Le Tao, l'Indolore, le Bien

Forum sur les religions du: Taoisme / shintoïsme / Foi bahá’íe
Répondre
ronronladouceur

[Religion] agnostique
Avatar du membre
[Religion] agnostique
Messages : 4162
Enregistré le : 21 déc.08, 15:43
Réponses : 0

Re: Le Tao, l'Indolore, le Bien

Ecrit le 28 nov.22, 05:08

Message par ronronladouceur »

Kapdehendel a écrit : 28 nov.22, 05:05 Le bien existe sans le mal, c'est la définition même de l'indolore, l'inexistence de la douleur, in-dolore.
Le bien n'existe que relativement à un moins bien... Le contraste les fait apparaître tous les deux... Si tu en enlèves un, l'autre disparaît...

Ainsi ne peux-tu parler de l'indolore sans que ne soit dans le mot même ''la douleur''...

Kapdehendel

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 152
Enregistré le : 10 janv.22, 00:40
Réponses : 0

Re: Le Tao, l'Indolore, le Bien

Ecrit le 28 nov.22, 05:17

Message par Kapdehendel »

ronronladouceur a écrit : 28 nov.22, 05:08 Le bien n'existe que relativement à un moins bien... Le contraste les fait apparaître tous les deux... Si tu en enlèves un, l'autre disparaît...

Ainsi ne peux-tu parler de l'indolore sans que ne soit dans le mot même ''la douleur''...
Le mot douleur n'est pas la douleur, il sert à définir, sans se faire mal, ce qui fait mal. Le mot douleur est une créature du bien. Et le mot douleur est sans douleur, car ce n'est pas parceque je dis le mot douleur que ça fait mal. Le mot douleur est sans douleur et sert à définir sans douleur ce qui est douloureux. Le mot indolore est sans douleur aussi car il sert à définir sans douleur ce qui est indolore soit sans douleur.

Ajouté 1 minute 43 secondes après :
ronronladouceur a écrit : 28 nov.22, 05:08 Le bien n'existe que relativement à un moins bien... Le contraste les fait apparaître tous les deux... Si tu en enlèves un, l'autre disparaît...

Ainsi ne peux-tu parler de l'indolore sans que ne soit dans le mot même ''la douleur''...
Mais je suis d'accord avec toi on discerne le bien du mal et non pas le bien du bien ou le mal du mal. Et discerner le bien du mal c'est faire la différence entre le bien et le mal pour savoir ce qui est bien.

Ajouté 14 minutes 35 secondes après :
ronronladouceur a écrit : 28 nov.22, 05:08 Le bien n'existe que relativement à un moins bien... Le contraste les fait apparaître tous les deux... Si tu en enlèves un, l'autre disparaît...

Ainsi ne peux-tu parler de l'indolore sans que ne soit dans le mot même ''la douleur''...
Si je te dis que j'ai mal à un endroit, je te le dis sans te faire du mal, c'est utiliser le mot douleur sans te faire de la douleur. C'est pourquoi je dis que le mot douleur est sans douleur et qu'il sert à définir sans douleur ce qui est douloureux. Et que le mot indolore est sans douleur et sert à définir sans douleur ce qui est indolore soit sans douleur.

Ajouté 16 minutes 35 secondes après :
ronronladouceur a écrit : 28 nov.22, 05:08 Le bien n'existe que relativement à un moins bien... Le contraste les fait apparaître tous les deux... Si tu en enlèves un, l'autre disparaît...

Ainsi ne peux-tu parler de l'indolore sans que ne soit dans le mot même ''la douleur''...
Mais si les mots douleur et indolore te dérangent on peut ne parler que de bien et de mal puisque dans le mot bien il n'y a pas le mot mal. Et je parle du mal comme "avoir mal" et le bien comme "ne pas avoir mal", "se sentir bien". Ce qui revient au même qu'avec douleur et indolore.

ronronladouceur

[Religion] agnostique
Avatar du membre
[Religion] agnostique
Messages : 4162
Enregistré le : 21 déc.08, 15:43
Réponses : 0

Re: Le Tao, l'Indolore, le Bien

Ecrit le 28 nov.22, 05:51

Message par ronronladouceur »

Kapdehendel a écrit : 28 nov.22, 05:50 Mais si les mots douleur et indolore te dérangent on peut ne parler que de bien et de malpuisque dans le mot bien il n'y a pas le mot mal. Et je parle du mal comme "avoir mal" et le bien comme "ne pas avoir mal", "se sentir bien". Ce qui revient au même qu'avec douleur et indolore.
C'est évident. Comme lorsque je dis que l'image de l'enfer n'a jamais brûlé personne...

Kapdehendel

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 152
Enregistré le : 10 janv.22, 00:40
Réponses : 0

Re: Le Tao, l'Indolore, le Bien

Ecrit le 28 nov.22, 05:55

Message par Kapdehendel »

ronronladouceur a écrit : 28 nov.22, 05:51 C'est évident. Comme lorsque je dis que l'image de l'enfer n'a jamais brûlé personne...
Oui voilà.

Ajouté 39 secondes après :
ronronladouceur a écrit : 28 nov.22, 05:51 C'est évident. Comme lorsque je dis que l'image de l'enfer n'a jamais brûlé personne...
Comme la photo d'une pomme n'est pas la pomme en soi.

ronronladouceur

[Religion] agnostique
Avatar du membre
[Religion] agnostique
Messages : 4162
Enregistré le : 21 déc.08, 15:43
Réponses : 0

Re: Le Tao, l'Indolore, le Bien

Ecrit le 28 nov.22, 06:15

Message par ronronladouceur »

Kapdehendel a écrit : 28 nov.22, 05:56 Comme la photo d'une pomme n'est pas la pomme en soi.
Oui, comme l'illustre si bien...

Image

Kapdehendel

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 152
Enregistré le : 10 janv.22, 00:40
Réponses : 0

Re: Le Tao, l'Indolore, le Bien

Ecrit le 28 nov.22, 06:29

Message par Kapdehendel »

ronronladouceur a écrit : 28 nov.22, 06:15 Oui, comme l'illustre si bien...

Image
Estimer l'indolore bon c'est estimer la douleur mauvaise, en cela je suis d'accord avec toi. Mais le bien peut exister sans le mal, puisque le bien ce n'est pas le mal. Comme par exemple si tu n'as pas de douleur à un endroit de ton corps ce n'est pas comme si tu avais de la douleur au même endroit. C'est pourquoi que je disais que l'indolore n'inclut pas obligatoirement l'existence de la douleur.

Pat1633

[ Aucun rang ]
Avatar du membre
[ Aucun rang ]
Messages : 1338
Enregistré le : 05 déc.20, 09:28
Réponses : 0

Re: Le Tao, l'Indolore, le Bien

Ecrit le 30 nov.22, 20:34

Message par Pat1633 »

Marmhonie a écrit : 26 nov.22, 17:34 Et allez, vous voici repartis dans ces notions occidentales de Bien et de Mal... La voie du Dao 道 est sans rapport. Est-il bien d'être mortel ? Est-il mal d'être vivant ? Ces notions n'existent pas dans le taoïsme, je suis désolé.
Est tu content d’être en vie Marmhonie?
visite gratuite
« Voulez vous la visite pour étudier ce que disent les ecriture? »
https://www.jw.org/fr/temoins-de-jehov ... ne-visite/

Marmhonie

[ Aucun rang ]
Avatar du membre
[ Aucun rang ]
Messages : 11933
Enregistré le : 24 avr.13, 02:34
Réponses : 0

Re: Le Tao, l'Indolore, le Bien

Ecrit le 30 nov.22, 20:50

Message par Marmhonie »

Kapdehendel a écrit : 28 nov.22, 04:34Le monde discerne la beauté, et, par là le laid se révèle. Le monde reconnaît le bien et, par là le mal se révèle...
Quel est le rapport au Dao 道 ? Il n'y en a pas.

Vous confondez deux longues histoires, celle du taoïsme avec celle du bouddhisme. À quoi sert le bien ? En ce qui nous concerne, il s’agit de pratique de deux écoles de sagesse de Bouddha (un prince héritier devenu un sage indien) et bien sûr de Laozi 老子 offrant une autre perspective que celle trop rigide de 孔子学院 Confucius, il s’agit de cultiver la bouddhéité ou devenir un "immortel" au sens taoïste. L’école taoïste, cela va de soi, cherche à cultiver et réaliser le Dao. L'école bouddhiste cherche à construire l'homme intérieur du Qi 氣 qu'on écrivait au temps de l'empereur jaune 炁. Comment en est-on passé de la clef du feu 火à la clef de la vapeur 气 ? Voici du concret à observer.

Il y a dans ce sujet des confusions de Nouvel Âge dans lesquelles chacune et chacun fait sa soupe, sa cuisine, pour n'en rien pratiquer. Après tout, qui veut apprendre, étudiera et progressera par sa pratique.
Image
(on clique sur la signature)

Kapdehendel

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 152
Enregistré le : 10 janv.22, 00:40
Réponses : 0

Re: Le Tao, l'Indolore, le Bien

Ecrit le 01 déc.22, 04:40

Message par Kapdehendel »

Marmhonie a écrit : 30 nov.22, 20:50 Quel est le rapport au Dao 道 ? Il n'y en a pas.

Tu as dis que dans le Tao il n'était pas question de bien et de mal. Pourtant je t'ai cité un passage où il parle de bien et de mal. Le rapport avec le Tao c'est que c'est dans les textes du livre de la voie et de la vertu où il question du Tao.

Ajouté 17 minutes 30 secondes après :
Marmhonie a écrit : 30 nov.22, 20:50 Quel est le rapport au Dao 道 ? Il n'y en a pas.

Vous confondez deux longues histoires, celle du taoïsme avec celle du bouddhisme. À quoi sert le bien ? En ce qui nous concerne, il s’agit de pratique de deux écoles de sagesse de Bouddha (un prince héritier devenu un sage indien) et bien sûr de Laozi 老子 offrant une autre perspective que celle trop rigide de 孔子学院 Confucius, il s’agit de cultiver la bouddhéité ou devenir un "immortel" au sens taoïste. L’école taoïste, cela va de soi, cherche à cultiver et réaliser le Dao. L'école bouddhiste cherche à construire l'homme intérieur du Qi 氣 qu'on écrivait au temps de l'empereur jaune 炁. Comment en est-on passé de la clef du feu 火à la clef de la vapeur 气 ? Voici du concret à observer.

Il y a dans ce sujet des confusions de Nouvel Âge dans lesquelles chacune et chacun fait sa soupe, sa cuisine, pour n'en rien pratiquer. Après tout, qui veut apprendre, étudiera et progressera par sa pratique.
Je ne fais pas une approche traditionnelle du Tao. J'en fais une approche par discernement entre le bien et le mal, il n'est pas question de bouddhisme ou de new age, alors ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit. Tu peux parler de la tradition mais ne viens pas me prendre la tête car j'ai une autre approche que toi.

Ajouté 39 minutes après :
(5)
Le ciel et la terre sont indifférents aux amours de la douleur humains. Pour eux, les vivants fidèles de la douleur ne sont que chiens fidèles de la douleur. S'épuisant avec douleur. Le Sage n'a pas d'affection pour la douleur. Pour lui aussi, les hommes fidèles de la douleur ne sont que chiens fidèles de la douleur. Entre le ciel et la terre, l'espace sans douleur est comme un soufflet de forge sans douleur. Il est vide de douleur mais pas épuisé avec douleur. Soit qu'il s'enfle sans douleur, soit qu'il s'abaisse sans douleur, il est toujours prêt à servir sans douleur, toujours sans s'épuiser avec douleur. L'homme qui veut avec douleur saisir l'espace sans douleur n'étreint qu'avec douleur le vide de douleur. Mieux vaut se fondre sans douleur dans ce vide de douleur, dans ce vide de douleur immense sans douleur, dans ce vide de douleur merveilleux sans douleur. C'est le vide de douleur sublime sans douleur, c'est l'Indolore.

Marmhonie

[ Aucun rang ]
Avatar du membre
[ Aucun rang ]
Messages : 11933
Enregistré le : 24 avr.13, 02:34
Réponses : 0

Re: Le Tao, l'Indolore, le Bien

Ecrit le 07 déc.22, 22:26

Message par Marmhonie »

Kapdehendel a écrit : 01 déc.22, 05:37 Tu as dis que dans le Tao il n'était pas question de bien et de mal. Pourtant je t'ai cité un passage où il parle de bien et de mal. Le rapport avec le Tao c'est que c'est dans les textes du livre de la voie et de la vertu où il question du Tao.
Ce "Tao" dont l'orthographe internationale unifiée est fausse, (noter Dao ou 道, au passage, ce "Tao" provoque la confusion pinyin avec 陶 sans aucun rapport !), sont du baratin du Nouvel Âge très spirite, sans aucun rapport avec la réalité chinoise.
Je suis désolé, on n'entre pas dans une autre civilisation vieille de 5000 ans en lisant une traduction française.
Kapdehendel a écrit : 01 déc.22, 05:37Je ne fais pas une approche traditionnelle du Tao.
Il n'y en a pas d'autre hélas... Nous développons dans notre site un échange franco-chinois, comprenant les divers pays d'Asie dont le Japon, le Tibet, la Corée du sud, etc. Nous sommes référencés très avantageusement en Asie et particulièrement dans un pays important alors que notre forum est francophone en grande partie, ce qui est sans aucun rapport avec celui d'Eliaqim et tant d'autres qui recherchent d'être la référence francophone justement. Vous voyez, nos objectifs sont sans rapports, donc aucune rivalité n'aurait de sens.
Kapdehendel a écrit : 01 déc.22, 05:37Le ciel et la terre sont indifférents aux amours de la douleur humains.
Permettez au moins de rétablir le fondement du Dao, et il n'y en a pas d'autre. Après, libre à vous d'imaginer, cela est tout autre chose.

Selon le Dao 道, il est dit : "là où il y a obstruction il y a douleur". Ce forum n'étant pas bilingue, et je n'y ai jamais rencontré non plus de chinois postant de Chine, je poste le message complet bilingue franco chinois dans notre forum afin que les faits et les propos soient clairs et commentés en bilinguisme français et chinois, coréen, tibétain, japonais, etc.
Bref je viens de citer la formule la plus importante des pathogénie de la douleur humaine jamais constituée dans l'histoire de l'humanité. Le ciel et la terre sont plus que perméables à la douleur humaine, ils sont toute la pharmacopée traditionnelle, toute l'harmonie que l'être humain retrouve entre le ciel et la terre. Marguerite Yourcenar, première femme élue à l'Académie française, spécialiste de la civilisation japonaise dans le Dao 道, écrivit : "jardiner (dans le sens de Voltaire contre Spinoza), c'est mélanger du ciel avec de la terre". Or dans notre perspective chrétienne occidentale naturel, paradis vient du grec παράδεισος signifiant jardin. L'origine de cette influence nous vient de la Mésopotamie.
Kapdehendel a écrit : 01 déc.22, 05:37Le ciel et la terre sont indifférents aux amours de la douleur humains.
Le texte du 道德經 Daodejing de 老子Laozi a pour sous-titre chinois qui n'est quasiment jamais traduit : "Porte ouverte sur toutes les merveilles."
Première erreur de votre part et d'une façon générale par les traducteurs, ils oublient qu'à travers l'histoire de cet ouvrage et de la pratique chinoise, le texte à traversé des myriades de différents commentaires chinois par divers traducteurs. On ne peut, comme vous le faites, rejeter l'application pratique que lui donne sa signification essentielle. N'oubliez pas, j'insiste encore, que Laozi a proposé à l'empereur ce texte pour une meilleure adaptation de la gouvernance de l'empire à la société de son époque. Or l'empereur et les peuples se sont plutôt tournés vers le confucianisme, puis le bouddhisme qui effondra l'empire en 1644, et le confucianisme dure toujours dans la Chine moderne actuelle communiste ! Néanmoins les caractères chinois servent plus à transmettre le sens de la vision de l'expérience de la vie entre ciel et terre, de la même façon que les Méridien en médecine chinoise mettent en valeur les ordonnances célestes, ayant conscience de la manière dont ils sont enregistrés dans l'esprit et répercutés dans le cœur. Tant que nous n'avons pas atteint le point où nous ne pouvons ni plus traduire le pouvoir du Dao 道 ni démontrer son action vertueuse par la pratique, dont aucun traducteur ne parle jamais pour comble, nous sommes prisonniers, dans une impasse, perdus dans la jungle, tandis que les caractères chinois sont des empreintes de vie emportée par le vent des dieux qui gémissent à nos souffrances. Le texte original chinois en caractères traditionnels est en deux volumes parce qu'il intègre notre corps d'une part, et notre esprit de l'autre part, et ces 81 chapitres de neuf cavités corporelles avec la circulation du Qi par le bout de nos doigts qui les canalise entre le ciel et la terre. Le caractère représentant l'homme taoïste pratiquons entre le ciel et la Terre est celui-ci : 玉. C'est le jade, la pierre la plus précieuse des empereur chinois. L'empire est caractérisé par ce signe 囗, ses frontières. Et la Chine, l'empire du Milieu est 中国 : au milieu de la Voie, sans excès.
Je développe le reste dans notre forum pour passer en bilinguisme et dialoguer avec des asiatiques et pratiquants du taoïsme.

Les traductions sans les mises en pratique au quotidien, ou épisodiquement, chacun à son rythme de bienveillance certes, n'ont aucun sens. Sans les explications des caractères chinois utilisés, comme je viens de le faire très simplement pour trois d'entre eux, les lecteurs restent les mains vides et la tête dans les nuages, ce qui n'est jamais bon dans le taoïsme car c'est la perte de l'enracinement et de la stabilité de l'esprit égaré sous forme de nuages, sans la paix du cœur. Étonnez-vous ensuite que de pseudo pratiquants développent une haine sans limite contre d'autres religions… Quand tout est faux, les fruits sont empoisonnés.
Cordialement.
Modifié en dernier par Marmhonie le 08 déc.22, 01:05, modifié 1 fois.
Image
(on clique sur la signature)

Kapdehendel

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 152
Enregistré le : 10 janv.22, 00:40
Réponses : 0

Re: Le Tao, l'Indolore, le Bien

Ecrit le 08 déc.22, 01:00

Message par Kapdehendel »

(6)
L'esprit sans douleur de l'Obscurité pour la douleur est sans douleur immémorial, sans douleur éternel. C'est le principe sans douleur féminin des origines de tout sauf de la douleur. Les racines du ciel et de la terre s'élancent sans douleur de sa porte mystérieuse pour la douleur. Toujours sans douleur renouvelé, il se répand sans douleur dans l'univers. Éternellement sans douleur. Il ne s'épuise jamais avec douleur.
Modifié en dernier par Kapdehendel le 08 déc.22, 02:10, modifié 1 fois.

Marmhonie

[ Aucun rang ]
Avatar du membre
[ Aucun rang ]
Messages : 11933
Enregistré le : 24 avr.13, 02:34
Réponses : 0

Re: Le Tao, l'Indolore, le Bien

Ecrit le 08 déc.22, 01:35

Message par Marmhonie »

Kapdehendel a écrit : 08 déc.22, 01:00 (6)
L'esprit sans douleur de l'Obscurité pour la douleur est sans douleur immémorial, sans douleur éternel. C'est le principe sans douleur féminin des origines de tout sauf de la douleur.
Voilà, donc pas de référence d'une note (6), rien sur l'auteur, le titre.
Bon songe...
On perd son temps ici.
Marmhonie.
Image
(on clique sur la signature)

Kapdehendel

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 152
Enregistré le : 10 janv.22, 00:40
Réponses : 0

Re: Le Tao, l'Indolore, le Bien

Ecrit le 08 déc.22, 02:19

Message par Kapdehendel »

Marmhonie a écrit : 08 déc.22, 01:35 Voilà, donc pas de référence d'une note (6), rien sur l'auteur, le titre.
Bon songe...
On perd son temps ici.
Marmhonie.
Je crois que tu n'a pas compris ma démarche. Je ne veux pas plagier le Tao sans dire que cela vient du Tao. Car ou sinon des gens comme toi vont dire que c'est un plagiat du Tao sans dire que c'est du Tao.

Et si je dis que ces textes sont inspirés par le Tao les même gens comme toi vont me dire que je n'ai pas le droit de faire une approche comme je le fais.

Ce que tu n'as pas compris c'est que mon approche c'est de discerner le bien, du mal, dans les textes du Tao, que cela te plaise ou non. Même si mon approche n'est pas officielle comme celle traditionnelle que tu fais qui est plus officielle.

Ajouté 15 minutes 49 secondes après :
(7)
Le ciel et la terre sont sans douleur éternels. Ils n'ont pas avec douleur de vie propre. Voilà pourquoi ils sont sans douleur éternels. Ainsi, la première place sans douleur revient au Sage qui a su effacer la douleur. En oubliant la douleur de sa personne, il s'impose sans douleur au monde. Sans désirs avec douleur pour lui-même, ce qu'il entreprend est parfait sans douleur. Il s'était assis sans douleur le premier à la dernière place. C'est pour cela qu'il se retrouve à la première sans douleur.

Marmhonie

[ Aucun rang ]
Avatar du membre
[ Aucun rang ]
Messages : 11933
Enregistré le : 24 avr.13, 02:34
Réponses : 0

Re: Le Tao, l'Indolore, le Bien

Ecrit le 06 janv.23, 13:40

Message par Marmhonie »

Kapdehendel a écrit : 08 déc.22, 02:35Je crois que tu n'a pas compris ma démarche. Je ne veux pas plagier le Tao sans dire que cela vient du Tao.
Primo, vous ignorez tout du taoïsme et du Dao 道。
Secundo, le peu que vous en avez lu et retenu est sans aucun rapport.
Tertio, vous errez dans des concepts incohérents.

Vous tuez toute envie de développer sur le sujet véritable, et quel dommage. Vous avez du contenu chinois à votre disposition.
Image
(on clique sur la signature)

Kapdehendel

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 152
Enregistré le : 10 janv.22, 00:40
Réponses : 0

Re: Le Tao, l'Indolore, le Bien

Ecrit le 07 janv.23, 08:25

Message par Kapdehendel »

(12)
Les cinq couleurs avec douleur aveuglent l'homme. Les cinq notes avec douleur assourdissent ses oreilles. Les cinq saveurs avec douleur rendent sa bouche insensible. Les courses et la chasse avec douleur égarent son esprit. Les richesses avec douleur l'empêchent de progresser sans douleur. Ainsi le Sage tourne sans douleur son regard en lui-même et, loin du tumulte avec douleur et des amours avec douleur, exerce sans douleur librement son choix.

Ajouté 14 heures 55 minutes 26 secondes après :
Marmhonie a écrit : 06 janv.23, 13:40 Primo, vous ignorez tout du taoïsme et du Dao 道。
Secundo, le peu que vous en avez lu et retenu est sans aucun rapport.
Tertio, vous errez dans des concepts incohérents.

Vous tuez toute envie de développer sur le sujet véritable, et quel dommage. Vous avez du contenu chinois à votre disposition.
Je n'y connais peut être rien au Tao, mais je t'apprends à y faire la différence entre le bien et le mal.

D'ailleurs croire qu'il n'y a pas de rapport entre le bien et le mal et le Tao, c'est ne pas avoir de morale, être un inconscient. Tu veux dire que les chinois sont des inconscients et qu'ils écrivent des textes sans aucune morale ?

Voilà le peu que j'ai retenu dans le Tao, c'est la morale de faire la différence entre le bien et le mal.

Les propos te paraissent incohérents car tu es un inconscient qui ne fait pas la différence entre le bien et le mal, c'est pourquoi tu n'y comprends rien.

Et je dirais même pire, vu que tu ne fais pas la différence entre le bien et le mal, tu es aussi un psychopathe, la preuve tu viens me harceler sur mon sujet. Alors qu'il serait plus simple pour toi d'ouvrir ton sujet sur le Tao.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Autres religions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité