Et dieu pour Bouddha ?

Croyances issu des enseignements de Siddhartha Gautama, considéré comme le Bouddha historique.
Règles du forum
Le bouddhisme est une pratique, une philosophie de vie fondée par un sage de l'inde antique vers -600 avant JC, ce sage appelé "Bouddha" ce qui veut dire Éveillé, atteint l'Éveil vers 40 ans puis il enseigna durant toute sa vie, il mourut vers 80 ans en ayant établi une communauté de sa doctrine.
Répondre
Marmhonie

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur

Messages : 11746
Inscription : 24 avr. 2013, 09:34

Re: Et dieu pour Bouddha ?

Ecrit le 24 sept. 2021, 13:43

Message par Marmhonie »

indian a écrit : 23 sept. 2021, 16:53 (y)
:hi:

Merci Marmhonie
Je suis content de te lire cher Indian. Passe un jour nous faire un petit bonjour à l'occasion 😉

Enfin le bouddhisme commence à être reconnu ici en tant que religion. Le chemin reste long, il est une branche de l'hindouisme, tout comme le christianisme est né chez les hébreux. Jésus, Pierre, Paul, Jean, Marie : ils étaient tous juifs.
Le bouddhisme est né en Inde, ils étaient tous hindous, avec de grandes piétés & des ascèses pour Vishnou. L'Histoire est ainsi, nous n'y pouvons rien. Le bouddhisme n'est pas un athéisme, ni une gnose, ni un théisme évidemment puisque l'hindouisme n'en est pas un non plus. Il faut aller vivre des années dans ces pays, au quotidien, supporter ce climat tropical & sub tropical. Parler leurs dialectes, être disponible sans a priori car sinon on est sectaire. Les livres font rêver, ils ne font pas voyager.
Il y a aussi des tabous à lever. Quand on étudie sérieusement la vie de Sri Krshna, que de parallèles avec le Bouddha Gautama ! Mais qui en témoigne ici ? Plus personne. On perd son temps.
https://www.forum-religion.org/viewforum.php?f=124
Image
(on clique sur la signature)

indian

[Religion] Foi pluralisme
Avatar de l’utilisateur

Messages : 28559
Inscription : 25 avr. 2014, 10:14

Re: Et dieu pour Bouddha ?

Ecrit le 24 sept. 2021, 14:24

Message par indian »

Marmhonie a écrit : 24 sept. 2021, 13:43 Il faut aller vivre des années dans ces pays, au quotidien, ...
:)
(y)
:hi:
Unir l'humanité. Un seul Dieu. Les grandes religions de Dieu. Femmes, hommes sont égaux. Tous les préjugés sont destructeurs et doivent être abandonnés. Chercher la vérité par nous-mêmes. La science et la religion en harmonie. Nos problèmes économiques sont liés à des problèmes spirituels. La famille et son unité sont très importantes.

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur

Messages : 14866
Inscription : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Et dieu pour Bouddha ?

Ecrit le 26 sept. 2021, 09:14

Message par vic »

a écrit :Marmhonie a dit : Enfin le bouddhisme commence à être reconnu ici en tant que religion. Le chemin reste long, il est une branche de l'hindouisme, tout comme le christianisme est né chez les hébreux. Jésus, Pierre, Paul, Jean, Marie : ils étaient tous juifs.
Les bouddhistes ne prient pas les dieux hindous , aucun, même pas un seul . Bouddha lui même ne priait aucun dieu hindou et n'a jamais incité à le faire . Il n'y a aucun rapport entre l'hindouisme et ses pratiques et le bouddhisme en soi . :face-with-tears-of-joy:
Bouddha considérait que les dieux n'avaient pas atteint l'éveil spirituel . Et que seul les bouddhas avaient atteint cet éveil .
D'où ce " non théïsme" de bouddha et son désintérêt pour prier les dieux .
Tous les experts du Bouddhisme s'accordent pour dire que le Bouddhisme est une religion " non théïste" .
Il est à noter que les courants comme le Bouddhisme Tibétain où l'on prie des déïtés , est extrêmement minoritaire . Et que le bouddhisme Tibétain est né d'un sorte de mélange de l'ancienne religion chamanique du Tibet , le Bön, avec l'arrivée plus tardif du Bouddhisme au Tibet . Et cette ancienne religion Bön utilisait des déïtés protectrices . Mais les Bouddhistes Tibétains disent eux même que ces déïtés n'ont pas atteint l'éveil et ne servent que de protection , pas pour l'éveil .
En fait , Bouddha ne niait pas l'existence des dieux . Simplement il reconnaissait que les prier n'avait pas d'intêret pour l'homme pour réaliser l'éveil spirituel , parce que les dieux , pour Bouddha ne sont pas des êtres éveillés .
a écrit :Marmhonie a dit : Liberté, égalité en droits, fraternité sociale, voici le bon terreau pour une humanité si riches par ses immenses différences...
Respectueusement.
Cela Bouddha a tout à fait pu le concevoir aussi sans dieux . A force de vouloir christianiser toutes les religions , votre vision ressemble plus à de la dictature qu'autre chose .
Dans la bible dieu est incréé , sans origine . Et il devient par la suite une origine à l'univers . Hors Il ne peut pas être à la fois "sans origine" et être "l'origine de ...."C'est contradictoire .A moins qu'il soit l'indéfini .Pourquoi devrions nous appeler "l'indéfini" dieu ?

Marmhonie

* [ Aucun rang ] *
Avatar de l’utilisateur

Messages : 11746
Inscription : 24 avr. 2013, 09:34

Re: Et dieu pour Bouddha ?

Ecrit le 27 sept. 2021, 19:17

Message par Marmhonie »

indian a écrit : 24 sept. 2021, 14:24 :)
(y)
:hi:
Cher Indian, j'ai vécu dans des pays asiatiques. Il n'y a pas de livres témoignant du quotidien. Ces ouvrages sont théoriques, empruntant des traductions souvent sectaires. Vous ne pourrez pas apprendre une langue dite étrangère sans vous rendre longuement et régulièrement dans ces pays, sinon cela donne de la koiné, du vulgaire qu'on appelle en français "le yaourth", un charabia incompréhensible égaré dans un faux intellectualisme de foire pour gogos vraiment très naïfs.
Pas de problème en France. Avec l'immigration chinoise qui arrive à son terme de dix ans pour deux millions de chinois qui font deux millions de chinois en plus, vous trouverez des étudiant(e)s brillant(e)s qui vous aideront. Personne n'a remarqué cette naturelle assimilation absokument humble, discrète, et riche. On trouve aussi des vietnamiens, des cambodgiens, bref si vraiment vous souhaitez rencontrer une religion autre que celles des natifs, vous avez le choix.

Les critères d'authenticité sont simples, entre une secte japonaise, coréenne, tibétaine, et ces religions.
- le ou la pratiquante s'exprime naturellement dans la langue d'origine.
- elle vit son quotidien sans sectarisme, elle ne critique pas les religions.
- elle ne sait pas tout et n'enseigne rien.
- elle accueille humblement sans jamais parler de ses croyances.

Une personne sectaire fait le contraire.
- elle ignore la langue du pays d'origine.
- elle attaque avec haine d'autres religions.
- elle se dit grand maître de je ne sais quoi et se contredit tel Tartuffe l'imposteur de Molière.
- elle s'impose et se donne un droit de regard sur votre vie privée.

J'allais d'un village à un autre. Un village chinois n'est pas un village au sens français. Par exemple la taille de la ville de Bordeau est un campus universitaire en Chine. La ville de Lyon est de la taille d'un village. Entre la capitale Beijing et son port à Tianjin, il y a une centaine de kilomètres au moins. Pour eux, c'est collé contre. Les repères sont différents. D'un village à un autre, le dialecte est différent. Les sectes très surveillées. Le Japon, la Corée du sud, le Tibet, pratiquent énormément les sectes, sur le modèle évangélique américain. Il s'agit de soft power. Ce sont des "idiots utiles" à l'égo surdimensionné, selon le réalisme de Lénine qui, le premier, comprit cette puissante désinformation pour capter toujours plus de pouvoir au sommet. Pour certains tibétains, il s'agit de misère humaine pour gagner un peu d'argent, mais les gourous sont toujours au sommet des pervers.
Ainsi va la vie. Nous n'avons qu'une défense contre ces sectes et leur propagande : les ignorer. La paix chez soi et en soi. La vie est belle !
Image
(on clique sur la signature)

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur

Messages : 14866
Inscription : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Et dieu pour Bouddha ?

Ecrit le 30 sept. 2021, 07:27

Message par vic »

a écrit :Marmhonie a dit : Les critères d'authenticité sont simples, entre une secte japonaise, coréenne, tibétaine, et ces religions.
- le ou la pratiquante s'exprime naturellement dans la langue d'origine.
- elle vit son quotidien sans sectarisme, elle ne critique pas les religions.
- elle ne sait pas tout et n'enseigne rien.
- elle accueille humblement sans jamais parler de ses croyances.
Si comme vous dites , un bouddhiste ne sait pas tout et n'enseigne rien , alors il n'enseigne pas ce que vous affirmez sur la croyance en un dieu créateur , vous faites parler ces bouddhistes en fonction de vos propres fantasmes .
C'est exactement ce que j'essayais de démontrer .
Sur ce qui est l'idée d'absolu , il n'y a pas de choses énoncées dans le bouddhisme . Cela fait plutôt parti des spéculations chrétiennes .
Un Bouddhiste essaiera plutôt de montrer à une personne qui pense tout connaitre sur la vérité combien elle se fourvoie . C'est un peu l'objet du soutra que j'ai posté en intro du sujet .
Dernière modification par vic le 30 sept. 2021, 07:50, modifié 1 fois.
Dans la bible dieu est incréé , sans origine . Et il devient par la suite une origine à l'univers . Hors Il ne peut pas être à la fois "sans origine" et être "l'origine de ...."C'est contradictoire .A moins qu'il soit l'indéfini .Pourquoi devrions nous appeler "l'indéfini" dieu ?

indian

[Religion] Foi pluralisme
Avatar de l’utilisateur

Messages : 28559
Inscription : 25 avr. 2014, 10:14

Re: Et dieu pour Bouddha ?

Ecrit le 30 sept. 2021, 07:45

Message par indian »

Marmhonie a écrit : 27 sept. 2021, 19:17
Une personne sectaire fait le contraire.
- elle ignore la langue du pays d'origine.
- elle attaque avec haine d'autres religions.
- elle se dit grand maître de je ne sais quoi et se contredit tel Tartuffe l'imposteur de Molière.
- elle s'impose et se donne un droit de regard sur votre vie privée.
ces propos me rappelent vic
Unir l'humanité. Un seul Dieu. Les grandes religions de Dieu. Femmes, hommes sont égaux. Tous les préjugés sont destructeurs et doivent être abandonnés. Chercher la vérité par nous-mêmes. La science et la religion en harmonie. Nos problèmes économiques sont liés à des problèmes spirituels. La famille et son unité sont très importantes.

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar de l’utilisateur

Messages : 14866
Inscription : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Et dieu pour Bouddha ?

Ecrit le 30 sept. 2021, 07:51

Message par vic »

a écrit :Marmhonie a dit : elle ignore la langue du pays d'origine.
Le chinois n'est pas la langue dans laquelle parlait Bouddha . Nous ne pouvons comprendre les soutras qu'a travers des traductions oui .Il n'existe aucune raison de penser que la traduction chinoise soit meilleure que la traduction en anglais ou en espagnol etc .....
a écrit :marmhonie a dit : Une personne sectaire fait le contraire.
- elle ignore la langue du pays d'origine.
- elle attaque avec haine d'autres religions.
- elle se dit grand maître de je ne sais quoi et se contredit tel Tartuffe l'imposteur de Molière.
- elle s'impose et se donne un droit de regard sur votre vie privée.
je ne vois pas en quoi restituer les faits , que le bouddhisme n'a rien à voir avec la croyance en un dieu créateur suprême serait critiquer les autres religions . Si vous vous sentez critiqué , c'est parce que vous voulez absolument christianiser le bouddhisme . Sinon , vous ne sentiriez aucune attaque de ma part .Si vous ne défendiez aucun point de vue , vous vous tairiez et puis c'est tout . Hors vous faites exactement ce que vous critiquez vous même .Vous avez une haine contre mon propre point de vue et celui des autres . Seules vos croyances chrétiennes sont supérieures pour vous . Votre modestie est parfaitement imaginaire . Vous cherchez à imposer votre propre point de vue vous vous dites grand maitre en rendant bouddha fidèle à vos convenances chrétiennes et donnez des grandes leçons aux autres de votre pied d'estale .Et votre ritournelle , "je connais le bouddhisme parce que je connais le chinois " et vos prétentions à tout connaitre parce que vous prétendez connaitre le chinois et nous donner des cours , ça en dit long .... Apprendre le chinois ça ferait comprendre le bouddhisme , sans avoir lu un soutra de sa vie ? C'est magique le chinois alors !

« Le Dalaï-Lama : ... Toute la conception bouddhique du monde repose sur une position philosophique centrée sur le principe d'interdépendance selon lequel toute chose ou événement est le pur produit d'interactions entre des causes et des conditions. Il est quasiment impossible, dans cette vision du monde, de faire place à une vérité atemporelle, éternelle et absolue. Il n'est pas possible non plus d'y intégrer le concept de Création divine. Réciproquement, pour un chrétien dont toute la conception métaphysique du monde est fondée sur la croyance en la Création et en un Créateur divin, ... à partir d'un certain point, le dialogue devient problématique et les deux traditions divergent. » ( extrait du livre : "le dalaï lama parle de jésus")
Dans la bible dieu est incréé , sans origine . Et il devient par la suite une origine à l'univers . Hors Il ne peut pas être à la fois "sans origine" et être "l'origine de ...."C'est contradictoire .A moins qu'il soit l'indéfini .Pourquoi devrions nous appeler "l'indéfini" dieu ?

indian

[Religion] Foi pluralisme
Avatar de l’utilisateur

Messages : 28559
Inscription : 25 avr. 2014, 10:14

Re: Et dieu pour Bouddha ?

Ecrit le 30 sept. 2021, 15:48

Message par indian »

vic a écrit : 30 sept. 2021, 07:51...
Le problème, à mon avis c'est, surtout que vous vous mentez à vous meme.
Donc il s'agit de votre problème.
Unir l'humanité. Un seul Dieu. Les grandes religions de Dieu. Femmes, hommes sont égaux. Tous les préjugés sont destructeurs et doivent être abandonnés. Chercher la vérité par nous-mêmes. La science et la religion en harmonie. Nos problèmes économiques sont liés à des problèmes spirituels. La famille et son unité sont très importantes.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Bouddhisme »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités