes et j'ai eu bien à souffrir avec les fils d'Israël... Retourne auprès de notre Seigneur et demande Lui d’alléger "

J’y retourna et fut dispensé de dix prières. Moussa me réexpédia à nouveau d'où je venait pour la même raison. A chaque voyage, le nombre des prières diminuait : quarante, trente, vingt, dix... Au cinquième retour, Moussa me demanda :

- " Que t’a-t-on ordonné ?

- Cinq prières !

- Ta nation ne supportera pas ! Retourne...

- j’ai demandé mon seigneur à tel point que j’en ai eu honte. En revanche, J’accepte et je me soumet. Et c’est ainsi qu’une voix céleste déclara : « Mon obligation est signée et j’ai allégé pour mes serviteurs » (Boukhari)

La célébration de cet événement : Ce fut le meilleur événement par lequel Allah a offrir à son Prophète(B) et sa communauté, la « Salat ». La prière, celle qui préserve de la turpitude et du blâmable. La prière, celle sans qui on ne serait pas organisé et celle sans qui on n’aurait pas été guidé vers la propreté de notre corps, de nos vêtements, de nos âmes et de nos cœurs. Sans elle, nous n’aurions pas connu la direction unique (la qibla) par contre chacun aurait son orientation. Sans elle, nous n’aurions connu ni les mosquées, ni l’occasion de nous rencontrer. Nous n’aurions pas connu la valeur du temps. Nous n’aurions aucun prétexte pour avoir accès au savoir, à la connaissance. Nous n’aurions jamais eu l’occasion et les moyens de demander à Allah la guidée et le repentir. Nous n’aurions pas eu besoin de l’imam, de l’azan et tout ce qui entoure la prière.

Cet événement fut aussi pour notre prophète (B) une façon de le réconforter devant les nombreuses difficultés qu’il a rencontré dans sa volonté de propager l’Islam parmi son Peuple, qui l’a opprimé et persécuté, mais qu’il n’a jamais trahi ou demandé à Allah de les punir pour leur méchanceté. Il s’est montré endurant et patient désirant les sauver des feux de l’Enfer et de la perdition absolue.

Ainsi, l’Isra wa al-mi’raj fut une invitation de la part du Miséricordieux pour récompenser la meilleur de ses créatures pour son dévouement et sa patience, et comme un signe distinctif de la valeur de Mohamed parmi ses prophètes. Une valeur si grande qu’elle lui fit atteindre le sommet des cieux, l’endroit que même le plus rapproché des anges ne peut atteindre.

Le secret caché du miracle de l’ascension et du voyage nocturne : on peut, tout en résumant, dire que le plus important concernant cette histoire c’est qu’elle soit citée dans une sourate qui a pris le nom de cet événement « Le voyage nocturne » : « Gloire et Pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur [Muhammad], de la Mosquée Al-Haram à la Mosquée Al-Aqsa dont Nous avons béni l'alentours, afin de lui faire voir certaines de Nos merveilles. C'est Lui, vraiment, qui est l'Audient, le Clairvoyant. ». On peut comprendre du premier verset de cette sourate :

1) La relation étroite entre ce qui a été révélé à Issa fils de Marie et la révélation de Mohamed, et le lien de la même religion qui uni tous les prophètes qu’Allah a envoyé.

2) La relation étroite entre la mosquée « El Haram » de la Mecque et celle d’al-Quds , « El Aqsa ». Elles ont été toutes deux bénies par Allah ainsi que leur alentour.

3) Un appel pour que les musulmans d’aujourd’hui ne néglige pas de tenter par tous les efforts de sauvegarder et restituer la terre sainte de Palestine aux vrais croyants, ceux qui depuis qu’Allah leur a accordé cette terre ne l’on jamais trahi, qui aujourd’hui encore combattent les envahisseurs descendant des adorateurs du veau d’or.

Enfin au matin de la nuit de l’ascension, l’archange « Gibril » arrive chez le prophète Mohamed (B), le salue et commence à lui apprendre comment accomplir la salat, et comment déterminer les heures de prières. Puis « Gibril » commence a prié et le Prophète (B) suit ses mouvements, il fait ainsi pour toutes les prières de la journée à deux reprises selon At-Tirmidhi.

Ceci nous apprend l’importance de la pratique de la prière, son temps, sa pratique, ses ablutions, et tout ce qui concerne la prière.

Gloire à ton Seigneur, le Seigneur de la puissance, Il transcende ce qu'on lui a associe. Il est au-dessus de ce qu' ils décrivent! Et paix sur les Messagers, et louange à Allah Seigneur de l' univers!


Retourner vers Dialogue islamo-chrétien

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités