Les 3 Alliances et la circoncision, polémique trimillénnaire

Ablation totale ou partielle du prépuce.
Règles du forum
Dans le Nouveau Testament, un seul des quatre évangélistes évoque la circoncision de Jésus, au « huitième jour ». Il s’agit de Luc (II, 21) « Et lorsque furent accomplis les huit jours pour sa circoncision, il fut appelé du nom de Jésus, nom indiqué par l’ange avant sa conception. » Par ailleurs une lettre de Paul de Tarse (Colossiens II, 11) fait aussi allusion, dans le cadre d’un développement théologique, à la « circoncision du Christ ».
Répondre
Sigismond

* [ Aucun rang ] *

Messages : 72
Inscription : 10 mai 2009, 13:31
Localisation : Paris

Les 3 Alliances et la circoncision, polémique trimillénnaire

Ecrit le 04 juil. 2015, 13:42

Message par Sigismond »

Les trois Alliances et la circoncision, une polémique trimillénaire,
la Bible falsifiée revisitée par l'exégèse moderne
(Genèse 15, Genèse 17, Exode 4 : 24-26 et le Deutéronome)(*)


Le professeur Thomas Römer(*) nous a appris que la polémique sur la circoncision ne date pas d'aujourd'hui :

"…, vous avez raison d'affirmer que Gn 17 présente une autre vision de la circoncision que Gn 15 ou le Deutéronome. Les rédacteurs "laïques" étaient apparemment moins intéressés par cette pratique, voire même opposés à celle-ci. L'expression "circoncision du cœur" pourrait même contenir une position polémique contre la "circoncision de la "chair."

Il répondait à notre écrit ("Tu ne circonciras pas.", le Deuxième Commandement abolit la circoncision" :
https://www.academia.edu/3891504/_Tu_ne ... r_20.12.13_).

Aiguillonnés par cette information, nous sommes parvenus à trouver l'explication des différences entre l'Alliance du chapitre 15 et celle du chapitre 17 de la Genèse. Il est évident que la seconde ne peut tirer son sens que de sa comparaison avec la première. La comparaison permet d'expliquer l'étrange institution de la circoncision à la naissance dans des cultures qui, depuis des milliers d'années, pratiquaient la circoncision comme rite de passage à l'âge adulte. Nous expliquons aussi pourquoi elle a été imposée à Abraham dans son grand âge. Cette explication réside dans le fait que le chapitre 15 de la Genèse raconte comment le jeune Abram a aboli la circoncision (cf. "Abraham contre la circoncision" :
https://www.academia.edu/3891485/Abraha ... 22.12.2013_.

Si bien que non seulement sa circoncision dans son grand âge (Genèse 17) fut contrainte et forcée, comme celle du fils de Moïse (Exode, 4: 24-26) (cf. "L'héroïque Séphora sauve la vie de Moïse" :
https://www.academia.edu/3891472/Lheroi ... 23.12.2013_),

mais encore, concernant le reste du peuple, la circoncision à la naissance fut un moyen détourné de rétablir un coutume devenue impopulaire.

Nous avons aussi montré que le Deutéronome ne prescrit pas la circoncision (cf. "Le Deutéronome exclut la circoncision" :
https://www.academia.edu/3891514/Le_Deu ... 25.12.2013_).

Le Professeur Römer était donc très en dessous de la vérité. Appuyés par "Les secrets de l'Exode" qui affirme que la circoncision fut la dixième plaie d'Egypte, nos quatre articles montrent que les premiers Hébreux qui commencèrent à écrire la Bible étaient farouchement opposés à la circoncision. Une frange de l'élite religieuse et militaire ne réussit à la remettre en vigueur (Jos 5 : 2-9), pour asservir le peuple, qu'après la mort de Moïse.

Si le monothéisme fut l'élément central de l'hérésie judaïque au sein de l'empire égyptien polythéiste, l'abolition des mutilations sexuelles (excision et circoncision) en fut le deuxième pilier. Abolie par le jeune Abram, réimposée à lui dans son grand âge, réabolie par Moïse au Sinaï, la primitive coutume ne fut définitivement réimplantée qu'après sa mort. Mais, grâce à Abraham et Moïse, les juives échappèrent au triste sort de leurs consœurs égyptiennes.


Michel Hervé Bertaux-Navoiseau
Chercheur indépendant en psychanalyse, ancien élève du Département psychanalyse de l'Université de Paris VIII, auteur de "Les mutilations sexuelles masculines et féminines, le plus grand crime contre l'humanité" disponible gracieusement sur academia.edu (bertaux).
oldsigismund@hotmail.com


ARTICLES LIES
- "Les secrets de l'Exode", un livre de Messod et Roger Sabbah présenté par J-M Tasset
La non violence est aussi fondamentale que la violence, l'amour et la haine, le beau et le laid. Mais le pouvoir est au bout de la langue et la douce violence de la parole, si l'on s'en empare, peut faire taire les armes.

Stephan H

[Religion] Nazaréen
Avatar de l’utilisateur

Messages : 450
Inscription : 29 sept. 2014, 15:16
Localisation : Bruxelles

Contact :

Re: Les 3 Alliances et la circoncision, polémique trimillénn

Ecrit le 04 juil. 2015, 14:09

Message par Stephan H »

c'est possible de mettre des citations précises. tirées de sefarim par exemple...

Je suis circoncis et tardivement, et je puis vous assurer que ce n'est pas une mutilation comme vous voulez le croire...
La véritable doctrine de la Bible enseigne que l'homme doit réintégrer la Adamah, la terre spirituelle primordiale qu'il a quitté par accident...

Sigismond

* [ Aucun rang ] *

Messages : 72
Inscription : 10 mai 2009, 13:31
Localisation : Paris

Re: Les 3 Alliances et la circoncision, polémique trimillénn

Ecrit le 04 juil. 2015, 15:06

Message par Sigismond »

Les citations utiles au sujets traités se trouvent dans les liens.

Pour ce qui est de la physiologie de la circoncision, ce n'est pas un seul cas qui peut faire école. Il y a eu de grandes enquêtes de menées qui ont montré de sérieux inconvénients. Voyez notamment ces deux articles :

- "Lèvre érogène et protectrice d'érogénéité, le prépuce est un organe sexuel ; son ablation est une mutilation"
https://independent.academia.edu/Michel ... _Navoiseau

- "81% des circoncis ne peuvent pas jouir des petits orgasmes en série, 87% des hommes intacts y parviennent !"
https://www.academia.edu/5696843/81_des ... 27.04.2015_
La non violence est aussi fondamentale que la violence, l'amour et la haine, le beau et le laid. Mais le pouvoir est au bout de la langue et la douce violence de la parole, si l'on s'en empare, peut faire taire les armes.

assmatine

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur

Messages : 1164
Inscription : 24 févr. 2015, 14:10
Localisation : Ile de france

Re: Les 3 Alliances et la circoncision, polémique trimillénn

Ecrit le 04 juil. 2015, 15:35

Message par assmatine »

Pourtant dans le Livre de Josué, elle existe encore et il s'agit bien d'une vraie circoncision, dans la chair, puisque Dieu propose aux nouveaux circoncis de prendre du repos le temps de la cicatrisation.

Je retrouve le passage ...
5.2
En ce temps-là, l'Éternel dit à Josué: Fais-toi des couteaux de pierre, et circoncis de nouveau les enfants d'Israël, une seconde fois.
5.3
Josué se fit des couteaux de pierre, et il circoncit les enfants d'Israël sur la colline d'Araloth.
5.4
Voici la raison pour laquelle Josué les circoncit. Tout le peuple sorti d'Égypte, les mâles, tous les hommes de guerre, étaient morts dans le désert, pendant la route, après leur sortie d'Égypte.
5.5
Tout ce peuple sorti d'Égypte était circoncis; mais tout le peuple né dans le désert, pendant la route, après la sortie d'Égypte, n'avait point été circoncis.
5.6
Car les enfants d'Israël avaient marché quarante ans dans le désert jusqu'à la destruction de toute la nation des hommes de guerre qui étaient sortis d'Égypte et qui n'avaient point écouté la voix de l'Éternel; l'Éternel leur jura de ne pas leur faire voir le pays qu'il avait juré à leurs pères de nous donner, pays où coulent le lait et le miel.
5.7
Ce sont leurs enfants qu'il établit à leur place; et Josué les circoncit, car ils étaient incirconcis, parce qu'on ne les avait point circoncis pendant la route.
5.8
Lorsqu'on eut achevé de circoncire toute la nation, ils restèrent à leur place dans le camp jusqu'à leur guérison.
Je rappelle que Josué est le successeur de Moïse qui va conduire le peuple d'Israël à faire la guerre aux mécréants pour s'emparer du territoire que Dieu leur a promis, c'est à dire le Pays d'Israël. Donc cet épisode arrive après ce que tu as indiqué dans le deutéronome donc.

Donc du coup, circoncision ou pas circoncision ?

Sigismond

* [ Aucun rang ] *

Messages : 72
Inscription : 10 mai 2009, 13:31
Localisation : Paris

Re: Les 3 Alliances et la circoncision, polémique trimillénn

Ecrit le 04 juil. 2015, 16:28

Message par Sigismond »

Si vous voulez me comprendre, il faut lire les 4 articles qui constituent un tout.
Concernant votre question précisément, c'est l'article "Tu ne circonciras pas" qui vous répond.
Dernière modification par Sigismond le 05 juil. 2015, 04:24, modifié 1 fois.
La non violence est aussi fondamentale que la violence, l'amour et la haine, le beau et le laid. Mais le pouvoir est au bout de la langue et la douce violence de la parole, si l'on s'en empare, peut faire taire les armes.

JPG

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur

Messages : 1677
Inscription : 02 janv. 2008, 07:07
Localisation : St-Alex

Re: Les 3 Alliances et la circoncision, polémique trimillénn

Ecrit le 04 juil. 2015, 19:08

Message par JPG »

Un psychanalyste qui veut faire la leçon aux fils de Dieu, quel étrange activité ... pas si étrange, en fait, c'est déjà prophétisé.

Ceux qui sont circoncis de chair doivent suivre la loi de Moïse; ceux qui sont circoncis de coeur doivent suivre la loi de Christ. Ceux qui sont circoncis, et de chair et de coeur, savent très bien que marcher en Christ est leur salut.

Pour les femmes, il n'y a pas de circoncision pour les femmes en Dieu; seul les hommes sont circoncis en Dieu. C'est le signe de l'alliance entre L'Éternel et Abraham; L'Éternel dit aussi qu'il fera des alliances différentes en leur temps avec la descendance de Abraham et son Grand Nom.

Alors, le psy, t'es loin d'être en position de dire aux fils de Dieu ce qu'ils peuvent faire ou comprendre de leur Père.

JP
Le Seigneur n'est pas venu pour être servi mais pour servir.
Aimer, c'est servir.

assmatine

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur

Messages : 1164
Inscription : 24 févr. 2015, 14:10
Localisation : Ile de france

Re: Les 3 Alliances et la circoncision, polémique trimillénn

Ecrit le 04 juil. 2015, 19:19

Message par assmatine »

Sigismond a écrit :Si vous voulez me comprendre, il faut lire les 4 articles qui constituent.
Concernant votre question précisément, c'est l'article "Tu ne circonciras pas" qui vous répond.
Oui, effectivement, j'ai vu et j'ai compris. ça rejoint même le fait que la circoncision n'existe pas dans le Coran au passage. D'ailleurs, dans le Coran, il y a un verset qui indique que l'humain a été fait de telle façon, on n'a pas à enlever ou à ajouter quoi que ce soit à la création de Dieu, donc la circoncision n'a pas lieu d'être, tout comme le rasage de la barbe non plus.

Intéressant que tout ça. Merci pour le partage. Comme quoi, on est en 2015 et les mauvaises pratiques ont la vie dure quand même ...

Sigismond

* [ Aucun rang ] *

Messages : 72
Inscription : 10 mai 2009, 13:31
Localisation : Paris

Re: Les 3 Alliances et la circoncision, polémique trimillénn

Ecrit le 05 juil. 2015, 04:24

Message par Sigismond »

Freud est grand et Sigismond est son prophète...

Pour le Coran, je ne suis pas le seul à soutenir que Mahomet était contre la circoncision :

"Le Coran contre la circoncision (et l'excision)"
https://www.academia.edu/5412711/Le_Cor ... 14.05.2015_
La non violence est aussi fondamentale que la violence, l'amour et la haine, le beau et le laid. Mais le pouvoir est au bout de la langue et la douce violence de la parole, si l'on s'en empare, peut faire taire les armes.

Sigismond

* [ Aucun rang ] *

Messages : 72
Inscription : 10 mai 2009, 13:31
Localisation : Paris

Re: Les 3 Alliances et la circoncision, polémique trimillénn

Ecrit le 14 oct. 2016, 11:03

Message par Sigismond »

Rebonjour, j'ai énormément retravaillé la question et voici un petit (30 pages) livre :
"Circoncision, la Bible ne ment pas mais il faut savoir la lire"
https://www.academia.edu/25586724/Circo ... 13.10.2016_

Maintenant pour ceux qui, circoncis, ne savent rien de ce qu'est un prépuce, voici deux articles de base :
- "Lèvre érogène et protectrice d'érogénéité, le prépuce est un organe sexuel ; son ablation est une mutilation"
https://www.academia.edu/3892351/L%C3%A ... 13.10.2016_

- "Sondage : 83% des circoncis ignorent les petits orgasmes en série, 90% des intacts y parviennent !"
https://www.academia.edu/5696843/Sondag ... 08.08.2016_
La non violence est aussi fondamentale que la violence, l'amour et la haine, le beau et le laid. Mais le pouvoir est au bout de la langue et la douce violence de la parole, si l'on s'en empare, peut faire taire les armes.

yacoub

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur

Messages : 13064
Inscription : 21 juil. 2009, 14:04

Contact :

Re: Les 3 Alliances et la circoncision, polémique trimillénn

Ecrit le 14 oct. 2016, 11:35

Message par yacoub »

Image
Le premier forum tunisien qui a inspiré les forums de religion Recherche "les religions font peu de bien et beaucoup de mal" Voltaire

indian

[Religion] Foi pluralisme
Avatar de l’utilisateur

Messages : 27518
Inscription : 25 avr. 2014, 10:14

Re: Les 3 Alliances et la circoncision, polémique trimillénn

Ecrit le 14 oct. 2016, 11:41

Message par indian »

assmatine a écrit :[ tout comme le rasage de la barbe non plus.

:hum: et les poux on en fait quoi? :hum:
Unir l'humanité. Un seul Dieu. Les grandes religions de Dieu. Femmes, hommes sont égaux. Tous les préjugés sont destructeurs et doivent être abandonnés. Chercher la vérité par nous-mêmes. La science et la religion en harmonie. Nos problèmes économiques sont liés à des problèmes spirituels. La famille et son unité sont très importantes.

yacoub

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur

Messages : 13064
Inscription : 21 juil. 2009, 14:04

Contact :

Re: Les 3 Alliances et la circoncision, polémique trimillénn

Ecrit le 18 oct. 2016, 09:34

Message par yacoub »

Le Coran contre les mutilations sexuelles


D'une part le Coran ne prescrit ni la circoncision ni l'excision ; il préfère les ignorer et n'en parle pas une seule fois. Aussi, il est possible de devenir musulman sans être circoncis. Par contre, la source pure et authentique de l'islam interdit d' "altérer la création de Dieu". Il interdit même les tatouages. La circoncision ne figure pas parmi les "cinq piliers" de l'islam. Elle n'est pas prescrite par la loi islamique mais seulement par la sunna (coutume), d'authenticité controversée, qui rapporte le discours courant du prophète, ses pensées d'homme ordinaire ; ce ne sont pas les paroles soufflées à son oreille par l'archange Gabriel. Beaucoup estiment que la Sunna ne peut outrepasser le Coran mais nous allons voir que les condamnations des mutilations sexuelles – aussi bien féminine que masculine – par le Coran sont si nombreuses qu'on est forcé de penser que les propos prêtés par Mahomet à leur sujet dans la Sunna ne sont pas authentiques. Lorsque le livre fait foi de façon insistante, les paroles rapportées ne sont pas crédibles.
D'autre part, les versets 6 : 115, 10 : 59 et 16 : 89 (d'après la précieuse traduction du recteur Hamza Boubakeur, numérotation canonique islamique) excluent tout ce qui n'est pas mentionné dans le livre de l'islam qui interdit donc l'excision et la circoncision. Le verset 10 : 59 est particulièrement limpide :

"Avez-vous vu les dons que Dieu vous a accordés ? Vous tenez les uns pour licites et les autres pour illicites. Dieu vous l'a-t-il permis ?"

Le contexte, les versets voisins, concernent des généralités sur la personne divine. On ne peut donc affirmer, comme certains, qu'il viserait la nourriture. Compte tenu des multiples versets affirmant la perfection de la création, ce verset dit tout simplement, avec une clarté absolue, que l'homme n'a pas le droit de condamner ce que Dieu ne condamne pas, et tout particulièrement des organes du corps humain.
Le Coran rejoint le Deutéronome dans sa façon de condamner la circoncision, à la fois claire et discrète. Le fait de ne pas employer une seule fois le mot circoncision révèle, comme chez Moïse, une profonde aversion pour la traditionnelle torture initiatique. De plus, maintenant que nous savons que Moïse condamnait ouvertement la circoncision, il y a tout lieu de croire que Mahomet l'a imité et que son livre saint, dans les ver-sets 2 : 136 et 3 : 84, tout en affirmant mystérieusement le contraire, met à part Moïse et Jésus parce qu'ils étaient tous deux adversaires de la circoncision :

"Dites : "Nous croyons en Dieu, à ce qui nous a été révélé, à ce qui a été révélé à Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob, aux (douze) tribus; à ce qui a été confié à Moïse, à Jésus, aux prophètes par leur Seigneur. Nous ne faisons aucune distinction entre eux et à Dieu nous sommes soumis ". (2 : 136)

La sourate 17 semble éclairer ce mystère en privilégiant certains prophètes, mais sans les nommer :

"Nous avons donné à certains prophètes la précellence sur d'autres..." (17 : 55)

Le Coran condamne sévèrement le sadisme envers les animaux. Mais, à la différence de Moïse, Mahomet n'a jamais ouvertement aboli la circoncision. Il n'emploie pas l'interdiction pour exprimer sa condamnation ; il choisit les affirmations générales et les rapprochements d'idées, laissant à son lecteur le soin de tirer la conséquence. Cependant, le Coran fait plusieurs allusions condamnant la circoncision. La plus importante est directe (2 : 124) :

"Lorsque le seigneur éprouva Abraham par certaines paroles
"et que celui-ci les eût accomplies,
"Dieu dit :
"Je vais faire de toi un guide pour les hommes",
"Abraham dit : "Et ma descendance ?"
"Le seigneur dit :
"Mon alliance ne concerne pas les injustes."

Le professeur Aldeeb signale que quelques exégètes du Coran ont trouvé ce verset "équivoque" et l'ont interprété comme un rappel de la circoncision, comme si Dieu n'avait pas été capable d'ordonner clairement la circoncision s'il l'avait voulu. Mais personne n'a jusqu'ici relevé que le rapprochement avec le chapitre 17 de la Genèse, à l'évidence suggéré par le Coran, lève l'équivoque :

"Abram tomba sur sa face et Dieu lui parla de la sorte : "Moi-même, oui, je traite avec toi : tu seras le père d'une multitude de nations... Et je donnerai à toi et à ta postérité la terre de tes pérégrinations, toute la terre de Canaan… Voici le pacte que vous observerez, qui est entre moi et vous, jusqu'à ta dernière postérité : circoncire tout mâle d'entre vous. Vous retrancherez la chair de votre excroissance, et ce sera un symbole d'alliance entre moi et vous. A l'âge de huit jours, que tout mâle, dans vos générations, soit circoncis par vous ; même l'enfant né dans ta maison ou acheté à prix d'argent, parmi les fils de l'étranger, qui ne sont pas de ta descendance. Oui, il sera circoncis, l'enfant de ta maison ou celui que tu auras acheté; et mon alliance, à perpétuité, sera gravée dans votre chair. Et le mâle incirconcis, qui n'aura pas retranché la chair de son excroissance, sera supprimé lui-même du sein de son peuple pour avoir enfreint mon alliance."

Mahomet ne pouvait imaginer que "Dieu" était un pharaon désireux d'imprimer une marque de possession sur ses sujets. Cependant, le Coran n'accorde aucun crédit aux rédacteurs israélites de la Bible. Il ramène le texte à l'essentiel, en respectant la logique d'un monothéisme qu'il expurge de toute tradition païenne. En affirmant qu'être juste est la seule condition du pacte avec Dieu là où la Genèse affirme que la circoncision aussi en est une condition, le Coran, comme le Deutéronome, bannit la circoncision. Il la rejette clairement comme une épreuve infligée à Abraham et à lui seul. A aucun moment il n'affirme que Dieu l'aurait imposée. Pour le Coran, la circoncision n'a rien à voir avec l'alliance divine. Se démarquant des rabbins, il l'estime "injuste" envers les enfants et, pour bien montrer sa répugnance à son égard, n'utilise même pas le mot.
Enfin si Dieu avait voulu la circoncision, il aurait rappelé au prophète le terrible châtiment imposé à l'incirconcis : l'exclusion du peuple. Si le Coran fait totalement silence sur ce point, c'est d'une part parce que Mahomet est parfaitement conscient du caractère injuste d'une exclusion décrétée au motif d'un petit bout de peau en plus ou en moins. C'est aussi parce que le Coran refuse l'idée de circoncision générale ; il affirme que la circoncision a été une "épreuve" imposée à Abraham et à lui seul. En la généralisant, Abraham a été injuste. Le Coran récuse les deux volets du diktat imposé à Abraham.
Aussi, lorsque un peu plus loin (2 : 135) et en divers autres endroits, il fait l'éloge de la religion d'Abraham, c'est, uniquement et très explicitement, pour approuver le monothéisme. Car le Coran va beaucoup plus loin dans les versets 4 : 118-119 qui font une deuxième allusion à la circoncision :

"… maudit soit celui (le démon) qui a dit : "Je m'emparerai d'une certaine partie de tes serviteurs, je les égarerai, je leur ferai de vaines promesses, je leur ordonnerai de couper les oreilles du bétail, d'altérer la création de Dieu." Quiconque prend Satan pour maître, plutôt que Dieu, est voué à une perte certaine."

Au premier degré, la position du Coran contre toute violence envers les animaux est d'un modernisme étonnant. Il se fait le précurseur du combat des sociétés protectrices des animaux. Il ne se contente pas de condamner fermement les techniques cruelles d'abattage ; en prenant soin d'interdire le marquage des bêtes, il exclut a fortiori tout marquage du corps de l'homme. On sent qu'il veut aller plus loin que le verset 19 : 28 du Lévitique et généraliser à l'animal l'interdiction des blessures et tatouages sur le corps humain, sans même mentionner l'homme tant cela va de soi. De même que, comme nous l'avons vu, le verset 20 : 22 du livre de l'Exode explicite le verset 20 : 5, l'interdiction de couper les oreilles des animaux éclaire aussi la phrase précédente pour interdire la circoncision parce qu'elle altère la création de Dieu.
Au deuxième degré, le Coran parle à l'orientale, de façon imagée et voilée. Il revient sur sa première interprétation (verset 2 : 124) du chapitre 17 de la Genèse. En attribuant cette fois-ci au diable plutôt qu'à Dieu les "paroles" entendues par Abraham, il s'en prend à la Synagogue de façon radicale et range la circoncision parmi les coutumes polythéistes :
– il condamne le fait de "s'emparer d'une certaine partie" (le prépuce) du corps humain,
– comparant l'homme à l'animal, il condamne le fait de traiter ses propres enfants comme des "serviteurs" ou pire comme du "bétail",
– il condamne l' "égarement" d'Abraham lors du sacrifice d'Isaac et de sa circoncision,
– il condamne les "vaines promesses" faites par le diable à Abraham : la volonté des Hébreux d'envahir le pays de Canaan,
– il condamne à nouveau, clairement, la circoncision, par la mise en équivalence des expressions "couper les oreilles du bétail" et "altérer la création de Dieu" ; s'il est interdit de mutiler les animaux, il ne peut qu'en être de même pour les humains,
– il se réfère, par deux fois, au verset 2 : 124, en affirmant que ce n'est pas Dieu mais le diable qui a prononcé ces "paroles" à l'oreille d'Abraham et en reparlant de "promesses".
Cette accumulation d'allusions à Genèse 17 ne permet pas de douter que le Coran condamne vigoureusement la circoncision comme diabolique.

Le verset 82 : 6-8 fait écho au précédent : le Coran y affirme semblablement que la circoncision résulte d'un mensonge qui ne saurait être attribué à Dieu :

"Ô toi homme ! Comment donc as-tu été trompé au sujet de ton noble Seigneur qui t'a créé puis modelé et constitué harmonieusement - car il t'a composé dans la forme qu'il a voulue."

Mahomet était un homme d'exception. Un hadith lui prête l'affirmation suivante :

"Personne n'a jamais vu mon prépuce."

Né sans prépuce, il tente discrètement d'épargner la circoncision aux autres hommes. Mais son infirmité (absence de prépuce) ne lui a pas permis d'éprouver les grandes jouissances de la possession du divin organe. Cela expliquerait son absence de condamnation absolue des mutilations sexuelles.

Le verset 2 : 124 (ci-dessus) doit être rapproché du verset 4 : 3 :

"… si tu as peur d'être injuste, n'en épouse qu'une… "

Il critique gentiment la polygamie. En effet, le mariage d'un homme et de quatre femmes fait, sans compter les circoncisions des fils, beaucoup d'injustices : un épuisé, quatre insatisfaites, trois jalouses et autant de jaloux qui n'ont pas eu les moyens de les acquérir.

De plus, semblant faire écho à l'apôtre de la non-circoncision (1 Corinthiens, 12 : 18), le Coran est parsemé d'affirmations de la perfection de la création divine, recensées par le Professeur Aldeeb : 3 : 6, 3 : 190-91, 13 : 8, 25 : 2, 30 : 30, 32 : 7, 38 : 27, 40 : 64, 54 : 49, 64 : 3, 82 : 6-8 et 95 : 4 :

"Oui, nous avons créé l'homme dans la forme la plus parfaite." (95 : 4)

"En vérité il y a dans la création des cieux et de la terre et dans l'alternance de la nuit et du jour, "des signes certains pour les hommes doués d'intelligence, qui, assis, debout ou couchés, se souviennent de Dieu, méditant sur la création des cieux et de la terre (en disant) : "Seigneur, ce n'est pas en vain que tu as créé cela ! Gloire à toi ! Préserve-nous du supplice du feu !" (3 : 190-91)(*)

La circoncision est un supplice cuisant mais le verset 30 : 30 est encore plus catégorique :

"… pas de modification dans la création de Dieu ; voilà la religion dans sa rectitude..."

Cette insistance répétitive montre la détermination de Mahomet contre l'idée d'un ordre divin de la circoncision donné à Abraham (cf. verset 4 : 118-119). Le Dieu de Mahomet est aussi jaloux que celui de Moïse ; si la création est parfaite, l'altérer est diabolique. C'est justement à ce titre que les hadiths affirment que Mahomet interdisait les tatouages. Comment pourrait-il alors ne pas condamner l'excision et la circoncision pour la même raison majeure ? L'unanimité des hadiths contre les tatouages permet de penser que ceux qui sont en faveur de la circoncision et de l'excision ne sont pas authentiques.
Dans cette perspective, le comportement des intégristes qui se laissent pousser la barbe pour rester tels que Dieu les a faits mais acceptent de circoncire leurs fils est tout à fait paradoxal.

Enfin, selon Boubakeur, les versets 2 : 87-88 et 4 : 155, en employant une idée proche de celle de circoncision (nouvel indice de son dégoût pour la chose, il se refuse encore à citer le mot), font probablement allusion à la circoncision du cœur de Moïse.

Ignorant, à la différence de Moïse, les bonheurs procurés par le prépuce et infor-mé de l'assassinat de ses deux grands prédécesseurs par les partisans de la circoncision, Mahomet n'a pas imposé son abolition. Il a préféré ménager ses frères et compter sur un désaveu relativement discret. Celui-ci resta sans succès : les humains ont besoin, de la part de leurs chefs, de prises de position limpides. De plus, dans des pays dominés par des aristocraties féodales, la modernité du message de Mahomet, empreinte de christianisme, a été soigneusement étouffée.
Image
Le premier forum tunisien qui a inspiré les forums de religion Recherche "les religions font peu de bien et beaucoup de mal" Voltaire

Shonin

* [ Aucun rang ] *

Messages : 519
Inscription : 10 nov. 2017, 13:39

Re: Les 3 Alliances et la circoncision, polémique trimillénn

Ecrit le 28 nov. 2017, 15:57

Message par Shonin »

<3 <3 <3 merci à tous pour ces précieuses informations.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Circoncision »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité