Le Canada ouvre les portes des orphelinats de la honte

Forum sur L'ACTUALITÉ (francais)
Répondre
medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre
Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Messages : 68007
Enregistré le : 27 juin05, 06:23
Réponses : 1
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: Le Canada ouvre les portes des orphelinats de la honte

Ecrit le 30 oct.23, 23:19

Message par medico »

Orphelinats de la honte au Canada, par Hugues HENRI
Profile image of hugues henrihugues henri
De 1870 à 1996, le gouvernement canadien a arraché des milliers d'enfants amérindiens à leurs familles pour en faire de «bons petits Blancs». Les survivants témoignent. Les fosses communes contenant les milliers de victimes amérindiennes sont découvertes un peu partout dans ce grand pays qui croule sous le scandale des révélations mettant en cause les gouvernements et l’Eglise catholique du Canada. Le scandale a débuté il y a 30 ans au Québec avec le cas emblématique des orphelins de Duplessis.Là encore, les institutions catholiques et leurs différents ordres religieux ont joué un rôle ignoble, sous couvert de charité chrétienne, n’hésitant pas à asservir, exploiter, abuser, martyriser les enfants qui leur étaient confiés, puis à les faire disparaître corps et biens, dans des fosses communes après leur trépas du aux mauvais traitements. Comment pardonner ? Les gouverneurs de sa gracieuse Majesté britannique et les gouvernements successifs du Canada auront bien du mal à justifier devant l’Histoire, tous les sombres instruments utilisés juqu’en 1990 pour « intégrer les enfants amérindiens au mode de vie d’une nation moderne ». Les leaders amérindiens qui se révoltent actuellement face à ces crimes contre l’humanité dont ont souffert des générations d’enfants, 150.000 environ, enlevés à leur famille par l’Etat et confiés à des institutions catholiques soi-disant charitables. Ils ont tous les droits pour réclamer réparation et reconnaissance des crimes commis par l’Etat et l’Eglise catholique. Ils ont tous les droits pour conserver et étendre les droits acquis lors de la colonisation française puis britannique, leur garantissant leurs terres dans les réserves, la circulation sur les rivières et les lacs. La défense des Peuples Premiers est indispensable et incontournable pour les institutions et organisations internationales comme l’OMS et l’ONU, mais aussi nationales, comme les parlements fédéraux du Canada, du Brésil, etc. Les représentants officiels et leurs délégations des peuples premiers doivent avoir droit d’interpellation et d’assignation face aux Etats coupables de discrimination et aux entreprises intrusives aliénant les peuples autochtones, altérant leur patrimoine foncier, dénigrant leurs cultures et coutumes, mettant en péril leur mode de vie et leurs ressources. Le lourd passif de la colonisation doit être reconnu et si possible réparé pour permettre à ces peuple premiers de se maintenir et de résister à la mondialisation insatiable.
https://www.academia.edu/50723590/Orphe ... gues_HENRI
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

keinlezard

[ Aucun rang ]
Avatar du membre
[ Aucun rang ]
Messages : 7707
Enregistré le : 07 oct.12, 21:08
Réponses : 0
Localisation : FRANCE

Re: Le Canada ouvre les portes des orphelinats de la honte

Ecrit le 30 oct.23, 23:25

Message par keinlezard »

Hello,

La poutre et la paille ...


Tu penses t'acheter une bonne conscience en parlant des travers chez les autres et en omettants ceux de l'organisation jéhoviste ... quel manque de clairevoyance :(

Cordialement
Adopter les règles de Crocker autorise vos interlocuteurs à optimiser leur message pour le transfert d'informations sans se préoccuper d'amabilités. Elles imposent que vous acceptiez l'entière responsabilité du fonctionnement de votre esprit – si on vous offense, c'est de votre faute.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lee_Daniel_Crocker

Saint Glinglin

[ Aucun rang ]
Avatar du membre
[ Aucun rang ]
Messages : 25870
Enregistré le : 11 févr.13, 22:07
Réponses : 2

Contact :

Re: Le Canada ouvre les portes des orphelinats de la honte

Ecrit le 31 oct.23, 12:01

Message par Saint Glinglin »

Medico est trop vieux pour regarder lucidement la croyance de sa vie entière.

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre
Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Messages : 68007
Enregistré le : 27 juin05, 06:23
Réponses : 1
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: Le Canada ouvre les portes des orphelinats de la honte

Ecrit le 02 nov.23, 05:17

Message par medico »

L'âge n'a rien avoir avec ce scandale qui secoue le Canada.
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

keinlezard

[ Aucun rang ]
Avatar du membre
[ Aucun rang ]
Messages : 7707
Enregistré le : 07 oct.12, 21:08
Réponses : 0
Localisation : FRANCE

Re: Le Canada ouvre les portes des orphelinats de la honte

Ecrit le 06 nov.23, 23:59

Message par keinlezard »

Hello

Mais tout à avoir avec la poutre que tu refuses obstinément de considérer dans ton oeil !

Cordialement
Adopter les règles de Crocker autorise vos interlocuteurs à optimiser leur message pour le transfert d'informations sans se préoccuper d'amabilités. Elles imposent que vous acceptiez l'entière responsabilité du fonctionnement de votre esprit – si on vous offense, c'est de votre faute.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lee_Daniel_Crocker

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre
Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Messages : 68007
Enregistré le : 27 juin05, 06:23
Réponses : 1
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: Le Canada ouvre les portes des orphelinats de la honte

Ecrit le 07 nov.23, 23:33

Message par medico »

Dans l'histoire récente, le gouvernement fédéral a présenté ses excuses à plusieurs reprises pour des injustices commises notamment contre des Canadiens d'origine japonaise, contre les Autochtones ou contre les homosexuels. En voici une liste.

1. Les camps d’internement japonais

Une famille de Canadiens d'origine japonaise de la Colombie-Britannique en déplacement vers un camp d'internement en 1942.
Ouvrir en mode plein écran
Une famille de Canadiens d'origine japonaise de la Colombie-Britannique en déplacement vers un camp d'internement en 1942.

PHOTO : BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES CANADA

Le 22 septembre 1988, le gouvernement de Brian Mulroney présente des excuses officielles aux survivants japonais des camps d’internement et leur offre 240 millions de dollars en réparation.

En février 1942, quelques mois après l’attaque de Pearl Harbor par le Japon, Ottawa a ordonné l’internement des Canadiens d’origine japonaise. Quelque 22 000 citoyens d’origine japonaise ont été internés entre 1942 et 1946. Ils ont été dépouillés de tous leurs biens et envoyés dans des camps en Colombie-Britannique, au Manitoba et en Alberta.

2. Une taxe d’entrée pour les immigrants chinois

Des hommes se tiennent devant un magasin
Ouvrir en mode plein écran
Des immigrants chinois devant un magasin, en Colombie-Britannique, entre 1890 et 1910

PHOTO : BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA

Le 22 juin 2006, le gouvernement de Stephen Harper a formellement présenté les excuses du Canada à la communauté chinoise. Il a offert une indemnisation de 20 000 $ à près de 400 citoyens sino-canadiens.

Entre 1885 et 1923, le gouvernement canadien a imposé une taxe spéciale de 50 $ à tous les Chinois qui voulaient s’installer au pays. Ottawa cherchait ainsi à freiner l’immigration chinoise, qu’il jugeait indésirable. Plus de 80 000 personnes ont été touchées par cette mesure.

3. Les pensionnats autochtones

Une photo d'archive des élèves des pensionnats autochtones dans une salle de classe.
Ouvrir en mode plein écran
Des élèves dans des pensionnats autochtones.

PHOTO : RADIO-CANADA / ARCHIVES DE L'ÉGLISE ANGLICANE OLD SUN/COMMISSION DE VÉRITÉ ET RÉCONCILIATION

Le 11 juin 2008, le premier ministre Harper présente les excuses officielles du gouvernement et du peuple canadiens aux Autochtones pour les mauvais traitements subis dans les pensionnats indiens.

Entre 1870 et 1996, quelque 150 000 enfants autochtones ont été arrachés de leur famille et envoyés dans des pensionnats financés par le fédéral et dirigés pour la plupart par des communautés religieuses.

« C’est un triste chapitre de notre histoire », a déclaré le premier ministre Harper. Il a admis que cette politique d’assimilation était erronée et qu’elle avait causé des « dommages durables à la culture, au patrimoine et à la langue autochtones ».

4. Le refoulement d’immigrants sikhs

Des hommes de religion sikhe entassés les uns sur les autres
Ouvrir en mode plein écran
Des immigrants indiens à bord du Komagata Maru dans la baie English, à Vancouver, en Colombie-Britannique, en 1914

PHOTO : BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA

Le 18 mai 2016, le premier ministre Justin Trudeau a présenté des excuses au nom du Canada pour avoir refusé l’entrée au pays à des Indiens en 1914.

Les autorités canadiennes ne voulaient pas des immigrants indiens à l’époque. Pour pouvoir entrer au Canada, ces derniers devaient arriver d’un voyage sans escale et avoir 200 $ en poche.

Quelque 400 citoyens indiens, pour la plupart de religion sikhe, ont voulu défier ces mesures discriminatoires. Ils sont arrivés à bord du bateau Komagata Maru et ont accosté au port de Vancouver. Malgré toutes leurs démarches et après des semaines de confinement sur le bateau, ils ont dû rebrousser chemin. À leur arrivée en Inde, une vingtaine d’entre eux ont été tués par des soldats britanniques lors d’une émeute et plusieurs autres ont été emprisonnés.

5. Le traitement d’Omar Khadr

Omar Khadr lors de l'entrevue qu'il a accordée à l'émission Power & Politics, sur les ondes de CBC.
Ouvrir en mode plein écran
Omar Khadr lors de l'entrevue qu'il a accordée à l'émission Power & Politics, sur les ondes de CBC.

PHOTO : RADIO-CANADA

Le 7 juillet 2017, le gouvernement de Justin Trudeau a présenté des excuses officielles au citoyen canadien et ex-enfant-soldat Omar Khadr, qui a été détenu pendant 10 ans dans la prison américaine de Guantanamo.

Le gouvernement du Canada a manqué à ses obligations envers Omar Khadr pendant sa détention à Guantanamo, a reconnu le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale. Le gouvernement Trudeau a aussi accepté de verser une indemnité de 10,5 millions de dollars à M. Khadr pour les sévices qu’il a subis à Guantanamo.

6. Les pensionnats autochtones de Terre-Neuve

Toby Obed
Ouvrir en mode plein écran
Toby Obed, un survivant des pensionnats

PHOTO : THE CANADIAN PRESS / ANDREW VAUGHAN

Le 24 novembre 2017, le premier ministre Trudeau a offert des excuses, au nom du Canada, aux anciens élèves des pensionnats indiens de Terre-Neuve-et-Labrador.

Ces derniers ont obtenu du fédéral une compensation de 50 millions de dollars en septembre 2016.

Ils avaient été exclus des excuses faites en 2008 par le gouvernement fédéral aux victimes des pensionnats indiens. Les excuses de 2008 ne s’adressaient pas aux élèves des pensionnats provinciaux de Terre-Neuve, qui existaient avant que cette province ne se joigne à la Confédération en 1949.
A lire aussi
https://www.spicee.com/content/les-enfa ... anada-1645
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

keinlezard

[ Aucun rang ]
Avatar du membre
[ Aucun rang ]
Messages : 7707
Enregistré le : 07 oct.12, 21:08
Réponses : 0
Localisation : FRANCE

Re: Le Canada ouvre les portes des orphelinats de la honte

Ecrit le 08 nov.23, 00:01

Message par keinlezard »

Hello,

Ils présentent des excuses ... mais à ce jour le CC et la WT ne l'ont jamais fait !

Normal , puisque le discours officiel est :"il n'y a pas de crime chez les TJ" ....

et lorsqu'un TJ est reconnu coupable la WT et le CC de dire ..." il n'est pas TJ , puisqu'il est exclu" ...

autrement dit se défaussent ... car lorsqu'il a commis ses crimes ... il était bien TJ !!!

comme quoi il reste bien du chemin à parcourir ....


Cordialement
Adopter les règles de Crocker autorise vos interlocuteurs à optimiser leur message pour le transfert d'informations sans se préoccuper d'amabilités. Elles imposent que vous acceptiez l'entière responsabilité du fonctionnement de votre esprit – si on vous offense, c'est de votre faute.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lee_Daniel_Crocker

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre
Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Messages : 68007
Enregistré le : 27 juin05, 06:23
Réponses : 1
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: Le Canada ouvre les portes des orphelinats de la honte

Ecrit le 08 févr.24, 23:09

Message par medico »

https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article ... 7059162465

En Irlande, vers l’exhumation des 796 bébés morts dans le foyer religieux de Tuam
Par Cécile Ducourtieux (Londres, correspondante)
Publié le 28 janvier 2024 à 06h00, modifié le 29 janvier 2024 à 00h4
REPORTAGECette commune s’apprête à arracher de l’oubli les 796 enfants enterrés sans sépulture, entre 1925 et 1961, au sein de son foyer pour mères et bébés. L’histoire de ce « home » révèle les maltraitances dans les institutions catholiques où, jusque dans les années 1980, les femmes tombées enceintes hors mariage étaient placées.

Un carré de verdure ceint de murs gris, une statue de vierge éplorée dans un angle. A ses pieds, des ours en peluche détrempés, des poèmes dont l’encre s’efface et, à sa droite, trois grands chiffres blancs. Sept, neuf, six, pour sept cent quatre-vingt-seize, soit le nombre d’enfants morts entre 1925 et 1961 et dont les corps reposent probablement sous le gazon de cet enclos devenu jardin du souvenir grâce aux bons soins du voisinage.

Leurs noms s’égrènent sur des feuilles plastifiées fixées au mur : Kathleen, Mary, Joseph, Augustine, Beatrice, Thomas, Bridget… Ils avaient 1, 2, 6 mois ou quelques jours à peine, étaient pensionnaires de la Mother and Baby Home (« foyer pour mères et bébés »), une institution religieuse qui a accueilli des mères non mariées de 1925 à 1961, à la sortie de Tuam, gros bourg du comté de Galway, en Irlande.

Contre l’enclos s’étend une vaste aire de jeux, avec toboggan et piste de skate, bien silencieuse en ce dimanche pluvieux de novembre. Depuis des années, des enfants jouent tout près d’un endroit où tant d’autres ont été inhumés sans pierre tombale. Pourquoi les petits pensionnaires du home sont-ils morts en si grand nombre, jusqu’à trente ou quarante par an après la guerre, alors qu’ils avaient été confiés aux soins des sœurs du Bon Secours, un ordre de religieuses spécialistes des soins infirmiers ? Pourquoi reposent-ils dans l’ancienne fosse septique de l’institution et pas dans le cimetière municipal, tout proche ?

Un pan honteux de l’histoire irlandaise
Catherine Corless cherche des réponses à ces questions depuis plus de dix ans. Cheveux et yeux clairs, cette femme de 69 ans, agricultrice native de Tuam, veut réhabiliter la mémoire de ces enfants et apaiser la douleur des vivants – leurs frères et sœurs, leurs cousines et cousins.

Depuis 2012, elle a patiemment amassé les actes de décès des petits disparus et prouvé, cartes du cadastre à l’appui, qu’ils étaient enterrés dans la fosse septique du home. Dans quelques mois, «
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre
Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Messages : 68007
Enregistré le : 27 juin05, 06:23
Réponses : 1
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: Le Canada ouvre les portes des orphelinats de la honte

Ecrit le 24 mars24, 05:00

Message par medico »

Affaire Johannes Rivoire : les conclusions sans appel de la commission d’enquête
Analyse Chargée de mener l’enquête sur le religieux Johannes Rivoire, la commission oblate de sauvegarde a rendu ses conclusions. Un rapport sans concession pour cet homme « coupable d’agressions sexuelles » sur de jeunes Inuits pendant les années 1960 et d’avoir « caché cette terrible réalité » à ses supérieurs.
Charlotte Gambert , le 21/03/2024 à 18:45
réservé aux abonnés

Lecture en 3 min.
Affaire Johannes Rivoire : les conclusions sans appel de la commission d’enquête
Jesse Tungilik, le fils d’une victime, assiste à une conférence de presse à Paris, le 12 septembre 2022, pour demander l’extradition du prêtre franco-canadien Joannes Rivoire, accusé d’avoir agressé des enfants inuits dans le nord du Canada.
CHRISTOPHE ARCHAMBAULT /
« Le scandale pour les plaignants est que Johannes Rivoire demeure religieux malgré tout ce qu’il a fait. » Dans un rapport publié le 19 mars en français, en anglais et en inuktitut, la commission oblate de sauvegarde (COS), présidée par le juge André Denis, retraité de la Cour supérieure du Québec, a rendu ses conclusions, sans appel, pour le religieux Johannes Rivoire.

Contrairement à ce que son nom laisserait penser, la COS est une commission indépendante, chargée depuis mai 2023 par les Oblats de Marie-Immaculée...
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

Stop !

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 3413
Enregistré le : 18 août22, 21:09
Réponses : 0

Re: Le Canada ouvre les portes des orphelinats de la honte

Ecrit le 06 avr.24, 08:40

Message par Stop ! »

medico a écrit : 24 mars24, 05:00 Contrairement à ce que son nom laisserait penser, la COS est une commission indépendante, chargée depuis mai 2023 par les Oblats de Marie-Immaculée...
Évidemment, si c'est les Oblats de Marie-Immaculée....

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Actualité religieuse »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 30 invités