Divulgation des secrets

Apprendre sur l'Islam religion de Mohammed
Règles du forum
La religion musulmane l'Islam, se veut une révélation en langue arabe de la religion originelle d'Adam, de Noé, et de tous les prophètes parmi lesquels elle place aussi Jésus. Ainsi, elle se présente comme un retour à la religion d'Abraham (appelé, en arabe, Ibrahim par les musulmans) du point de vue de la croyance, le Coran le définissant comme étant la voie d'Ibrahim (millata Ibrahim) c'est-à-dire une soumission exclusive à Allah.
Répondre
akay

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 1198
Enregistré le : 03 déc.14, 22:48
Réponses : 0

Re: Divulgation des secrets

Ecrit le 14 mai24, 01:37

Message par akay »

En Islam, il n'y a pas d'intermédiaires,


Parce que la demande de pardon doit émaner de Dieu (le Père) directement, sans intermédiaires qui ne peuvent se pardonner



Le Christ a également demandé pardon directement au Père



La goutte d'eau qui a fait déborder le vase est venue lorsque le Pape a émis à Rome d'énormes quantités d'indulgences, qu'il a signées et estampillées du sceau officiel, pour les vendre au public qui souhaitait se faire pardonner les péchés qu'il avait commis. Le représentant du Pape parcourait les villes et les villages pour vendre des indulgences qui effaçaient les péchés de l'acheteur, car le Pape est le représentant de Dieu dans ce monde et Dieu doit honorer sa promesse de pardon. Lorsque cette idée réussit à accumuler d’énormes quantités d’argent et d’or pour l’Église, l’esprit du Pape développa une autre idée : acheter des indulgences au nom de parents décédés afin de les aider à entrer dans le Royaume des Cieux. C’est la goutte d’eau qui a poussé le prêtre allemand Martin Luther à écrire son livre « 95 thèses » en 1517.


Y-At-il Une Limite Au Pardon d'Allah?-Zakir Naik

https://www.youtube.com/watch?v=LYP7XntjhA8



La miséricorde du Prophète Muhammad (saws) youtube

https://www.youtube.com/watch?v=J6FtbENY6OI



La conquête de la Mecque : bataille sanguinaire ou modèle de miséricorde ? - Hassan Iquioussen youtube


https://www.youtube.com/watch?v=obUkZaPXUFU


https://www.islamreligion.com/fr/articl ... ie-1-de-2/

akay

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 1198
Enregistré le : 03 déc.14, 22:48
Réponses : 0

Re: Divulgation des secrets

Ecrit le 16 mai24, 07:37

Message par akay »

Apprenez la religion.



La différence entre les conceptions biblique et coranique de la femme ne se limite pas à la femme qui vient de naître, elle s'étend bien au-delà.



Comparons leurs attitudes envers une femme essayant d'apprendre sa religion. Le cœur du judaïsme est la Torah, la loi. Or, selon le Talmud,



« les femmes sont dispensées de l’étude de la Torah ». Certains rabbins juifs ont fermement déclaré : « Que les paroles de la Torah soient plutôt détruites par le feu que transmises aux femmes », et « Celui qui enseigne la Torah à sa fille est comme s'il lui enseignait l'obscénité ».





L’attitude de saint Paul dans le Nouveau Testament n’est pas plus brillante :

Comme dans toutes les congrégations des saints,



34 que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d'y parler; mais qu'elles soient soumises, selon que le dit aussi la loi.



35 Si elles veulent s'instruire sur quelque chose, qu'elles interrogent leurs maris à la maison; car il est malséant à une femme de parler dans l'Église..



1 Corinthiens 14:34-35









Comment une femme peut-elle apprendre si elle n’a pas le droit de parler ? Comment une femme peut-elle grandir intellectuellement si elle est obligée d’être dans un état de pleine soumission ?





Comment peut-elle élargir ses horizons si sa seule et unique source d’information est son mari à la maison ?

Maintenant, pour être juste, nous devrions nous demander : la position coranique est-elle différente ? Une nouvelle racontée dans le Coran résume sa position de manière concise. Khawlah était une femme musulmane dont le mari, Aws, a prononcé cette déclaration dans un moment de colère : « Tu es pour moi comme le dos de ma mère ». Cela était considéré par les Arabes païens comme une déclaration de divorce qui libérait le mari de toute responsabilité conjugale mais ne laissait pas la femme libre de quitter la maison de son mari ou d'épouser un autre homme.





Ayant entendu ces paroles de son mari, Khawlah se trouvait dans une situation misérable. Elle s'est adressée directement au Prophète de l'Islam pour plaider sa cause. Khawla n'arrêtait pas de se disputer avec le Prophète pour tenter de sauver son mariage suspendu. Peu de temps après, le Coran est intervenu ; Le plaidoyer de Khawla a été accepté. Le verdict divin abolit cette coutume inique. Un chapitre complet (chapitre 58) du Coran dont le titre est « Almujadilah » ou « La femme qui se dispute » a été nommé d'après cet incident :





58 : 1 - Dieu a bien entendu la parole de celle qui discutait avec toi à propos de son époux et se plaignait à Dieu. Et Dieu entendait votre conversation, car Dieu est Audient et Clairvoyant....." (58:1).





Une femme dans la conception coranique a le droit de discuter même avec le Prophète de l'Islam lui-même.





Personne n’a le droit de demander à une femme de garder le silence.



Elle n'a aucune obligation de considérer son mari comme la seule et unique référence en matière de droit et de religion.



La peur et la haine de l'autre : deux sentiments destructeurs - Hassan Iquioussen youtube


Trois savants exceptionnels - Hassan Iquioussen youtube


Face aux pressions politiques et médiatiques, que faire ? - Hassan Iquioussen youtube

ronronladouceur

[Religion] agnostique
Avatar du membre
[Religion] agnostique
Messages : 6146
Enregistré le : 21 déc.08, 15:43
Réponses : 0

Re: Divulgation des secrets

Ecrit le 16 mai24, 07:58

Message par ronronladouceur »

akay a écrit : 16 mai24, 07:37 L’attitude de saint Paul dans le Nouveau Testament n’est pas plus brillante :

Comme dans toutes les congrégations des saints,
Vous auriez un peu plus de crédibilité si les femmes étaient tout à côté de vous dans les mosquées, etc.

Quant aux femmes de la Bible... Il s'agit d'une simple recherche...

''Prophétesses et juges:

Déborah: Prophétesse et juge qui a dirigé Israël pendant la guerre contre Sisera (Juges 4-5).
Huldah: Prophétesse consultée par le roi Josias pour savoir si la parole du Seigneur était à l'origine de la catastrophe qui menaçait Israël (2 Rois 22).
Enseignantes dans les premiers temps du christianisme:

Priscille: Épouse d'Aquilas, elle enseignait avec lui Apollos, un érudit juif (Actes 18:26).
Marie-Madeleine: Première à annoncer la résurrection de Jésus aux apôtres (Marc 16:1-8).
Phoebe: Diaconesse de l'église de Cenchrées, recommandée par Paul aux Romains (Romains 16:1).

Autres femmes:

Loïs et Eunice: Grand-mère et mère de Timothée, qui lui ont transmis la foi chrétienne (2 Timothée 1:5).
Michée: Mère de Josué, qui a aidé les espions israélites à s'échapper de Jéricho (Josué 2).
Il est important de noter que la Bible ne donne pas d'instructions explicites sur le rôle des femmes dans l'enseignement. Cependant, les exemples ci-dessus montrent que des femmes ont joué un rôle important dans la transmission de la foi et de la connaissance biblique à d'autres.

De nos jours, les femmes continuent à jouer un rôle vital dans l'enseignement de la Bible dans les églises, les écoles et d'autres contextes. Elles le font en tant que pasteures, enseignantes de la Bible, auteures et mentors.''

Réformez-vous, arrivez au XXle siècle au lieu de vous référer à un passé révolu... Vous avez pas mal de chemin à rattraper...

akay

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 1198
Enregistré le : 03 déc.14, 22:48
Réponses : 0

Re: Divulgation des secrets

Ecrit le 18 mai24, 01:03

Message par akay »

À tous ceux qui parlent par ignorance

1-

Les femmes en Islam ont des lieux dédiés à la prière
elle est (imam) devant toutes les femmes, tout en accomplissant la prière

2-

Parfois, une femme est en période de menstruation, d'accouchement ou d'allaitement,
Les femmes ne peuvent pas prier pendant ces périodes


3-
Les femmes ne sont pas autorisées à accomplir les prières islamiques en s'agenouillant ou en s'allongeant sur le sol.

Devant les hommes de peur de montrer accidentellement une partie de son corps devant les hommes afin que son esprit soit distrait lorsqu'elle prie devant Dieu.




\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\


1-Les femmes dans le Nouveau Testament



Jésus. Il a dit : La femme est un chien


Quand une femme est venue à Christ et lui a demandé de guérir sa fille
Cette femme n'est pas juive


Jésus répondit : « Il n'est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. »


".
Matthieu 15:26





2-

32 Mais moi, je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour cause d'infidélité, l'expose à devenir adultère, et que celui qui épouse une femme répudiée commet un adultère.


Matthieu 5:32


Pourquoi Jésus a-t-il spécialement choisi la fornication pour que la femme obtienne ses papiers de divorce et se libère de l'esclavage de son mari ?


Il existe de nombreuses raisons de divorcer, autres que l'adultère. Une femme devrait-elle rester prisonnière de la souffrance avec son mari jusqu’à ce qu’elle commette un adultère et divorce ensuite ?



Même si Jésus expliquait le caractère sacré du mariage, pourquoi seulement l’adultère ?
Ceci est un appel aux femmes à commettre l'adultère pour mettre fin au mariage.



Quelle est la faute de la femme divorcée ?!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Et plus encore dans le Nouveau Testament





3-


Selon la Torah, c’est Ève qui est derrière la tentation d’Adam. Dans la Genèse (III, 12) on peut lire : « La femme que tu as mise auprès de moi m’a donné de l’arbre, et j’en ai mangé » 
Genèse, 3.

. La femme faisait partie des biens de son époux et devait, de ce fait, céder ses droits humains et matériels. Les Israélites donnaient leurs femmes en offrande en les immolant par le feu pour rentrer dans les grâces de Molok. Ainsi, dans Jérémie 32, il est dit : « Et ils ont construit des hauts-lieux consacrés à Baal dans la vallée de Ben-Hinnom, pour brûler leurs fils et leurs filles en l’honneur de Molok ; c’est là une abomination que je n’avais pas ordonnée ».







Réformez-vous, arrivez au XXle siècle au lieu de vous référer à un passé révolu... Vous avez pas mal de chemin à rattraper...


\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\




Les réalisations des femmes en Islam


À travers son histoire, la femme musulmane a grandement contribué au mouvement scientifique, intellectuel et littéraire. Ainsi, des milliers de femmes ont brillé dans plusieurs disciplines scientifiques et culturelles. Si bien qu’Al Hafid Ibn Jaafar a retracé dans son livre Al Isaaba fi tamyiz assahaba (l’avis pertinent dans la distinction entre les


compagnons du prophète) la biographie de mille cinq cent quarante-trois femmes, dont des docteurs de la loi, des oratrices et des femmes de lettres. Al imam al-Nawawi, dans son livre intitulé Tahdîb al asmâe wa loughât, Al Khatîb Al-Baghdâdi dans son livre Târîkh Baghdâd (L’histoire de Bagdad) et Al Sakhaoui dans son ouvrage Ad- daw’e allami’ li ahli al qarn attasi’ (Les lumières du ixe siècle) et Omar Réda Kahala, un auteur contemporain, dans son Mou’ajam a’alâm annisa’e (dictionnaire des célébrités féminines) et bien d’autres biographes ont consacré des ouvrages aux femmes qui se sont illustrées dans les domaines du fiqh, de l’exégèse, des lettres, de la poésie, de la langue et de la philosophie.


Depuis l’époque du prophète (PSL), la femme a toujours fait montre d’un désir de s’instruire, d’aller à la quête du savoir et d’exceller dans les disciplines qu’elle pratiquait. Aïcha, mère des croyants, était connue pour son érudition en matière de Coran, de sciences de la religion, de poésie et d’histoire. Hicham Ibn Urua la décrit, d’après son père, en ces termes : « Jamais je n’ai vu quelqu’un de plus instruit en matière de fiqh, de médecine ou de poésie que Aïcha. » D’autres femmes comme Fatima bint Hussein, fils de Ali ibn Abi Taleb (que Dieu l’agrée), était l’une des femmes les plus savantes, les plus intelligentes et les plus pieuses de son temps, si bien que Ibn Ishâq et Ibn Hicham l’ont prise comme référence dans la rédaction de la biographie autorisée du Prophète.




Citons également Noufissa bint Al Hassan bin Zayd bin Ali bin Abi Taleb (que Dieu l’agrée), qui assistait aux cours de l’imam Malik à Médine. Elle était connue pour son grand savoir et sa rectitude. Lors de son séjour en Égypte, elle a créé une espèce de cercle académique qui attirait les plus grands savants de l’époque, notamment l’imam Al Châfi’i qui se concertait avec elle en matière de fiqh et de sciences de la religion. Ces consultations se sont poursuivies jusqu’à la mort de ce grand maître. Citons aussi parmi ces femmes savantes, Zaynab fille d’Abbas, originaire de Bagdad, qui faisait partie de l’aréopage des oulémas de l’époque ; c’était une habituée des cercles de savoir tenus par Ibn Taymia. Chahda fille d’Al Abari, elle, était une agrégée des sciences du hadith ; plusieurs oulémas de la stature d’Ibn Al Jaouzi et d’Ibn Qudama l’ont eue comme





professeur. Oum Habiba Al Isbahaniya avait pour disciple le cheikh Al Moundiri qui a obtenu le titre de « alem » après avoir suivi ses cours. Fatima fille de Mohammad Al Samarkandi a tenu son savoir de plusieurs grandes sommités du fiqh, comme elle a, à son tour, transmis son savoir à plusieurs étudiants. Elle a exercé le métier d’enseignante et écrit de nombreux ouvrages sur le fiqh et le hadith. Il lui arrivait même de signaler à son époux Cheikh Ala’e Al Kassani, l’auteur d’Al Bada’i, ses erreurs en matière de fiqh.


Quant à Fatima bint Ahmed bin Yahiya, elle s’est illustrée en tant que grande savante qui élaborait des règles de fiqh et était souvent consultée par son mari Al Imam Al Moutahar lorsque celui-ci préparait les cours qu’il dispensait à ses étudiants.


En Occident islamique, Fatima Al Fihriya Oum Al Banîne construisit la mosquée Al Qarawiyine à Fès, au Royaume du Maroc, au iiie siècle de l’hégire. Cette mosquée a aussitôt fait office d’université, la première du genre dans le monde islamique, voire dans le monde entier. Fatima Al Fihriya était une savante mais aussi une bienfaitrice, tout comme sa sœur Mariam qui, elle, a construit la mosquée Al Andalous à Fès. L’Andalousie a également connu plusieurs femmes savantes, notamment Oum Al Hassan bint Souleïman. Elle aurait tenu sa science d’un rapporteur de hadith originaire d’Andalousie répondant du nom de Baqi Ibn Moukhlid qui lui a transmis sa science aussi bien oralement qu’à travers ses écrits. Elle a accompli le pèlerinage à la Mecque où elle a rencontré les savants du Hijaz qui lui ont transmis le fiqh et le hadith avant de retourner en Andalousie. Elle fit un deuxième pèlerinage et mourut à la Mecque.


L’Occident islamique comptait également, parmi ses femmes savantes, Asmaa bint Assad bin Al Furat, qui tenait son savoir de son père, ami des deux grands imams Abu Hanîfa et Malik Ibn Anass. Elle s’est rendue célèbre par le rapport des hadiths et du fiqh selon l’école hanafite.


Citons aussi, dans le même contexte, Khadija, fille de l’imam Sahnoun. Le grand imam Al Qadi Ayyad dit d’elle dans son ouvrage intitulé : Tartîb al madârik wa takrîb al masâlik li maarifati a’alâmi madhabi mâlik (les grands noms du rite malékite) : « Khadija fut connue pour sa sagesse, sa science et sa piété. Les femmes la consultaient sur les questions de la religion et elle leur servait d’exemple. » Ibn Hazm, dans son célèbre ouvrage traduit en plusieurs langues : Tawq al-hamâma fi al ulfati wa al ulâf (connu en français sous le titre Le collier de la colombe) rapporte que les femmes d’Andalousie exerçaient des professions aussi diverses que la médecine, l’enseignement, le tissage et la confection. Ce grand auteur n’a pas manqué de signaler qu’enfant, il a eu des femmes comme professeurs.


Tamîma, fille du sultan almoravide marocain Youssef Ibn Tachafine, comptait parmi les femmes les plus brillantes en sciences, tout comme Oum Amr Ibn Zohr, sœur du célèbre médecin Abu Bakr Ibn Zohr, qui était, elle, excellente en médecine théorique et pratique. Le Maghreb comptait aussi Bayram, fille de Ahmed Al Diroutiya qui était une grande spécialiste des lectures du Coran ; elle a eu le privilège de lire le Coran à Bayt Al Maqdis devant les grands cheikhs et était connue pour avoir mémorisé plusieurs textes de référence.


À l’époque moderne, et jusqu’au début du xixe siècle, la ville marocaine de Fès a connu Al Aliya, fille du savant émérite At-tayib bin Kirâne. Elle enseignait la logique à la mosquée Al andalous où elle consacrait des séances aux femmes et d’autres aux hommes. C’était aussi le cas en Égypte, en Syrie, en Mésopotamie, en Perse, en Turquie (Transoxiane) et en Inde. Ainsi, le savant Abou Al Hassan Ali Al Hassani An-Nadawi rapporte que des femmes brillantes de sa famille lui avaient enseigné les sciences juridiques musulmanes et la littérature. Ses sœurs aussi comptaient à leur actif une importante contribution à la littérature de leur époque.


À l’époque moderne, plusieurs femmes musulmanes ont excellé dans les domaines des sciences, de la littérature, du droit, de la médecine, de l’administration et bien d’autres champs du savoir. Certaines ont même atteint un très haut niveau d’érudition dans leur spécialité au niveau aussi bien national qu’international. À cet égard, dans les universités du monde islamique, certaines étudiantes se distinguent toujours, par rapport à leurs camarades mâles, en matière de recherche scientifique dans différents pays du monde islamique.




L’histoire islamique retient des brillantes contributions de la femme musulmane dans différents champs de la science et du savoir, au moment où la femme dans les autres sociétés ne comptait à son actif aucun apport à l’activité intellectuelle.





À vrai dire, tous ces faits historiques sont pour nous une source de fierté, car ils témoignent de l’immense apport de la femme musulmane à la civilisation arabo-islamique, et par conséquent à la civilisation humaine. Ils nous incitent à favoriser davantage l’accès de la femme moderne aux différents domaines des sciences et du savoir où elle pourra exceller et mettre ses compétences et ses aptitudes au service du développement global dans nos sociétés islamiques, dans le cadre des valeurs islamiques, afin de répondre aux exigences de développement socioculturel du monde moderne. C’est ainsi que la femme musulmane sera en mesure de reprendre le rôle de premier plan qu’elle a joué naguère dans l’histoire de la civilisation arabo-islamique.



https://www.cairn.info/revue-societe-dr ... age-15.htm

ronronladouceur

[Religion] agnostique
Avatar du membre
[Religion] agnostique
Messages : 6146
Enregistré le : 21 déc.08, 15:43
Réponses : 0

Re: Divulgation des secrets

Ecrit le 18 mai24, 03:08

Message par ronronladouceur »

akay a écrit : 18 mai24, 01:03 À tous ceux qui parlent par ignorance

1-Les femmes en Islam ont des lieux dédiés à la prière
elle est (imam) devant toutes les femmes, tout en accomplissant la prière
À l'écart des hommes... ''Dans les mosquées, des sections séparées sont généralement prévues pour les femmes afin de garantir leur confort et leur intimité.''

Surtout pas de présence féminine, ça induirait plein de fantasmes (cf. «Cachez ce sein que je ne saurais voir...»]...
2-Parfois, une femme est en période de menstruation, d'accouchement ou d'allaitement,
Les femmes ne peuvent pas prier pendant ces périodes
''Période d'Allaitement
Autorisation de la Prière :
Contrairement aux périodes de menstruation et de nifas, l'allaitement n'affecte pas la capacité d'une femme à prier. Une femme qui allaite peut et doit continuer à effectuer les prières obligatoires et les prières surérogatoires comme d'habitude.
Il n'y a aucune restriction religieuse sur la prière pendant l'allaitement.''

La femme n'est pas propre...
3-Les femmes ne sont pas autorisées à accoplir les prières islamiques en s'agenouillant ou en s'allongeant sur le sol.

Devant les hommes de peur de montrer accidentellement une partie de son corps devant les hommes afin que son esprit soit distrait lorsqu'elle prie devant Dieu.
Je m'en doutais bien... C'est surtout qu'elle présenterait son séant, très source de fantasmes...

Quid de certains homosexuels?

Quant aux "Petits chiens" :

Les petits chiens : Le terme « petits chiens » (ou « chiens ») était une expression courante parmi les Juifs de l'époque pour désigner les Gentils (les non-Juifs). Bien que cela puisse sembler péjoratif, l'utilisation du diminutif « petits chiens » adoucit quelque peu le terme, suggérant un ton plus affectueux ou moins sévère.

akay

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 1198
Enregistré le : 03 déc.14, 22:48
Réponses : 0

Re: Divulgation des secrets

Ecrit le 19 mai24, 02:55

Message par akay »

Je veux dire qu'une femme qui allaite son enfant est trop occupée
L'enfant doit être allaité en dehors des heures de prière
Les femmes ne sont pas impures en Islam
Mais une femme est impure et un chien dans la Bible

Les Juifs disent aussi que Jésus est fou et que sa mère est une prostituée.
Les croyons-nous ?

ronronladouceur

[Religion] agnostique
Avatar du membre
[Religion] agnostique
Messages : 6146
Enregistré le : 21 déc.08, 15:43
Réponses : 0

Re: Divulgation des secrets

Ecrit le 19 mai24, 04:26

Message par ronronladouceur »

akay a écrit : 19 mai24, 02:55 Les femmes ne sont pas impures en Islam
Juste à certaines périodes...
Les Juifs disent aussi que Jésus est fou et que sa mère est une prostituée.
C'est connu : T'as qu'à dire que ton chien a la rage pour le faire tuer...

Ou à considérer le sexe en dehors du mariage comme impur...
Ou à considérer que dieu (?) aurait péché en faisant appel à l'homme...

Bon, d'accord, rien à voir...

Et blabla pour le dogme...

akay

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 1198
Enregistré le : 03 déc.14, 22:48
Réponses : 0

Re: Divulgation des secrets

Ecrit le 19 mai24, 09:36

Message par akay »

Les femmes ne sont pas considérées comme impures en Islam
parce que c'est interdit en Islam

Les femmes ne sont ni exclues ni maudites,

Cependant, les femmes ont certaines périodes pendant lesquelles elles s'abstiennent de prier et de jeûner en raison de leurs règles et du post-partum.

Le Prophète Mahomet, que la paix soit sur lui, s'asseyait avec sa femme pendant ses règles et lisait le Coran.


Les Droits De La Femme Dans l'Islam: Subjugués Ou Protégés (Discours Complet)-Zakir Naik

https://www.youtube.com/watch?v=xiHUx_sGC8E

Stop !

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 3732
Enregistré le : 18 août22, 21:09
Réponses : 0

Re: Divulgation des secrets

Ecrit le 20 mai24, 03:09

Message par Stop ! »

akay a écrit : 19 mai24, 09:36 Le Prophète Mahomet, que la paix soit sur lui, s'asseyait avec sa femme pendant ses règles et lisait le Coran.
Tiens !? Le Coran n'a donc pas été écrit bien après la mort de Mahomet ?

ronronladouceur

[Religion] agnostique
Avatar du membre
[Religion] agnostique
Messages : 6146
Enregistré le : 21 déc.08, 15:43
Réponses : 0

Re: Divulgation des secrets

Ecrit le 20 mai24, 03:30

Message par ronronladouceur »

Stop ! a écrit : 20 mai24, 03:09 Tiens !? Le Coran n'a donc pas été écrit bien après la mort de Mahomet ?
Bien vu!!

Ajouté 52 minutes 5 secondes après :
akay a écrit : 19 mai24, 09:36 Les femmes ne sont pas considérées comme impures en Islam
parce que c'est interdit en Islam

Les femmes ne sont ni exclues ni maudites,

Cependant, les femmes ont certaines périodes pendant lesquelles elles s'abstiennent de prier et de jeûner en raison de leurs règles et du post-partum.

Les Droits De La Femme Dans l'Islam: Subjugués Ou Protégés (Discours Complet)-Zakir Naik
Et si c'était permis en Islam, faudrait s'y soumettre?

Comme quoi à un moment donné, faut sortir de l'enfance...

Non sans rappeler la fameuse encyclique ''justificative'' de Jean Paul ll Mulieris Dignitatem (De la Dignité de la femme)...

Lia : ''La dignité humaine devrait être intrinsèque et universelle, et non pas soumise à discussion ou à explication.''

akay

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 1198
Enregistré le : 03 déc.14, 22:48
Réponses : 0

Re: Divulgation des secrets

Ecrit le 22 mai24, 08:41

Message par akay »

Vous trouverez ci-dessous les comparaisons des questions relatives aux femmes entre la Bible et le Coran. Je vous laisse décider quel livre est celui qui donne véritablement la liberté aux femmes et élève leur statut et quel livre est le livre hypocrite.



Le prophète Mahomet, que la paix soit sur lui, a lu le Coran et l'a expliqué à sa nation.

Le Coran a été écrit du vivant du prophète Mahomet

Le Coran est un mode de vie, et quiconque le suit ne s’égarera jamais car c’est le message final à l’humanité.




1. La Bible considère les femmes comme les pécheresses originelles (c'est-à-dire Ève cueillant de l'arbre interdit) (Genèse 2 :4-3 :24)



Le Coran précise que c’est Adam et Ève qui sont également en faute.

La même chose se trouve dans le Coran 7 : 19-25 où il est dit :

« Puis le Diable, afin de leur rendre visible ce qui leur était caché – leurs nudités – leur chuchota, disant: «Votre Seigneur ne vous a interdit cet arbre que pour vous empêcher de devenir des Anges ou d’être immortels».».

L’homme et la femme étaient également responsables. Ainsi, dans l’Islam, il y a l’équité des droits aussi bien que le blâme.



2. La Bible dit que « la naissance d'une fille est une perte ». (Ecclésiastique 22:3)
Le Coran dit que les deux sont une bénédiction égale (Coran 42 :49)




3. La Bible interdit aux femmes de parler à l'église (I Corinthiens 14 : 34-35)
Le Coran dit que les femmes peuvent discuter avec le Prophète (Coran 58 : 1)



4. Dans la Bible, les femmes divorcées sont qualifiées d'adultères, pas les hommes (Matthieu 5 : 31-32).


Le Coran n’a pas de double standard biblique (Coran 30 : 21)

5. Dans la Bible, les veuves et les sœurs n'héritent d'aucune propriété ou richesse, seuls les hommes le font (Nombres 27 : 1-11)
Le Coran a aboli cette cupidité masculine (Coran 4 :22) et Dieu protège tout le monde.




6. La Bible autorise plusieurs épouses. (I Rois 11:3)
Dans le Coran, Dieu limite le nombre à 4 seulement dans certaines situations (avec la permission de la femme) et préfère que vous n’épousiez qu’une seule femme (Coran 4 : 3). Le Coran donne à la femme le droit de choisir avec qui elle se marie.



REMARQUE : Nulle part dans la Bible il n'est interdit la polygamie, ni il n'est dit que l'homme doit épouser une seule femme. Le mariage célibataire est une tradition gréco-romaine – l’une des nombreuses influences sur les véritables enseignements de Jésus. Jésus a vécu 33 ans au sein d’une nation qui pratiquait la polygamie et il ne l’a jamais interdite, ni même en a parlé dans ses enseignements.



7. « Si un homme rencontre une vierge qui n’a pas promis de se marier et la viole et qu’ils sont découverts, il paiera au père de la jeune fille cinquante sicles d’argent. Il doit épouser la jeune fille, car il l'a violée. Tant qu’il vivra, il ne pourra jamais divorcer d’elle. » (Deutéronome 22 : 28-30)



Il faut se poser ici une question simple : qui est réellement puni, l’homme qui a violé la femme ou la femme qui a été violée ? Selon la Bible, vous devez passer le reste de votre vie avec l’homme qui vous a violée et qui avait donc manifestement de mauvaises mœurs.



Cependant, même avant le mariage, les femmes islamiques ont le droit de choisir leur mari, et elles peuvent même le refuser si elles sont forcées d'épouser quelqu'un. Dans un hadith rapporté par Aïcha, le Prophète a dit : « Il est essentiel d'avoir le consentement d'une vierge (pour le mariage) ».



8. La Bible demande également aux femmes de porter le voile comme en Islam (I Corinthiens 11 : 3-10)


9. Aux États-Unis, les femmes ont obtenu le droit de vote il y a moins de 100 ans, alors que le Coran leur a accordé le droit de vote il y a près de 1 400 ans.


Lorsque ce savant a découvert ces 3 versets du Coran, il s’est directement converti à l’Islam

https://www.youtube.com/watch?v=1-xx7y1vL0M

Allah at-il caché notre destin dans les lignes de nos mains ?

https://www.youtube.com/watch?v=EoSA6eAJYu8&t=23s

ronronladouceur

[Religion] agnostique
Avatar du membre
[Religion] agnostique
Messages : 6146
Enregistré le : 21 déc.08, 15:43
Réponses : 0

Re: Divulgation des secrets

Ecrit le 22 mai24, 12:56

Message par ronronladouceur »

akay a écrit : 22 mai24, 08:41 Vous trouverez ci-dessous les comparaisons des questions relatives aux femmes entre la Bible et le Coran.
Faudrait juste comparer l'évolution de chacune de ces religions, car le passé n'est plus qu'à mettre au compte de la vieille histoire et ne signifie plus grand-chose pour le présent...

L'idée de l'enfer vide est un véritable saut quantique dans la compréhension de l'amour inconditionnel... Il vous faudrait une voix pour traduire cette idée à travers votre concept du Tout Miséricordieux...

Pour ne parler que du droit de vote des femmes musulmanes, ça dépend de quel pays l'on parle... Tiens, éclaire-nous...

Arabie Saoudite?

Qatar?

Émirats Arabes Unis?

Il reste encore aux religions pas mal de chemin à faire...

akay

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 1198
Enregistré le : 03 déc.14, 22:48
Réponses : 0

Re: Divulgation des secrets

Ecrit le 24 mai24, 10:41

Message par akay »

Il existe une différence entre les coutumes et cultures des pays et les enseignements de l'Islam.

Les droits des femmes en général et le droit de vote ont été stipulés dans l'Islam il y a 1 400 ans


Pourquoi les gens ont fait du tort aux femmes
Parce que les gens ont violé la loi de l'Islam, le Coran et Souna le prophète Mahomet, que la paix soit sur lui.

Les gens suivaient les lois écrites par les humains, estimant que ces lois laïques étaient adaptées à la vie des femmes de notre époque.

Et ces gens ignorants ont oublié que les lois humaines ont des défauts et des déficiences.

Mais les lois du dieu des Humains sont complètes et il n'y a pas de fautes car le Créateur sait ce qui profite à sa création.



Quelle est la place de la femme occidentale dans l’échelle de l’humanité et qui la représente ?

Sont-elles représentées par les dames artificielles d'Hollywood qui apparaissent sur les écrans de télévision, qui sont réprimées par la charge de travail massive et par les hommes ?


Lorsqu’on compare deux cultures différentes, peut-on faire une véritable étude afin de comparer les réalités des deux cultures, et ainsi parvenir à une réponse pratique (et pas seulement informative) quant à laquelle des deux est la plus honorable et la plus civilisée ?

Dans des médias contrôlés par des gens corrompus, les femmes qui adhèrent au hijaab sont considérées comme une preuve évidente de leur humilité, de leur arriération, de leur ignorance… etc. Par contre, le commerce du corps des femmes n’a jamais été considéré comme tel… !!

La société occidentale prétend faussement avoir élevé le statut de la femme

. Les discours occidentaux sur la libération de la femme ne sont rien d'autre qu'une forme cachée d'exploitation de son corps, d'insulte pour son âme et de privation de son honneur.


Nous n’essayons pas de prétendre que la situation de la femme musulmane ou arabe se situe au plus haut niveau de perfection et de développement. De plus, nous ne pensons pas que l'énorme stress auquel elle est confrontée soit dû au fait qu'elle est une femme, mais plutôt à ce à quoi les hommes sont confrontés, ce qui est le résultat naturel de l'oppression, de la tyrannisation et de la contrainte de la nation de suivre d'autres des cultures.





J'ai mentionné plus d'une fois que l'enfer dans les religions abrahamiques n'est pas symbolique

Question : Pourquoi Dieu a-t-il créé l'enfer s'il est miséricordieux ?

https://www.youtube.com/watch?v=-rQuqteH1_k









2-


En Islam, il n'y a pas d'intermédiaires,


Parce que la demande de pardon doit émaner de Dieu (le Père) directement, sans intermédiaires




Le Christ a également demandé pardon directement au Père

Votre livre est déformé et vous suivez Paul, qui a détruit la doctrine chrétienne originale





La goutte d'eau qui a fait déborder le vase est venue lorsque le Pape a émis à Rome d'énormes quantités d'indulgences, qu'il a signées et estampillées du sceau officiel, pour les vendre au public qui souhaitait se faire pardonner les péchés qu'il avait commis. Le représentant du Pape parcourait les villes et les villages pour vendre des indulgences qui effaçaient les péchés de l'acheteur, car le Pape est le représentant de Dieu dans ce monde et Dieu doit honorer sa promesse de pardon.


Lorsque cette idée réussit à accumuler d’énormes quantités d’argent et d’or pour l’Église, l’esprit du Pape développa une autre idée : acheter des indulgences au nom de parents décédés afin de les aider à entrer dans le Royaume des Cieux. C’est la goutte d’eau qui a poussé le prêtre allemand Martin Luther à écrire son livre « 95 thèses » en 1517.


Y-At-il Une Limite Au Pardon d'Allah?-Zakir Naik

https://www.youtube.com/watch?v=LYP7XntjhA8


Que dit l'Islam sur la croyance que les personnes décédées nous voient et nous écoutent?
https://www.youtube.com/watch?v=YzjHeFkgAxM

Pourquoi les Juifs n'aiment pas Jésus Christ ?
https://www.youtube.com/watch?v=bLKkBNBFnq0

ronronladouceur

[Religion] agnostique
Avatar du membre
[Religion] agnostique
Messages : 6146
Enregistré le : 21 déc.08, 15:43
Réponses : 0

Re: Divulgation des secrets

Ecrit le 24 mai24, 15:04

Message par ronronladouceur »

akay a écrit : 24 mai24, 10:44 Lorsqu’on compare deux cultures différentes, peut-on faire une véritable étude afin de comparer les réalités des deux cultures, et ainsi parvenir à une réponse pratique (et pas seulement informative) quant à laquelle des deux est la plus honorable et la plus civilisée ?
Il faut un certain courage, une certaine maturité et un certain degré intelligence de cœur pour reconnaître chez soi les travers plutôt que de réagir à partir de la dissonance cognitive...

Le Christ serait revenu pour nous en parler... Mais vous ne sauriez le reconnaître...

Il dit...

''Vous, dans le monde occidental, vous avez gagné le mépris de l'Est à cause de votre folie décadente. Vous n’échapperez pas à ce que vous avez semé.

Et vous, gens de l'Est, n'échapperez pas à la folie que représente votre attitude dure et insensible vis-à-vis de vos femmes qui portent et élèvent vos fils et vos précieuses filles. Certains d'entre vous, dans l'ignorance de la Vérité et dans des buts et des espoirs de gains égoïstes, font de la Vérité de Mahomet un objet de risée !

Vous engoncez vos femmes dans de lourds vêtements, leur refusant la liberté de mouvement et l'air frais d'Allah lorsqu’elles s'aventurent au-dehors, parmi d’autres gens.

À quel genre d’homme vos croyances et votre comportement irrationnel et égocentrique font-ils appel ? Seulement à des hommes qui n'ont aucune compassion bienveillante pour les femmes. Sont-ce de tels disciples que votre Prophète Mahomet aurait attirés à lui quand il était sur Terre ? Non, sûrement pas, il ne faisait appel qu’aux plus spirituels parmi les hommes.

Quelle image de votre Prophète donnez-vous au reste du monde ? Je vais vous le dire : celle d’un dément, obsédé par l’infériorité du sexe féminin, qui considérait la femme comme une possession de l’homme, et qu’il fallait soustraire aux regards du monde. Un homme inconscient des vrais besoins d'une femme pour être heureuse, un homme oublieux de sa misère de femme captive et soumise.

Cet homme n'a rien à voir avec le véritable Mahomet, le Prophète d'Islam. Quand il était sur Terre, il révérait et respectait le sexe féminin.
C’est du sexe féminin qu’il a tiré les moyens d’avancer sur sa voie spirituelle vers l’illumination. Il devait beaucoup aux femmes et savait que bien qu’elles soient différentes de corps, elles étaient égales aux hommes en esprit.
...

Nous parlons à ceux d’entre vous qui disent adhérer à la foi musulmane et qui croient qu’ils sont « sans péché » et qu’ils ont l’« esprit pur », parce qu’ils enveloppent leurs femmes dans de lourds vêtements pour se protéger de la tentation et empêcher d’autres hommes de voir leurs « possessions ». Voyez à quel point vos passions vous induisent en erreur !

En tentant de vous protéger de l’exercice de vos désirs humains, vous ne faites que les exacerber jusqu’au point où ils explosent sous une forme virulente, brutale.''

akay

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 1198
Enregistré le : 03 déc.14, 22:48
Réponses : 0

Re: Divulgation des secrets

Ecrit le 27 mai24, 12:03

Message par akay »

Est-ce que vous plaisantez?

Tous les hommes, à l’Est comme à l’Ouest, traitent-ils les femmes avec dédain ?

Une personne engagée dans les enseignements tolérants des religions abrahamiques mettra en œuvre les enseignements de Dieu.
Il traite sa femme avec respect


Mais Dieu a imposé aux femmes le hijab et la pudeur dans les religions abrahamiques



◄ 1 Corinthiens 11:6 ►

Car si une femme n'est pas voilée, qu'elle se coupe aussi les cheveux. Or, s'il est honteux pour une femme d'avoir les cheveux coupés ou d'être rasée, qu'elle se voile.


Si nous appliquons cela, nous ne trouverons pas de femme chrétienne avec ses cheveux







Le port de vêtements serrés, qui font apparaître les membres du corps et qui provoquent des problèmes, est interdit. Parce que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit: Deux catégories (de personnes) que je n’ai pas encore vues sont les habitantes de l’enfer: des hommes qui ont des fouets comme une queue de vache pour frapper les gens - avec injustice et haine -, et des femmes vêtues mais nues, à la démarche laxiste.

On a interprété la parole: ’’ vêtues mais nues’’ par des vêtements serrés, qui ne cachent pas ce qu’on doit cacher du corps de la femme.

On l’a interprété comme des femmes qui portent des vêtements légers qui n’empêchent pas de voir ce qui est à l’intérieur.

On l’a interprété également comme des femmes qui portent des vêtements serrés, qui empêchent de voir le corps, mais qui font apparaître les membres du corps de la femme.

De ce fait, il n’est pas autorisé à la femme de porter ces vêtements serrés, sauf devant celui à qui elle peut montrer son corps, le mari. Parce qu’aucune partie du corps n’est interdite de voir aux deux époux en vertu de ces propos d’Allah: et qui préservent leurs sexes, (de tout rapport), si ce n' est qu' avec leurs épouses ou les esclaves qu' ils possèdent, car là vraiment, on ne peut les blâmer (Coran,23 5-6).





Dans tous les pays où vivent les musulmans, la modestie appliquée aux vêtements féminins est assimilée au voile ou hijab. Le verset suivant explique la relation entre les femmes et le hijab :

« Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes…





Le voile a toujours été une partie essentielle de la mission des prophètes, des religions spirituelles et érudites d'une manière dont l'un des devoirs de l'érudit de la religion et de la société est le sujet de la chasteté.

Le voile spécifique des femmes a été posé dans toutes les religions célestes telles que le christianisme et le judaïsme. et un hijab près du hijab islamique est observé parmi les femmes traditionnelles qui vivent selon la manière de leurs ancêtres et qui n'ont pas été sous l'influence de la culture dominante du temps. Les vestiges historiques obtenus des anciennes nations et tribus de diverses croyances et cultures indiquent que les femmes ont eu plus de hijab que les hommes.

Les images de la Vierge Marie dans les peintures plus anciennes de chrétiens ou le hijab de moines qui se sont dotés des questions spirituelles et qui servent les serviteurs de Dieu à la suite de la Vierge Marie sont les critères communs du hijab parmi les musulmans et ils sont considérés comme un voile complet du point de vue des critères coraniques et narratifs.


Les femmes portent le voile parce qu'elles sont forcées par leur mari.

Faux.
Elles portent le voile en soumission à Dieu, pas en soumission aux hommes.



ISLAM LE VOILE - YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=GutcCyIC6CI

Khalid Yasin- Le Hijab (le voile) - islam-algerie-maroc ...

https://www.youtube.com/watch?v=M7dF-O7r2gE

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Religion de l'Islam »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités