Le point de vue des Témoins de Jéhovah sur l'usage du sang

Consistant à injecter, par perfusion intraveineuse, du sang ou des dérivés sanguins.
Verrouillé
Motiez

* [ Aucun rang ] *

Messages : 249
Inscription : 27 oct. 2008, 19:30
Localisation : Suisse

Re: Le point de vue des Témoins de Jéhovah sur l'usage du sang

Ecrit le 27 oct. 2009, 13:22

Message par Motiez »

hallelouyah a écrit : Voulez-vous dire que la WT interdirait le lait maternel ? Et par conséquent l'allaitement naturel ?
Évidemment que ce n'est pas du tout ça qui est dit par Jonsson. Par contre, il est bien clair que si les leucocytes font partie des composants du sang interdits par la WT,
l'allaitement prouve que c'est une décision purement humaine et non divine, puisque par lui, on transmet bien plus de leucocytes à un autre corps que par la transfusion...... :(
A méditer!

wina.d

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur

Messages : 683
Inscription : 12 mars 2006, 17:26

Re: Le point de vue des Témoins de Jéhovah sur l'usage du sang

Ecrit le 27 oct. 2009, 14:12

Message par wina.d »

d'autant plus que le lait se consomme et et non la transfu.

A mediter!
ImageSuper Wina dit STOP

jonsson

* [ Aucun rang ] *

Messages : 579
Inscription : 07 févr. 2008, 04:28

Re: Le point de vue des Témoins de Jéhovah sur l'usage du sang

Ecrit le 28 oct. 2009, 05:32

Message par jonsson »

hallelouyah a écrit : Voulez-vous dire que la WT interdirait le lait maternel ? Et par conséquent l'allaitement naturel ?
Vous devriez mieux vous renseignez :D

Mais une chose m'intrigue, Dieu avait-il dès la création donner droit à l'homme d'user du sang animal ou le sien ? Car il me semble que vous partez sur cette base non ?
Concernat le lait maternel la réponse vous a été fourni.

Un rappel,

La WT prétend que puisque tous les humains descendent de Noé et de ses fils, ces commandements continuent de s'appliquer à tout le monde. Elle laisse entendre que les ordonnances de la loi Mosaïque concernant le sang ne doivent, par conséquent, être considérées que comme de simples répétitions et développements de cette loi fondamentale instaurée précédemment, et qu'ainsi elles sont toujours en vigueur.


Si cette affirmation est exacte, cela ne devrait-il pas être vrai aussi de l'autre commandement qui ordonne aux humains "d'être féconds et de devenir nombreux", et "de pulluler sur la terre et de devenir nombreux sur elle"? Et alors dans ce cas, comment la société Watch Tower peut-elle justifier le fait que, non seulement, elle encourage ceux des Témoins qui sont célibataires à préserver leur célibat, mais également ceux qui sont mariés à ne pas avoir d'enfants?

Sous le titre "Les enfants aujourd'hui'; la Tour de garde du 1er mars 1988 (page 21) déclare qu'au regard du 'peu de temps qu'il reste" pour que soit effectuée l'oeuvre de prédication,"il convient que les chrétiens se demandent quelle conséquence le fait de se marier ou de mettre au monde des enfants, pourra avoir sur leur participation à cette oeuvre vitale." Le périodique reconnaît que la procréation est l'une des exigences que Dieu formula après le déluge, mais il déclare a la page 26 que: 'A proprement parler, la procréation ne fait pas partie de l'oeuvre que Jéhovah assigne aujourd'hui à son peuple----S'agissant donc d'une question personnelle, il appartient à chaque couple de décider s'il aura ou non des enfants en cette époque de la fin. Toutefois, puisque "le temps est court", les conjoints feraient bien de peser soigneusement, et dans la prière, les avantages et les inconvénients de la condition de parents à notre époque".

Si les paroles que Jéhovah adresse à Noé concernant la procréation et la fécondité peuvent être ainsi mises de côté, et Si l'on peut décréter qu'elles ne sont plus valables, comment peut-on inlassablement affirmer, par contre, que l'on doit considérer celles qui concernent le sang comme étant toujours en vigueur, et comment peut-on utiliser celles-ci comme support pour justifier, auprès des chrétiens d'aujourd'hui, la validité des ordonnances de la Loi Mosaïque à propos du sang ?

Toutefois il y a plus grave encore, c'est le fait qu'on fasse dire à ce texte quelque chose de totalement différent de ce qu'il veut dire en réalité. Toute lecture de ce passage fait apparaître très clairement qu'ici, Dieu ne parle du sang que par rapport à l'abattage d'animaux et ensuite par rapport au meurtre d'êtres humains.

En ce qui concerne les animaux, leur sang devait être versé à terre afin d'indiquer ostensiblement que la vie qui était ainsi sacrifiée (à des fins alimentaires), ne pouvait l'être que grâce à une permission divine et non pas en vertu d'un droit naturel. Et pour ce qui est des humains, l'homme qui versait le sang de son semblable devait payer cet acte de sa vie, car la vie humaine étant un don de Dieu, personne n'avait le droit de disposer à volonté de la vie d'autrui. Le sang versé des animaux abattus ou des humains assassinés représentait la vie que ceux-ci avaient perdue. Cela est vrai aussi des textes de la Loi Mosaïque qui sont régulièrement cités et qui demandent que le sang soit "versé à terre." Dans tous les cas, ces versets font référence au sang d'animaux qui ont été abattus. Le sang représentait la vie qui avait été retranchée et pas la vie encore présente dans l'animal.
Les transfusions sanguines ne sont en aucun cas effectuées avec du sang provenant d'animaux abattus ou d'humains assassinés, le sang est issu d'un donneur vivant qui, ensuite, continue à vivre. Au lieu de signifier la mort de quelqu'un, un tel sang est destiné à une finalité diamétralement opposée, à savoir la préservation de la vie. Cela ne veut pas dire que la transfusion sanguine constitue une pratique médicale souhaitable ni qu'elle offre d'indéniables avantages, mais cela montre simplement qu'il n'existe aucun rapport réel ni aucun vrai parallèle entre le mandement de la Genèse concernant la mise à mort d'un animal et le fait que l'on ne devait pas manger son sang, et l'utilisation du sang lors d'une transfusion. Le paralléle n'existe tout simplement pas.

wina.d

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur

Messages : 683
Inscription : 12 mars 2006, 17:26

Re: Le point de vue des Témoins de Jéhovah sur l'usage du sang

Ecrit le 28 oct. 2009, 06:22

Message par wina.d »

Verser le sang de l"animal autrement dit le sacrifice stipule la mise a mort. Si le "sacrifié" est vivant la valeur de la vie n'y est pas.

ce qui n'est pas le cas de la transfusion qui n'est ni un sacrifice ni une consommation.

ce site l'explique bien : http://www.brooklyntower.com/page7.htm
Dans le judaïsme la question du sang s'inscrit dans une logique de vie et non dans une logique de mort

Lorsque l'israëlite amenait un animal en vue du sacrifice, ce dernier était égorgé et le sang était répandu par le prêtre sur l'autel, le sang représentant la vie de l'animal.

Néanmoins il est important de comprendre que le sang représentait la vie de l'animal à qui on avait ôté la vie.

Imaginons que si un israélite était venu avec son animal, lui ait entaillé la patte pour récolter du sang dans un bol, le laissant vivant avec un bandage et que le sang soit ensuite aspergé sur l'autel, le sang de cet animal n'aurait pu représenter la vie!!!

Il fallait donc lui ôter la vie pour que son sang représente sa vie.

C'est exactement ce qui se produit lors d'une transfusion, si un individu donne de son sang, il ne donne pas sa vie pour autant, et par conséquent son sang ne peut représenter sa vie

Ainsi, même en étant soumis à la loi mosaïque il est possible d'accepter les transfusions de sang.

Il y a aussi une logique du sang dans la loi mosaïque.

Si le peuple juif et les rabbins avaient compris qu'il fallait refuser les transfusions de sang, il auraient été les premiers à le faire.
ImageSuper Wina dit STOP

hallelouyah

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1466
Inscription : 20 juin 2009, 10:29

Re: Le point de vue des Témoins de Jéhovah sur l'usage du sang

Ecrit le 28 oct. 2009, 09:48

Message par hallelouyah »

Motiez a écrit : l'allaitement prouve que c'est une décision purement humaine et non divine, puisque par lui, on transmet bien plus de leucocytes à un autre corps que par la transfusion...... :(
A méditer!
Quel rapport l'allaitement a avec la transfusion :?: Dieu a crée l'allaitement pour nourrir le tout petit, ça aussi c'est à méditer :D

Mais ma question n'était pas sur l'allaitement :

Dieu avait-il dès la création donné droit à l'homme d'user du sang animal ou le sien ?
Quel est la position de Dieu sur le sang vis à vis de l'homme dès l'origine ?

Avant que Dieu mette son souffle de vie dans l'homme, celui-ci était un corps de chair sans vie. Genèse 9:3-6 et Lévitique 17:11 expliquent que le sang est la vie de la chair de l'âme vivante, l'âme de la chair est son sang par l'âme(la vie) qui est en lui.
Avant que Dieu ne mette son souffle de vie dans l'homme, et que son esprit agisse en lui, puisque l'homme n'était pas encore devenu une âme vivante, le sang n'était pas la vie de la chair. Comme la bible lie le sang et la vie dans le sang de l'âme vivante, il parait raisonnable d'en déduire là que la production des hématies et globules n'existait pas.

Par conséquent quand Dieu mit son souffle de vie dans l'homme, l'esprit de Dieu se mit à agir. Selon lévitique 17:10, la vie devint dans le fluide qui est appelé sang et le sang devint la vie de la chair. C'est à dire que la vie de la chair qui est dans le sang est la conséquence directe de l'action du souffle de Dieu, de la force de vie en action dans l'homme. L'homme passa alors au stade de corps sans vie à celui d'âme vivante (Genèse 2:7).

La bible rappelle que toutes les âmes appartiennent à Jéhovah(Ezékiel 18:3) ainsi que la force de vie en action qui est en elles(Genèse 6:17). Donc, le sang appartient à Dieu parce que il procède de sa force de vie, celle qu'il a mis dans l'homme.

Puisque Dieu a crée l'homme pour qu'il vive éternellement, ne devait jamais mourir, et bénéficier de la direction divine. Le sang humain n'avait aucun usage prévu et autorisé pour l'homme. Puisque l'homme était végétarien à sa création, le sang animal ne lui était pas non plus donné.

Dieu étant le même, la rebellion de l'homme n'a pas changé pour autant le point de vue de Dieu sur le sang.
une bible : http://watchtower.org/f/bible/
un engagement à prendre par le baptème pour devenir ami de Jéhovah.

jonsson

* [ Aucun rang ] *

Messages : 579
Inscription : 07 févr. 2008, 04:28

Re: Le point de vue des Témoins de Jéhovah sur l'usage du sang

Ecrit le 28 oct. 2009, 10:47

Message par jonsson »

hallelouyah a écrit : Quel rapport l'allaitement a avec la transfusion :?: Dieu a crée l'allaitement pour nourrir le tout petit, ça aussi c'est à méditer :D

Mais ma question n'était pas sur l'allaitement :

Dieu avait-il dès la création donné droit à l'homme d'user du sang animal ou le sien ?
Quel est la position de Dieu sur le sang vis à vis de l'homme dès l'origine ?

Avant que Dieu mette son souffle de vie dans l'homme, celui-ci était un corps de chair sans vie. Genèse 9:3-6 et Lévitique 17:11 expliquent que le sang est la vie de la chair de l'âme vivante, l'âme de la chair est son sang par l'âme(la vie) qui est en lui.
Avant que Dieu ne mette son souffle de vie dans l'homme, et que son esprit agisse en lui, puisque l'homme n'était pas encore devenu une âme vivante, le sang n'était pas la vie de la chair. Comme la bible lie le sang et la vie dans le sang de l'âme vivante, il parait raisonnable d'en déduire là que la production des hématies et globules n'existait pas.

Par conséquent quand Dieu mit son souffle de vie dans l'homme, l'esprit de Dieu se mit à agir. Selon lévitique 17:10, la vie devint dans le fluide qui est appelé sang et le sang devint la vie de la chair. C'est à dire que la vie de la chair qui est dans le sang est la conséquence directe de l'action du souffle de Dieu, de la force de vie en action dans l'homme. L'homme passa alors au stade de corps sans vie à celui d'âme vivante (Genèse 2:7).

La bible rappelle que toutes les âmes appartiennent à Jéhovah(Ezékiel 18:3) ainsi que la force de vie en action qui est en elles(Genèse 6:17). Donc, le sang appartient à Dieu parce que il procède de sa force de vie, celle qu'il a mis dans l'homme.

Puisque Dieu a crée l'homme pour qu'il vive éternellement, ne devait jamais mourir, et bénéficier de la direction divine. Le sang humain n'avait aucun usage prévu et autorisé pour l'homme. Puisque l'homme était végétarien à sa création, le sang animal ne lui était pas non plus donné.

Dieu étant le même, la rebellion de l'homme n'a pas changé pour autant le point de vue de Dieu sur le sang.

Relisez tout le fil et vous aurez la réponse à votre question.


Toutefois il y a plus grave encore, c'est le fait qu'on fasse dire à ce texte quelque chose de totalement différent de ce qu'il veut dire en réalité. Toute lecture de ce passage fait apparaître très clairement qu'ici, Dieu ne parle du sang que par rapport à l'abattage d'animaux et ensuite par rapport au meurtre d'êtres humains.


Actuellement l'organisation WT sépare les différents composants sanguins en deux catégories: les composants "essentiels"
(Le sang total, Le plasma, Les globules blancs "leucocytes", Les plaquettes)et les composants "secondaires" ( L'albumine, Les immunoglobines, Les préparations pour hemophiles (facteur VIII et IX)).

Ce classement par catégories illustre en lui-même la nature arbitraire et l'incohérence de telles normes.

Comment Dieu a-t-il accordé aux hommes le droit d'opérer une telle séparation ?

Sur quelle base opérent-ils cette séparation est-ce simplement sur la base du pourcentage de chacun des composants par rapport au sang total, et s'il en est ainsi, à quel niveau de pourcentage se situe la ligne de partage entre la catégorie "essentielle" et la catégorie "secondaire" ?

Ou bien procédent-ils à cette séparation en définissant dans quelle mesure est vital le rôle que joue chaque composant ?
S'il en est ainsi, comment évaluent-ils et déterminent-ils l'importance toute relative de ce rôle ?

jusmon de M. & K.

* [ Aucun rang ] *

Messages : 12253
Inscription : 26 janv. 2005, 08:11
Localisation : Andromède

Re: Le point de vue des Témoins de Jéhovah sur l'usage du sang

Ecrit le 28 oct. 2009, 11:28

Message par jusmon de M. & K. »

Les transfusions s'apparentent à une transplantation; l'intention est prioritaire pour Dieu, il sait très bien que les transfusés ne sont pas des vampires.

Si vous vous arrêtez sur chaque bizzarerie à dormir debout de chaque religion, vous ne ferez que perdre votre temps.
"Ils étaient frappés de sa doctrine ; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes." (Marc 1:22).

Le christianisme enfin expliqué:
http://www.forum-religion.org/post641487.html#p641487

hallelouyah

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1466
Inscription : 20 juin 2009, 10:29

Re: Le point de vue des Témoins de Jéhovah sur l'usage du sang

Ecrit le 28 oct. 2009, 11:43

Message par hallelouyah »

jonsson a écrit : Toutefois il y a plus grave encore, c'est le fait qu'on fasse dire à ce texte quelque chose de totalement différent de ce qu'il veut dire en réalité. Toute lecture de ce passage fait apparaître très clairement qu'ici, Dieu ne parle du sang que par rapport à l'abattage d'animaux et ensuite par rapport au meurtre d'êtres humains.
Il convenait de bien comprendre si le sang était à l'origine prévu. Donc jusqu'à Noé le sang animal ou humain et son usage n'était pas autorisé par Dieu. Le commandement donné à Noé allait-il changé cela ?
une bible : http://watchtower.org/f/bible/
un engagement à prendre par le baptème pour devenir ami de Jéhovah.

hallelouyah

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1466
Inscription : 20 juin 2009, 10:29

Re: Le point de vue des Témoins de Jéhovah sur l'usage du sang

Ecrit le 28 oct. 2009, 11:49

Message par hallelouyah »

wina.d a écrit :d'autant plus que le lait se consomme et et non la transfu.

A mediter!
La médecine nourrit bien des gens au moyen de solutions intraveineuses.
une bible : http://watchtower.org/f/bible/
un engagement à prendre par le baptème pour devenir ami de Jéhovah.

wina.d

[ Christianisme ]
Avatar de l’utilisateur

Messages : 683
Inscription : 12 mars 2006, 17:26

Re: Le point de vue des Témoins de Jéhovah sur l'usage du sang

Ecrit le 28 oct. 2009, 14:07

Message par wina.d »

hallelouyah a écrit : La médecine nourrit bien des gens au moyen de solutions intraveineuses.
c'est pas moi qui interdit les leucocytes alors écrit un courrier pour leur dire

tu es d'accord qu'on interdise les leucocyte?
ImageSuper Wina dit STOP

Zouzouspetals

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1652
Inscription : 17 déc. 2008, 05:50
Localisation : Paris, France

Re: Le point de vue des Témoins de Jéhovah sur l'usage du sang

Ecrit le 28 oct. 2009, 21:00

Message par Zouzouspetals »

hallelouyah a écrit : La médecine nourrit bien des gens au moyen de solutions intraveineuses.
Mais la transfusion sanguine ne sert pas à nourrir.

"Lorsqu’on transplante un cœur, un foie, ou tout autre organe, il se peut que le système immunitaire du receveur détecte le tissu étranger et qu’un phénomène de rejet se produise. Or, il faut savoir que la transfusion est une transplantation de tissu à part entière."

Pensez-vous qu'une transplantation de coeur, foie ou autre revienne, pour le patient, à se nourrir de tels organes, à les manger ? Associez-vous le transplanté à un cannibale (celui qui mange de la chair humaine) ?
Pourquoi la transfusion, "transplantation de tissu à part entière", constituerait-elle, à vos yeux, une nourriture ?
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

jonsson

* [ Aucun rang ] *

Messages : 579
Inscription : 07 févr. 2008, 04:28

Re: Le point de vue des Témoins de Jéhovah sur l'usage du sang

Ecrit le 29 oct. 2009, 04:18

Message par jonsson »

hallelouyah a écrit : La médecine nourrit bien des gens au moyen de solutions intraveineuses.

Peut-on démontrer que la transfusion sanguine est une manière de "manger" du sang comme le prétend l'organisation Watch Tower ?

Une transfusion sanguine n'est pas une façon d'absorber de la nourriture par voie intraveineuse; elle n'est, en fait, qu'une transplantation (d'un tissu liquide) et pas l'injection d'un nutriment. Dans le cas d'une transplantation rénale, le rein n'est pas; utilisé comme nourriture par le corps qui le reçoit. Il continue d'être un rein et conserve la même forme et la même fonction. Cela est également vrai en ce qui concerne le sang.

Quand celui-ci est "transplanté" d'un corps à un autre, il n'est pas "mangé" comme le serait une nourriture. Il garde ses caractéristiques de tissu liquide avec la même forme et la même fonction.
Les cellules du corps ne peuvent pas utiliser du sang transplanté comme nourriture. Pour que le sang devienne une nourriture, il faudrait d'abord qu'il passse par le système digestif et qu'il soit transformé de manière à ce que les cellules puissent l'assimiler --- ainsi donc, il faudrait qu'il soit effectivement et littéralement mangé pour pouvoir servir de nourriture.

Quand des médecins pensent qu'il est nécessaire de procéder à une transfusion sanguine, ce n'est pas parce que le patient est sou alimenté Dans la plupart des cas, c'est parce que la personne manque, non pas de nourriture mais d'oxygène, ce déficit provenant d'une insuffisance du nombre des vecteurs qui ont pour fonction de transporter l'oxygène, à savoir les globules rouges. Il arrive aussi qu'on administre du sang afin d'apporter à l'organisme d'autres éléments tels que les facteurs de coagulation (comme les plaquettes), tels que les immunoglobulines contenant des anticorps, ou bien d'autres éléments encore, mais une fois de plus il faut répéter que cela ne constitue pas un moyen de "nourrir" quelqu'un.

Léonard

[Religion] agnostique [Organisation] non

Messages : 584
Inscription : 10 févr. 2008, 11:53
Localisation : Bourgogne

Re: Le point de vue des Témoins de Jéhovah sur l'usage du sang

Ecrit le 29 oct. 2009, 04:47

Message par Léonard »

En France, après un procès retentissant, on s'aperçoit que le vrai dieu des TJ est le fric...
Ils peuvent continuer à professer leur foi, mais ils vont être surveillés de près... Ils vont perdre des adeptes..
Quand j'organisais des voyages avec des adolescents, étaient retirés systématiquement de la liste les pauvres gamins dont les parents avaient refusé de signer l'autorisation de faire pratiquer par la médecine tout acte nécessaire à la survie y compris la transfusion sanguine en cas d'urgence.. Pauvres mômes ! Il y en a qui n'ont pas de chance..
L'humour est une tentative pour décaper les grands sentiments de leur connerie.
(Raymond Queneau)

Asarha

[Religion] Deiste [Organisation] Aucune
Avatar de l’utilisateur

Messages : 219
Inscription : 26 août 2009, 09:30

Contact :

Re: Le point de vue des Témoins de Jéhovah sur l'usage du sang

Ecrit le 29 oct. 2009, 05:25

Message par Asarha »

Je ne connais pas la justification des témoins de jéohva mais je suppose qu'elle est à peu près la même qui leur fera refuser le don d'organe (que je suppose refusé chez eux). Esotériquement, le sang est la vie, et faire passer la vie d'une personne à une autre lie les deux personnes de manière définitive. Esotériquement encore, cela n'est ni bien ni mal, ça peut être les deux. Mais on peut facilement supposer qu'un tel lien, une telle union soit mal vu car elle induit une énergie de l'un chez l'autre & réciproquement, et ainsi fait une sorte d'acte sexuel interdit. Maintenant, cela est sans doute le fond qui se trouve derrière cet interdit, mais quant à savoir par quel moyen il est justifié je ne pourrais aider;

Zouzouspetals

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1652
Inscription : 17 déc. 2008, 05:50
Localisation : Paris, France

Re: Le point de vue des Témoins de Jéhovah sur l'usage du sang

Ecrit le 29 oct. 2009, 06:20

Message par Zouzouspetals »

Asarha a écrit :Je ne connais pas la justification des témoins de jéohva mais je suppose qu'elle est à peu près la même qui leur fera refuser le don d'organe (que je suppose refusé chez eux). Esotériquement, le sang est la vie, et faire passer la vie d'une personne à une autre lie les deux personnes de manière définitive. Esotériquement encore, cela n'est ni bien ni mal, ça peut être les deux. Mais on peut facilement supposer qu'un tel lien, une telle union soit mal vu car elle induit une énergie de l'un chez l'autre & réciproquement, et ainsi fait une sorte d'acte sexuel interdit. Maintenant, cela est sans doute le fond qui se trouve derrière cet interdit, mais quant à savoir par quel moyen il est justifié je ne pourrais aider;
Les Témoins de Jéhovah ne refusent plus les transplantations d'organe depuis plus d'un quart de siècle maintenant, à l'exception notable de la transfusion sanguine, qu'ils considèrent encore comme une absorption alimentaire proscrite.

Par le passé, les Témoins de Jéhovah refusaient les greffes d'organe, non au motif qu'elles auraient constitué "une sorte d'acte sexuel interdit", mais parce qu'ils y voyaient une forme de cannibalisme.
Et même s'ils n'appliquent pas ce terme de cannibalisme aux transfusions sanguines, ils persistent à vouloir les confondre avec une absorption de nourriture prohibée.
Alors même que, par ailleurs, leurs propres écrits définissent la transfusion comme "une transplantation de tissu à part entière."

Je ne crois pas, Asarha, que quiconque soit vraiment en mesure de justifier raisonnablement un tel refus de la transfusion, d'autant qu'il se double aujourd'hui d'une interdiction sélective de certaines fractions sanguines et pas d'autres, ce qu'ils ne peuvent certainement pas fonder sur des passages de la Bible qui, elle, au contraire de la médecine moderne, ne parle que de sang total.

On a là un exemple flagrant de ce qu'il advient lorsque l'on s'aventure "au-delà de ce qui est écrit" et que l'on utilise un texte antique comme prétexte à d'actuelles pratiques : on nage en pleine interprétation anachronique.
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Verrouillé
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Transfusion sanguine »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité