ARENI-1 Découvertes en Arménie, la vigne remonte au Déluge de Noé ?

Forum sur les passionnants voyages de notre patrimoine religieux. Découvrez l'histoire des civilisations.
Répondre
Eliaqim

Site Admin
Site Admin
Avatar du membre
Site Admin
Site Admin
Messages : 9696
Enregistré le : 09 juin03, 07:24
Réponses : 13
Localisation : Montreal

ARENI-1 Découvertes en Arménie, la vigne remonte au Déluge de Noé ?

Ecrit le 21 mars24, 16:32

Message par Eliaqim »

l’Arche de Noé
Image
Photo guidesulysse.com

Contexte

Le lieu où l’arche se serait échouée n’a jamais pu être identifié précisément. Situé au nord du lac de Van, à mi-chemin entre la mer Noire et la mer Caspienne, le mont Ararat est un massif volcanique couvert de neiges éternelles qui s’étend sur le haut plateau arménien, dans la partie orientale de l’actuelle Turquie. Ses deux sommets principaux sont le Grand Ararat et le Petit Ararat. — 1*. Un certain nombre, d'affirmations de différents explorateurs, selon lesquelles ils auraient trouvé des restes de l'arche de Noé sur le mont Ararat. Ont conduit à continuer des expéditions dans la montagne, dont beaucoup ont concentré leurs recherches sur la zone des gorges. (voir l'Image de la Nasa)2*.

Mont Ararat, Arménie & actuelle Turquie ; Google Maps

La vigne en Arménie remonterait au Déluge ?
  • Genèse 9 Louis Segond Bible
    12 Et Dieu dit : C'est ici le signe de l'alliance que j'établis entre moi et vous, et tous les êtres vivants qui sont avec vous, pour les générations à toujours : 13j'ai placé mon arc dans la nue, et il servira de signe d'alliance entre moi et la terre. 14 Quand j'aurai rassemblé des nuages au-dessus de la terre, l'arc paraîtra dans la nue ; 15 et je me souviendrai de mon alliance entre moi et vous, et tous les êtres vivants, de toute chair, et les eaux ne deviendront plus un déluge pour détruire toute chair. 16 L'arc sera dans la nue ; et je le regarderai, pour me souvenir de l'alliance perpétuelle entre Dieu et tous les êtres vivants, de toute chair qui est sur la terre. 17 Et Dieu dit à Noé : Tel est le signe de l'alliance que j'établis entre moi et toute chair qui est sur la terre. 18 Les fils de Noé, qui sortirent de l'arche, étaient Sem, Cham et Japhet. Cham fut le père de Canaan. 19 Ce sont là les trois fils de Noé, et c'est leur postérité qui peupla toute la terre. 20 Noé commença à cultiver la terre, et planta de la vigne.
    • 28 Noé vécut, après le déluge, TROIS CENT CINQUANTE ans.
En relisant le récit biblique de l’aventure de l’arche de Noé qui se serait échouée « sur les montagnes d’Ararat » comme le spécifie la Genèse (8.4). Cette partie montagneuse du haut-plateau arménien se situe aujourd’hui en Turquie. Si l’histoire pourrait en rester là, de récentes découvertes viennent corroborer le récit. En 2007, une équipe d’archéologues arméniens et britanniques découvre dans la grotte [Areni-1], à quelques dizaines de kilomètres du mont Ararat [60 km], des jarres remplies de pépins de raisin datant de plus 6000 ans. — 3*.
  • Aujourd’hui, l’Arménie recense quelque 16 000 hectares de vignes pour une cinquantaine de producteurs. Et la vallée d’Ararat reste la plus importante région de production, avec celle de Vayot Dzor, au sud du pays. — 3*.
La première preuve de vinification jamais trouvée

C’est aujourd’hui l'exemple le plus complet et le plus ancien de production vinicole au cours de la préhistoire. Outre fouloir et cuve, ont été identifiés des pépins, des reliquats de grappes pressées, des sarments de vigne desséchés, des tessons de poterie, une tasse ouvragée dans une corne et un bol cylindrique servant à boire le vin. Le fouloir, un bassin d’argile d'un mètre carré et de 15 centimètres de profondeur, possédait un conduit pour permettre au jus de raisin de se déverser dans la cuve de fermentation. Profonde de 60 cm de profondeur, celle-ci pouvait contenir de 52 à 54 litres de vin.
Areni-1, 3604, Arménie ; Google Maps

Ce site de vinification était entouré de dizaines de tombes, faisant penser que le vin pourrait avoir joué un rôle cérémonial. L'idée que cette population ne devait pas boire uniquement du vin lors des inhumations mais aussi dans la vie courante a été avancée. La vigne, à l'origine sauvage et identifiée comme vitis vinifera silvestri, avait donc été domestiquée, passant de la lambrusque à l’état de raisin de cuve. Les raisins étaient écrasés avec les pieds comme cela a été fait très longtemps dans toutes les régions de production viticole.

La présence sur le site de malvidine, pigment donnant la couleur rouge au vin, est un autre indice confirmant que ces installations servaient bien à la vinification. Les nouvelles technologies d’analyse au radio-carbone ont pu déterminer avec précision que ce vin arménien datait de 4100 ans avant notre ère. Hugh Johnson ne manquera pas de souligner, non sans une certaine malice, qu’Areni est à moins de 60 km du mont Ararat qui sert de frontière septentrionale entre la Turquie et l'Arménie orientale, un lieu où la légende biblique fait planter pour la première fois la vigne par le patriarche Noé à la fin du Déluge. — 4*.
Areni-1 Cave, reconnue comme la plus ancienne cave au monde

Des archéologues américains et arméniens y ont exhumé un vrai trésor: les restes d'un ancien pressoir, une cuve, des fragments de poteries, des pépins, de la pulpe et même des pédicelles. Tous ces vestiges en bon état de conservation dormaient dans une couche de terre vieille de 4000 ans av. J.-C. (Journal of Archaeological Science, mai 2011). — 5*. Les fouilles avaient commencé après la découverte d'anciens grains de raisin en 2007. La National Geographic Society a financé une partie de ce projet. — 6*.

La chaussure en cuir la plus ancienne sera trouvée dans la grotte d'Areni-1

La chaussure Areni-1 est une chaussure en cuir vieille de 5 500 ans qui a été trouvée en 2008 en excellent état dans la grotte Areni-1. Il s'agit d'une chaussure en cuir d'une seule pièce, la plus ancienne chaussure en cuir au monde connue des chercheurs contemporains. La découverte a été faite par une équipe internationale dirigée par Boris Gasparyan , archéologue de l'Institut d'archéologie et d'ethnographie de l'Académie nationale des sciences d'Arménie. La chaussure a été retrouvée à l'envers à la base d'une fosse peu profonde, arrondie et plâtrée de 45 cm (18 po) de profondeur et 44 à 48 cm (17 à 19 po) de largeur, sous un bol en céramique chalcolithique brisé renversé. Un pot cassé [des os de cerf élaphe — 8*.] et des cornes de chèvre ont également été trouvés à proximité. — 7*.

La chaussure a été trouvée dans un état presque parfait en raison des conditions fraîches et sèches de la grotte et de l'épaisse couche de fumier de mouton qui agissait comme un sceau solide. La ​​chaussure contenait de l'herbe et les archéologues ne savaient pas si c'était parce que l'herbe était utilisée comme isolant pour garder le pied au chaud, ou utilisée pour préserver la forme de la chaussure lorsqu'elle n'était pas portée.
L'archéologue principal Ron Pinhasi n'a pas pu déterminer si la chaussure appartenait à un homme ou à une femme. Bien que petit, environ une taille 7 pour une femme aux États-Unis et au Canada, une taille européenne 37 ou une taille britannique 6, Les lacets des chaussures ont également été conservés. — 7*. "La peau avait été coupée en deux couches et tannée, ce qui était probablement une technologie assez nouvelle", a expliqué Ron Pinhasi. Autour de la grotte arménienne, "le terrain est très accidenté et il y a beaucoup de pierres pointues et de buissons épineux", a déclaré Gregory Areshian , archéologue de l'Université de Californie et co-auteur de l'étude, en partie financée par le comité pour la recherche et l'exploration de la National Geographic Society. De plus, des chaussures comme celle-ci auraient permis aux gens de faire face aux températures extrêmes de la région – jusqu'à 113 °F (45 °C) en été et en dessous de zéro en hiver – et de voyager plus loin. "Ces gens parcouraient de longues distances à pied. Nous avons trouvé de l'obsidienne dans la grotte, qui provenait d'au moins 120 kilomètres de distance", a-t-il déclaré. — 8*.

Lorsque le matériau a été daté par les deux laboratoires au radiocarbone d'Oxford et de Californie, il a été établi que la chaussure remontait à 3 500 avant JC. Cette date est environ deux cents ans plus anciens que celle donnée pour la chaussure en cuir trouvée sur Ötzi l'homme des glaces. Après avoir été traitée pour être conservée, la chaussure Areni-1 est exposée au Musée d'histoire de l'Arménie à Erevan. — 7*.
  • Note : En fait... Les chaussures en cuir trouvées dans la grotte Areni-1 ne sont pas considérées comme « les chaussures les plus anciennes » au monde. Il existe des chaussures du même âge que les Aréniens, et anciennes. [..] C'est ce « style » de chaussures qui est considéré comme ancien, puisqu'une telle découverte n'a encore été découverte nulle part. Dans sa forme et son motif, il est proche des modèles modernes. » (Août 2010)Diana Zardaryan arenicave.livejournal.com.
En vidéo Youtube : « Un fragment de mon entretien pour Azatutyun.am. 10 juin 2010 » — (10 juin 2010) Diana Zardaryan.

Les tombes "cérémonial" de la tranchée 1

Les archéologues ont révélé trois tombes [au fond de la grotte — 9*.] avec une tête humaine et conservées dans des récipients sphériques en argile crue. Il y a un enfant (Burial 1) âgé entre 6 et 10 ans avec le crâne brisé qui contenait encore les restes bien conservés d'un cerveau desséché. Un deuxième récipient d'argile (Burial 2) contenait aussi le crâne d'un autre enfant âgé de 8,5 à 13,5 ans. Il y avait aussi dans ce réceptacle une diaphyse fémorale gauche d'un adulte, témoignant de dommages post-mortem d'un carnivore.

Un troisième récipient renfermait un autre crâne subadulte. La dentition suggère que l'individu a plus de 15 ans. La surface du crâne ne présente aucune pathologie, mais la partie gauche de la région pariétale de la surface endocrânienne présente un développement osseux important suggérant une réaction inflammatoire.

Un fémur adulte brûlé dépourvu d'extrémités a été retrouvé dans un autre niveau chalcolithique supérieur. Il présente des dommages causés par la mastication des carnivores de la même manière que le fémur de Burial 2. [De plus, du côté gauche, il existe des fractures ; au bras, dans l'os long de la cuisse, au niveau du péroné et du tibia.]

Les dents ont été datées par radiocarbone entre 4329 et 4000 avant JC. Il y aura une datation entre 4055 et 3975 avant JC pour les tissus cérébraux. Le charbon de bois extrait à proximité est daté de 3962 à 3800 avant JC. Le Département d'anatomie humaine et de pathologie de l'Université médicale d'Erevan a réalisé une étude préliminaire du tissu cérébral. D'abord, il a été hydraté puis déshydraté pour obtenir une lame historique. Alexander Kanayan a annoncé qu'une étude au microscope des tissus a permis d'identifier des vaisseaux sanguins préservés et des cellules individuelles. — 10*.
  • 7. Areni-1 shoe - en.wikipedia.org
  • 8. Par Kate Ravilious - World's Oldest Leather Shoe Found—Stunningly Preserved - nationalgeographic.com
  • 9. Par Bruce Bower - Ancient shoe steps out of cave and into limelight - web.archive.org
  • 10. Antiquity Publications Ltd. ANTIQUITY 86 (2012): 115–130 (The chalcolithic of the Near East and south-eastern Europe: discoveries and new perspectives from the cave complex Areni-1, Armenia - Page 125) - academia.edu

[EDIT le 28 Mars 2024, ajout d'une note.]
Le sujet fait l'objet d'éditions ultérieures. :wine-glass:
.
1 Piere 3:15 Sanctifiez le Christ comme Seigneur dans vos coeurs, toujours prêts à présenter une défense devant tout homme qui vous demande la raison de l'espérance qui est en vous, mais faites-le avec douceur et profond respect.

InfoHay1915

[ Aucun rang ]
Avatar du membre
[ Aucun rang ]
Messages : 3567
Enregistré le : 19 avr.15, 07:12
Réponses : 1

Re: ARENI-1 Découvertes en Arménie, la vigne remonte au Déluge de Noé ?

Ecrit le 24 mars24, 22:22

Message par InfoHay1915 »

Merci Eliaqim pour cet article intéressant sur l'historique des vins arméniens avec renvois à des WWWs par les Notes en Italique~Vert~PetitCaractère

Bonne journée. InfoHay1915
#1847

~ La preuve du déluge et de l'arche de Noé
-- viewtopic.php?p=1536656#p1536656
Modifié en dernier par InfoHay1915 le 24 mars24, 22:27, modifié 2 fois.
C’est un crime que désapprouve l’humanité, l’islam et tous les musulmans ; mais ceux qui ignorent la vérité ne manqueront pas d’en jeter la responsabilité sur le fanatisme religieux. Témoignage oculaire 1915-1916 du génocide des arméniens par le chef bédouin syrien et avocat, Faïez El-Ghocein (Le Caire 1917)

Eliaqim

Site Admin
Site Admin
Avatar du membre
Site Admin
Site Admin
Messages : 9696
Enregistré le : 09 juin03, 07:24
Réponses : 13
Localisation : Montreal

Re: ARENI-1 Découvertes en Arménie, la vigne remonte au Déluge de Noé ?

Ecrit le 16 avr.24, 11:27

Message par Eliaqim »

Les contes de fées

Areni-1, Comment se transforme la science en un conte de fées ?

Image
La découverte d’Areni-1 est en effet entourée de nombreuses spéculations et histoires. La complexité de l’information archéologique peut parfois conduire à des interprétations erronées ou exagérées dans les médias. Diana Zardaryan — note 1., l’archéologue qui a découvert le plus ancien soulier en cuir connu dans la grotte d’Areni-1, a souligné l’importance de présenter des informations précises et vérifiées. Elle a raison de souligner que la science doit être basée sur des faits vérifiables et non sur des contes de fées : « Le fait est que 70 % des informations publiées dans les journaux et magazines [en] papier ou [de format] électroniques, ne sont pas vraies. [..] Et puis, c'était insultant et embarrassant de lire des articles déjà publiés avec nos interviews, sous une forme très déformée, avec de grossières erreurs, tant scientifiques qu'orthographique. [..] Il est impossible de modifier les faits pour prouver quelque chose à quelqu'un - sinon - ce n'est pas une science, mais un conte de fées. Malheureusement, dans le monde moderne, tous les scientifiques ne sont pas [plus] en mesure de suivre ce principe.— 1*. » — Diana Zardaryan.
  • NOTE 1 : Diana Zardaryan est effectivement une figure importante dans l’étude de la grotte d’Areni-1. Son travail au sein de l’Institut d’archéologie et d’ethnographie de l’Académie nationale des sciences de la République d’Arménie depuis 2007 a été crucial pour la compréhension de la période chalcolithique dans la région. Ses compétences en poterie chalcolithique et sa spécialisation dans les origines de la culture Kura-Araxes ont apporté des contributions significatives à l’archéologie néolithique.
  • 1. (Août 2010) Par Diana Zardaryan, arenicave.livejournal.com
Dans le contexte de découvertes archéologiques comme celles de la grotte d’Areni-1, les gens peuvent être tentés d’ajouter des éléments de récit pour plusieurs raisons : Sensationnalisme : Dans les médias, les histoires sensationnelles attirent l’attention et peuvent augmenter l’audience ou les ventes. L'Identité culturelle : Les récits peuvent être utilisés pour renforcer l’identité culturelle et le patrimoine d’une communauté ou d’une nation.

Cannibalisme et cycle de vie
  • Le chef de l'expédition d'Areni-1, le Dr Boris Gasparyan — note 2. a été interrogé [par Paul James White (auteur du livre Talha Tales: Portugal's Ancient Answer to Amphora Wines), l'ors de sa visite à Areni-1] sur l'association de la grotte Areni entre ; la vinification et la fertilité - et - les cérémonies funéraires. Il a répondu : « Vous ne pouvez pas séparer les deux. La mort est une renaissance. Ils ont essayé de combiner ces deux mondes. » Il expliqua plus loin : « Le vin provient du raisin, et le jus de raisin était considéré comme celui de la naissance. L'association entre le sang [du vin] de la terre et le sang humains était telle. »

    Il a poursuivi : "en se basant sur les preuves de cuisson et de mastication de l'os, il est évident que les sacrifices et le cannibalisme ont eu lieu ici. Nous sommes conscients que le sacrifice a été accompli grâce aux traces de sang et des coupures [sur les os]. Les parties des corps sacrifiés étaient [donc] mangés. — spéculation 1*. Ce rituel était probablement lié [par] l'association du sang et du vin. — spéculation 2*. Le corps symbolisait le pain, et le vin, symbolisait le sang. Le christianisme a ensuite remplacé l'élément du sacrifice humain par une relation purement symbolique basée sur le pain et le vin.
    • SPÉCULATION 1. Ils ont trouvé un seul fémur adulte brûlé, présentant des dommages causés par la mastication des carnivores annimal.
    • SPÉCULATION 2. Aucune relation n'existe entre le vin et les ossements. Les ossements ont été datés au carbone 14 et disposer de la sorte entre 100 à 150 ans plus tard. Ainsi, la dernière production de vin dans les cuves est bien plus ancienne que celle des ossements.
    Image
    Les premières sociétés agricoles dépendaient [de la productivité] du sol et ainsi que sur les dieux qui gouvernaient cette terre. En ajoutant du sang menstruel et du sang sacrificiel, cela aura [bien] plus de sens. Gasparyan croit que les premières cultures agricoles, englobaient tout cela, dans leur religion. "Le vin était une boisson à laquelle les gens croyaient profondément. C'était quelque chose qui devait être consommé non seulement par les vivants, mais aussi par les morts et les dieux." Il a expliqué : « L'autre monde des morts, et le monde réel des vivants, buvaient le vin de la région où il a été produit. » Tout dépendait de la continuité de ce cycle.

    Ce qui est fascinant ici, c'est l'héritage d'une grande partie de tout cela jusqu'à nos jours. Les églises et les monastères géorgiens et arméniens ont généralement des amphores enterrées dans les étages inférieurs ou sur les terrains directement adjacents aux églises. Cette étroite association se retrouve dans les anciens complexes des temples sur lesquels les premières églises ont été construites, un fil continu qui remonte jusqu'à la période d'Areni-1. Le vin, la mort, la renaissance et le rituel sont les leitmotivs.

    Soulignant cette continuité, Gasparyan explique : "Quand nous, les Arméniens, enterrons quelqu'un aujourd'hui, nous buvons pendant la cérémonie puis versons la moitié de notre vin sur la tombe. Le partage est la façon dont les deux parties garantissent le cycle de vie." (Août 2010)Wine Disclosures winedisclosures.com.
  • NOTE 2 : Boris Gasparian est le chef de l'expédition Areni-1, il est membre du département de l'Académie nationale des sciences d'Arménie, Institut d'archéologie et d'ethnographie.
Les excréments symbolisent la digestion et la connexion à Dieu
  • Des jeunes femmes qui ont été sacrifié pour une divinité inconnue. — spéculation 3*. [..] il semble que nous pourrions traiter ici des meurtres comme offrandes rituelles à une déesse et aussi du cannibalisme rituel ? Boris Gasparyan dit que c'est une forte possibilité car l'un de ces pots était scellé et contenait des excréments humains à l'intérieur : les excréments sont un symbole de digestion, un symbole d'être connecté à Dieu. — spéculation 4*. Le christianisme a dans une certaine mesure ce que nous pourrions dire être un rituel similaire, dit-il, lorsque les fidèles mangent le pain et boivent le vin, disant sacramentellement " ceci est le corps du Christ et le sang du Christ. Ici, le rituel est plus que simplement symbolique, il s'agirait d'une consommation directe du corps, reliant le croyant à son dieu ou sa déesse, ce qui explique pourquoi les excréments étaient à leurs yeux une chose importante à conserver et à sceller dans un bocal. C'est une culture rituelle très compliquée, Boris Gasparyan dit, et les archéologues rassemblent lentement les pièces du puzzle, ce qui prend plus de temps que d'exhumer les objets et les restes. — Wine terroirs (May 01, 2011) wineterroirs.com.
    • SPÉCULATION 3. Les cause de décès ne sont pas les memes. Par exemple, le "fémur adulte brûlé" ne présente que des fractures du côté gauche du fémur, à son bras, dans l'os de la cuisse, et au niveau du péroné et aussi du tibia. Chaque décès est évalué en fonction de la période de datation, qui varie entre 37 et 80 ans, ce qui ne correspond pas à des offrandes rituelles.
    • SPÉCULATION 4. Manifestement, il n'a jamais eu l'impression qu'il était seulement utile d'avoir une toilette !?


Cependant, il est crucial que les récits fictifs soient clairement distingués des faits scientifiques pour éviter la désinformation. Les contes modernes naissent souvent de cette intersection entre réalité et imagination.

Cordialement,
Eliaqim.
1 Piere 3:15 Sanctifiez le Christ comme Seigneur dans vos coeurs, toujours prêts à présenter une défense devant tout homme qui vous demande la raison de l'espérance qui est en vous, mais faites-le avec douceur et profond respect.

l_leo

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 1446
Enregistré le : 12 avr.18, 05:08
Réponses : 1

Re: ARENI-1 Découvertes en Arménie, la vigne remonte au Déluge de Noé ?

Ecrit le 05 juin24, 23:38

Message par l_leo »

כרםצ, CRM f. (chap.6,v21, concernant Noé) n'a jamais voulu dire vigne, à moins que l'on prenne ce terme dans un sens propre. Or il doit être compris dans un sens figuré: une exaltation, un mouvement sublime de l'entendement.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Livres & Archéologie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité