Et l'Eglise catholique ?

Considéré comme une perversion sexuelle.
Règles du forum
La pédophilie est une attirance ou préférence sexuelle d'un adulte envers les enfants prépubères ou en début de puberté.
Répondre
medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre
Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Messages : 68213
Enregistré le : 27 juin05, 06:23
Réponses : 0
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: Et l'Eglise catholique ?

Ecrit le 26 mai24, 20:48

Message par medico »

Image
Source Le Dauphiné de Dimanche.26 Mai.
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

keinlezard

[ Aucun rang ]
Avatar du membre
[ Aucun rang ]
Messages : 7830
Enregistré le : 07 oct.12, 21:08
Réponses : 0
Localisation : FRANCE

Re: Et l'Eglise catholique ?

Ecrit le 27 mai24, 01:41

Message par keinlezard »

Hello,

La paille et la poutre mon ami ... que ne peux tu assumer ...
La paille dans l'oeil du voisin semble visiblement plus grosse que la poutre dans le tien :(

Cordialement
Adopter les règles de Crocker autorise vos interlocuteurs à optimiser leur message pour le transfert d'informations sans se préoccuper d'amabilités. Elles imposent que vous acceptiez l'entière responsabilité du fonctionnement de votre esprit – si on vous offense, c'est de votre faute.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lee_Daniel_Crocker

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre
Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Messages : 68213
Enregistré le : 27 juin05, 06:23
Réponses : 0
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: Et l'Eglise catholique ?

Ecrit le 30 mai24, 21:24

Message par medico »

https://www.lemonde.fr/afrique/article/ ... 7059162465

« En Guinée, je me suis senti pousser des ailes, je pouvais abuser » : itinéraire d’un religieux pédocriminel entre la France et l’Afrique
Albert Maës, membre de la congrégation des frères du Sacré-Cœur, est accusé d’avoir violé plusieurs mineurs entre 1994 et 2002 en Guinée, d’où il a été rapatrié quand l’affaire a éclaté. Aujourd’hui pensionnaire d’un Ehpad de Haute-Loire, le religieux, mis en examen en France en 2017, attend son procès.

Par Sandrine Berthaud-Clair (Espaly (Haute-Loire), Lyon, envoyée spéciale)
Publié le 24 mai 2024 à 06h30


YASMINE GATEAU
C’est l’heure du goûter à l’Ehpad Paradis d’Espaly-Saint-Marcel. De vieilles dames en fauteuil prennent les premiers soleils de mars en buvant à la paille un sirop de fraise. Les aides-soignantes, pantalons blancs et chasubles fuchsia, distribuent la collation. Blottie au cœur d’une vallée de Haute-Loire sur laquelle règnent, du haut de leur promontoire rocheux, la basilique Saint-Joseph-de-Bon-Espoir, l’immense vierge rose de Notre-Dame-de-France et le clocher de la cathédrale romane du Puy-en-Velay, la maison bichonne ses résidents, fière de son label « prestation hôtelière de haute qualité ».

« Il y a 50 personnes pour s’occuper de 83 retraités », se rengorge Albert Maës. Cet établissement d’hébergement pour personnes âgées, qui fut d’abord une maison de retraite réservée aux religieux de la congrégation des frères du Sacré-Cœur, a été ouvert aux laïques en 2012, avant d’être consacré « fondation » en 2018. Une importante phase de travaux a achevé de lui donner de faux airs d’hôtel chic. Frère Albert, lui, y coule des jours tranquilles depuis vingt-deux ans et adore encore parcourir à vélo, à 81 ans, les routes escarpées des vignobles de Haute-Loire. « J’ai regonflé mes pneus il y a trois jours », confie-t-il, tout excité.
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

keinlezard

[ Aucun rang ]
Avatar du membre
[ Aucun rang ]
Messages : 7830
Enregistré le : 07 oct.12, 21:08
Réponses : 0
Localisation : FRANCE

Re: Et l'Eglise catholique ?

Ecrit le 30 mai24, 22:38

Message par keinlezard »

Hello,

La paille mon ami , la paille ...

et pendant ce temps là dans le monde merveilleux de la WT ...
https://www.independent.com/2024/03/28/ ... g-seniors/


Cordialement
Adopter les règles de Crocker autorise vos interlocuteurs à optimiser leur message pour le transfert d'informations sans se préoccuper d'amabilités. Elles imposent que vous acceptiez l'entière responsabilité du fonctionnement de votre esprit – si on vous offense, c'est de votre faute.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lee_Daniel_Crocker

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre
Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Messages : 68213
Enregistré le : 27 juin05, 06:23
Réponses : 0
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: Et l'Eglise catholique ?

Ecrit le 13 juin24, 20:21

Message par medico »

Vous pouvez partager un article en cliquant sur les icônes de partage en haut à droite de celui-ci.


https://www.lemonde.fr/idees/article/20 ... 7059162465

« Quand le diable a revêtu l’habit » : des victimes de pédocriminalité dénoncent l’« inertie » de l’Eglise
Onze victimes signent un ouvrage inédit pour témoigner des violences sexuelles qu’elles ont subies de la part de religieux. Elles dénoncent le peu de soutien des institutions ecclésiales à l’époque des faits, voire, pour certaines, aujourd’hui encore.

Par Gaétan Supertino
Publié le 11 juin 2024 à 07h00


Livre. « L’objectif de ce livre est de démontrer que la plupart des violences sexuelles répondent à un schéma. Les prédateurs vous enrôlent dans une toile d’emprise, vous hypnotisent par leur prétendue sainteté, leur honorabilité. Avant de passer à l’acte et de vous laisser seul avec vous-même. » Gaël (le prénom a été changé), 58 ans, a été violé à plusieurs reprises par des moines d’une abbaye normande, lorsqu’il avait entre 14 et 18 ans. A l’instar de dix autres victimes de religieux, il a décidé de raconter son agression – et les conséquences de celle-ci – dans un ouvrage inédit (Quand le diable a revêtu l’habit, sous la direction de Michèle Fay et Claire Horeau, Karthala, 240 pages, 20 euros). Si certains et certaines avaient déjà témoigné au sein du rapport de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise (2021), il s’agit du premier livre donnant aussi largement la parole aux victimes.

Lire aussi le récit | Article réservé à nos abonnés Abus sexuels dans l’Eglise : les coulisses de la commission Sauvé
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

keinlezard

[ Aucun rang ]
Avatar du membre
[ Aucun rang ]
Messages : 7830
Enregistré le : 07 oct.12, 21:08
Réponses : 0
Localisation : FRANCE

Re: Et l'Eglise catholique ?

Ecrit le 14 juin24, 01:16

Message par keinlezard »

Hello,

"l'inertie de l’Église à l'époque des faits et encore aujourd'hui"

La paille et la poutre mon ami ... quid de l'inertie aveugle dans l'organisation jéhoviste que tu ne semble pas même connaître et encore moins reconnaître.

Si l'on s'en réfère à l'omerta et le négationnisme ambiant sur le sujet dans l'Organisation

Cordialement
Adopter les règles de Crocker autorise vos interlocuteurs à optimiser leur message pour le transfert d'informations sans se préoccuper d'amabilités. Elles imposent que vous acceptiez l'entière responsabilité du fonctionnement de votre esprit – si on vous offense, c'est de votre faute.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lee_Daniel_Crocker

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre
Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Messages : 68213
Enregistré le : 27 juin05, 06:23
Réponses : 0
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: Et l'Eglise catholique ?

Ecrit le 16 juin24, 20:15

Message par medico »

Abus sexuels : un rapport inédit recense plus de 2 200 victimes au sein de l’Église protestante allemande
Analyse Une étude inédite sur les violences sexuelles au sein de l’Église protestante allemande a été rendue publique, jeudi 25 janvier, et recense plusieurs milliers de victimes.
Delphine Nerbollier, à Berlin, le 25/01/2024 à 17:57
réservé aux abonnés

Abus sexuels : un rapport inédit recense plus de 2 200 victimes au sein de l’Église protestante allemande
Le rapport sur les abus sexuels, rendu le 25 janvier, fait état d’au moins 1 259 auteurs présumés et de 2 225 victimes au sein des 20 Églises qui forment l’EKD.
JULIAN STRATENSCHULTE / DPA/PICTURE-ALLIANCE

En matière de violences sexuelles, l’Église protestante en Allemagne (EKD) a quelques années de retard sur l’Église catholique. Alors que cette dernière a publié en 2018 une étude indépendante sur l’ampleur du phénomène, les autorités protestantes ont reçu, jeudi 25 janvier, les résultats d’une étude similaire les concernant, commandée il y a trois ans à huit universités allemandes.

La présidente de l’EKD, l’évêque Kirsten Fehrs, s’est dite « ébranlée » par ce rapport de près de 800 pages qui fait état...
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

keinlezard

[ Aucun rang ]
Avatar du membre
[ Aucun rang ]
Messages : 7830
Enregistré le : 07 oct.12, 21:08
Réponses : 0
Localisation : FRANCE

Re: Et l'Eglise catholique ?

Ecrit le 16 juin24, 21:18

Message par keinlezard »

Hello,

Je te rappelles ton thread "Et l'église Catholique ?"

Or l'Eglise protestante ... Ô miracle divin ... n'est pas catholique :)

C'est toujours le problème de la paille et de la poutre ...

Tu tiens tellement à passer sous silence ce qui se déroule dans l'Organisation Jéhoviste que tu ne vois que les autres ....

Quel dommage ...

cordialement
Adopter les règles de Crocker autorise vos interlocuteurs à optimiser leur message pour le transfert d'informations sans se préoccuper d'amabilités. Elles imposent que vous acceptiez l'entière responsabilité du fonctionnement de votre esprit – si on vous offense, c'est de votre faute.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lee_Daniel_Crocker

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre
Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Messages : 68213
Enregistré le : 27 juin05, 06:23
Réponses : 0
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: Et l'Eglise catholique ?

Ecrit le 23 juin24, 19:34

Message par medico »


Abus dans l’Eglise : l’ancien prêtre Bernard Preynat est mort
L’ancien prêtre et chef scout, condamné en mars 2020 à cinq ans de prison pour agressions sexuelles sur mineurs, a été retrouvé mort à son domicile, dimanche 23 juin, alors qu’il avait été remis en liberté sous bracelet électronique il y a quelques semaines. Epilogue d’une affaire qui aura bouleversé l’Eglise de France.

Céline Hoyeau (avec AFP), le 23/06/2024 à 23:29
réservé aux abonnés

Lecture en 3 min.
Abus dans l’Eglise : l’ancien prêtre Bernard Preynat est mort
L’ancien prêtre Bernard Preynat, lors de son procès à Lyon, le 13 janvier 2020 [Photo via MaxPPP].
ALEX MARTIN / EPA

« L’affaire Preynat », l’un des plus grands scandales de pédocriminalité de l’Eglise, a bouleversé le diocèse de Lyon et l’Eglise de France tout entière, pour qui elle a marqué un virage dans sa lutte contre les violences sexuelles. L’ancien prêtre et aumônier de Sainte-Foy-lès-Lyon, condamné en 2020 à cinq ans de prison pour de multiples agressions sexuelles commises entre 1971 et 1991 sur de jeunes scouts, a été trouvé mort dimanche 23 juin à Saint-Etienne, a indiqué le parquet.

À lire aussiBernard Preynat, l’Église et le déni
Bernard Preynat avait été remis en liberté...
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre
Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Messages : 68213
Enregistré le : 27 juin05, 06:23
Réponses : 0
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: Et l'Eglise catholique ?

Ecrit le 28 juin24, 19:23

Message par medico »

Quand le Vatican veut au moins sauver l’œuvre de l’artiste Marko Rupnik accusé de viols
28 juin 2024 16 h 30 min
Vatican Rupnik œuvre viols


L’affaire Rupnik continue. Et à ce stade, ce ne sont plus les méfaits du Père Marko Rupnik qui soulèvent l’intérêt ou l’indignation. Ce Jésuite, classé encore comme consultant du Vatican dans l’annuaire pontifical 2024, artiste mosaïste internationalement reconnu, auteur de très nombreuses œuvres qui ornent des centaines de sanctuaires et chapelles à travers le monde, a pourtant été accusé d’avoir abusé sexuellement, psychologiquement et spirituellement de dizaines de victimes, pour la plupart des religieuses, sur une période de trente ans…

Ce qui pose plus sérieusement question, c’est la posture de Rome qui continue d’utiliser les reproductions numériques ou bien réelles de ses œuvres et se défend vigoureusement. Vendredi 21 juin, lors de la conférence annuelle des médias catholiques à Atlanta, le Dr Paolo Ruffini, préfet du Dicastère pour la Communication du Saint-Siège, n’a pas craint d’utiliser les mots du pape François : « Qui suis-je pour juger les histoires de Rupnik ? » Rien ne justifie donc que l’on retire la moindre photo de ses œuvres, rien ne justifie que l’on ne continue pas à prier face à un art douteux que l’esprit tortueux de Rupnik a engendré…

Jusqu’où le Vatican couvrira-t-il celui qui est accusé de viols en série ? Est-ce son art, jugé transgressif par certains, qui le mérite ? Faut-il sauver l’héritage esthétique de la révolution culturelle « vaticano-deuxiste », plutôt que de punir un prêtre pécheur public ? Même l’hagio-biographe du pape François, Austen Ivereigh, trouve que le Vatican ne devrait plus s’en servir… Ce choix n’est définitivement pas neutre.



Supprimer l’œuvre de Rupnik n’est « pas la réponse chrétienne »
Parce que le scandale prend de plus en plus d’ampleur : il a conduit à des appels au retrait de ses œuvres, qui figurent en bonne place dans quelque 200 espaces sacrés du monde entier, notamment la basilique du Sanctuaire de Lourdes, en France. Nous évoquions en février dernier le questionnement réel de Mgr Micas, évêque de la ville, qui devait prendre au printemps la décision de retirer ou pas les mosaïques qui ornent la basilique inférieure du sanctuaire…

En revanche, le Dr Paolo Ruffini, numéro un de la communication du Pape, a l’air d’être plus sûr de lui – et cela lui vaut, depuis vendredi, des critiques croissantes. Après son discours à Atlanta, deux journalistes, rendus impatients par le silence du Vatican, ont saisi l’occasion de lui demander pourquoi le site Web de son dicastère continuait d’utiliser les œuvres de Rupnik ; sa réponse a fusé :

« Nous parlons d’une histoire que nous ne connaissons pas. Qui suis-je pour juger les histoires de Rupnik ? (…) Nous pensons – le dicastère – et je pense personnellement que [retirer les images des œuvres de Rupnik des médias officiels du Vatican] n’est pas un bon moyen d’anticiper l’issue du processus de révision, qui peut ou non se terminer par un procès. (…) En tant que chrétiens, il nous est demandé de ne pas juger. »

Pire, on a eu clairement l’impression que le retrait des œuvres d’art exposées publiquement n’est pas, en soi, un acte raisonnable pour la « civilisation » : même si Rupnik était reconnu coupable par le Dicastère pour la Doctrine de la Foi (DDF) de graves abus sexuels, il semble fort possible que le Vatican ne soutienne pas cette ligne-là.



Le chef de la communication du Vatican a-t-il défendu l’art d’un violeur en série ?
Alors certes, le DDF n’a pas encore terminé son enquête sur les allégations contre Rupnik. Mais un grand nombre de points sont d’ores et déjà avérés : comme le rappelait La Vie, les conclusions de l’enquête interne des Jésuites début 2023 dévoile clairement « des années d’abus de la part du mosaïste Marko Rupnik ». D’ailleurs, le Dr Paolo Ruffini a dit lui-même : « Nous ne parlons pas d’abus sur mineurs. » Donc, il y a bien eu des abus, réels, sur des personnes, des abus qui ont été autant physiques, que mentaux et même spirituels. Seraient-ils automatiquement minimisables ?

Certes, on ne doit pas non plus confondre d’office l’homme et l’œuvre. Ruffini a d’ailleurs mentionné le cas du Caravage qui au cours de sa vie a tué un homme, mais dont on n’a pas détruit pour autant les tableaux… Mais celui de Rupnik est essentiellement différent, en ce que son art a été apparemment nourri de sa transgression personnelle : ses victimes ont déclaré que ses abus dépravés, voire diaboliques, faisaient partie de son processus « créatif ». Il suffit d’entendre qu’il avait demandé à l’une d’entre elles un plan à trois parce que la sexualité devait, selon lui, être libre de toute possession, « à l’image de la Trinité »… « Son obsession sexuelle n’était pas un phénomène isolé, mais profondément liée à sa conception de l’art et à sa pensée théologique », a déclaré l’ancienne religieuse.

Pour la chroniqueuse et artiste d’art sacré Hilary White, dont la réflexion a été traduite ici par Jeanne Smits, « les perversions sexuelles de Rupnik sont une expression de sa perversion générale, visible dans ses choix artistiques » : son art enfantin et dérangeant est en rupture profonde et déclarée avec l’art byzantin.

On ne peut donc pas dire, à l’instar de Ruffini, que « retirer, supprimer, détruire des œuvres d’art ne signifie jamais un bon choix ». Si, ce peut être un bon choix. Non seulement pour épargner les victimes, mais pour épargner à tous les autres la vue et l’influence d’un art dévoyé. Ou, serait-ce l’objectif du Vatican ? En tout cas, ce dernier n’est clairement pas dans une posture de rejet.

A la journaliste qui lui faisait remarquer que retirer l’œuvre de Rupnik démontrerait une plus grande proximité avec les victimes, Ruffini a répondu de manière éloquente : « Je pense que vous avez tort. Je pense que vous avez tort. Je pense vraiment que vous avez tort. » Comme un saint Pierre faisant par trois fois œuvre de reniement, mais sans regret apparent… Rupnik doit rester envers et contre tout, selon ses mots, « inspirant ».



Un scandale mondial permis par la gestion improbable de Jésuites haut placés et du Vatican
Huit mois, pourtant, que la procédure canonique a été lancée. Et le fonds de l’affaire est connue de Rome depuis bien plus longtemps que ça.

Rappelons quand même que le Vatican a initialement refusé de poursuivre Rupnik en justice. Lorsque les allégations contre lui ont été rendues publiques, en octobre 2022, le DDF a d’abord refusé d’ouvrir une enquête canonique formelle, s’appuyant sur le délai de prescription pour les abus commis sur des adultes (alors qu’il y avait pléthore de preuves et que les Jésuites demandaient cette enquête). Ce n’est qu’un an plus tard, en octobre 2023, que le pape François a fini par renoncer à cette prescription, sous le flot mondial des critiques, permettant ainsi le lancement de la procédure. Il faut dire que malgré son renvoi de la Compagnie de Jésus, Rupnik s’était retrouvé confortablement incardiné dans un diocèse slovène, avec jouissance de tous les droits d’un prêtre normal… De quoi faire réagir.

D’aucuns assurent également que le Pape serait même intervenu auparavant en sa faveur, quand il s’est agi de lever sa première excommunication prononcée en mai 2020 : Rupnik avait été déclaré coupable d’avoir voulu absoudre le complice (la victime !) d’un péché contre le 6e commandement (ce qu’on a appelé « la première affaire Rupnik »). Parce qu’il avait fait sitôt acte de repentance, Rome l’avait réintégré en restreignant certaines de ses activités, ce qui ne l’empêchait nullement de continuer à enseigner, à donner des conférences et à recevoir des commandes artistiques de haut niveau, tout en étant nommé consultant auprès de plusieurs dicastères du Vatican, notamment le Dicastère du Culte Divin et le Dicastère du Clergé, ainsi que le note The Pillar.

A écouter Ruffini, on ne s’étonne donc guère de cette protection qui défie tous les jugements. A la tête d’un empire économique important (il aurait été rémunéré 1,7 million d’euros pour la décoration d’une seule chapelle à Rome), Rupnik est aussi un vecteur culturel et idéologique pour le Vatican. Si on ne peut sauver l’homme, on tentera au moins de sauver l’œuvre… Cet épisode pointe le malaise profond de l’Eglise qui préfère taire aussi longtemps que possible les abus sexuels et de tous ordres perpétrés par ses ministres, a fortiori lorsque l’accusé potentiel est un acteur important de sa politique.
https://reinformation.tv/vatican-rupnik ... s-jallais/
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre
Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Messages : 68213
Enregistré le : 27 juin05, 06:23
Réponses : 0
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: Et l'Eglise catholique ?

Ecrit le 03 juil.24, 03:41

Message par medico »

Mgr Micas, évêque de Lourdes : « Nous devrons un jour retirer les mosaïques de Marko Rupnik »
Entretien EXCLUSIF. Faut-il enlever ou laisser les mosaïques de la basilique du Rosaire à Lourdes, créées par le prêtre artiste Marko Rupnik, aujourd’hui accusé de multiples viols ? Après avoir lancé il y a un an et demi une commission pour réfléchir au sort de cette œuvre, l’évêque Mgr Jean-Marc Micas révèle à La Croix sa conviction intime.
Recueilli par Héloïse de Neuville, le 02/07/2024 à 20:02


Lecture en 5 min.
Mgr Micas, évêque de Lourdes : « Nous devrons un jour retirer les mosaïques de Marko Rupnik »
Mgr Jean-Marc Micas estime que les mosaïques de Marko Rupnik devront, à terme, être retirées de la basilique du Rosaire à Lourdes. Sanctuaire Notre-Dame de Lourdes, le 31 mars 2023.
CHARLY TRIBALLEAU
La Croix : De mai à octobre 2023, comme évêque de Lourdes, vous avez lancé une commission spéciale pour vous aider à prendre une décision sur le devenir des mosaïques de la basilique du Rosaire. Comment la question s’est-elle imposée à vous ?

Mgr Jean-Marc Micas : Le 11 février 2023, .
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

prisca

[ Judaisme ]
Avatar du membre
[ Judaisme ]
Messages : 33053
Enregistré le : 25 oct.16, 06:41
Réponses : 2

Re: Et l'Eglise catholique ?

Ecrit le 03 juil.24, 03:56

Message par prisca »

28 Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, 29 étant remplis de toute espèce d'injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d'envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité; rapporteurs, 30 médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, 31 dépourvus d'intelligence, de loyauté, d'affection naturelle, de miséricorde. 32 Et, bien qu'ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font. Romains 1


S'ils s'étaient souciés de connaitre D.IEU cela signifie que D.IEU les aurait aidés à sortir de leurs pulsions malsaines en les désinhibant du mal .

Preuve comme quoi le catholicisme dans son ensemble ne s'est pas soucié de connaitre D.IEU

Ce qui me choque le plus est votre regard compatissant envers eux alors que vous savez qu'ils sont le diable.

Mais ça montre qu'en fait de foi en D.IEU vous n'avez pas ?

Si vous aviez foi en D.IEU vous feriez comme moi, vous combattriez le diable.
ImageImageImage
"Quiconque demeure en lui ne pèche point quiconque pèche ne l'a pas vu et ne l'a pas connu"

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre
Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Messages : 68213
Enregistré le : 27 juin05, 06:23
Réponses : 0
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: Et l'Eglise catholique ?

Ecrit le 07 juil.24, 04:20

Message par medico »

« Comment je me suis débarrassée d’une œuvre de Rupnik »
Tribune L’évêque de Lourdes Mgr Micas a annoncé qu’il faudrait un jour retirer les fresques de Marko Rupnik, prêtre et artiste accusé de multiples viols, qui ornent sa basilique. Katie Prejean McGrady raconte comment elle s’est débarrassée d’une médaille représentant une œuvre de Marko Rupnik.
Katie Prejean McGrady, le 05/07/2024 à 19:20
Lecture en 4 min.
« Comment je me suis débarrassée d’une œuvre de Rupnik »
Des passants devant les mosaïques réalisées par l’artiste et prêtre Marko Rupnik, exposées sur la basilique Notre-Dame-du-Rosaire dans le sanctuaire de Lourdes, le 31 mars 2023.
CHARLY TRIBALLEAU / AFP

J’étais à Rome le mois dernier, pour participer à une rencontre organisée par le Vatican. Sans le savoir, j’ai acheté une œuvre d’art de Marko Rupnik.

Dans une boutique de souvenirs à côté de mon hôtel, j’ai vu une jolie médaille de la Divine Miséricorde. À seulement 8 €, cela semblait être une bonne affaire. J’ai depuis longtemps une dévotion pour la Divine Miséricorde et je n’avais pas de médaille sur la chaîne autour de mon cou. Je me suis dit que l’y ajouter serait une bonne idée.

Je m’abonne
À lire aussiMgr Micas, évêque de Lourdes : « Nous devrons un jour retirer les mosaïques de Marko Rupnik »
Une heure plus tard, alors que j’attachais la médaille à ma chaîne, je l’ai sortie de la petite boîte de présentation et j’ai réalisé, horrifiée, que sur le dos de la médaille en métal se trouvait une image colorée du logo du Jubilé de la miséricorde 2016 créé par Marko Rupnik, l’ancien jésuite accusé d’abus à la fois grotesques et horribles.
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre
Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Messages : 68213
Enregistré le : 27 juin05, 06:23
Réponses : 0
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: Et l'Eglise catholique ?

Ecrit le 10 juil.24, 01:26

Message par medico »

Plus de 100 plaintes déposées pour violences physiques et sexuelles à Notre-Dame de Bétharram
Explication Les témoignages continuent d’affluer contre l’institution catholique Notre-Dame de Bétharram, révélant un système de violences physiques et sexuelles. Vingt-six nouvelles plaintes ont été déposées, mardi 9 juillet, devant le parquet de Pau, portant leur total à plus d’une centaine.
Gonzague de Pontac, le 10/07/2024 à 11:48
réservé aux abonnés


Plus de 100 plaintes déposées pour violences physiques et sexuelles à Notre-Dame de Bétharram
Ces plaintes mettent en cause 22 adultes et un mineur au moment des faits dont la moitié sont encore en vie.
DAVID LE DEODIC / SUD OUEST/MAXPPP
COMMENTER

Un dossier « tentaculaire ». Le groupe des victimes de l’institution de Notre-Dame de Bétharram, à Lestelle-Bétharram (Pyrénées-Atlantiques), a déposé ce mardi 9 juillet devant le tribunal de Pau un quatrième corpus de 26 plaintes, portant à 102 le nombre de violences physiques et sexuelles dénoncées auprès de la justice, sans compter celles directement déposées à la gendarmerie.

Ces plaintes mettent en cause...
https://www.la-croix.com/religion?utm_s ... nt=2024071
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

keinlezard

[ Aucun rang ]
Avatar du membre
[ Aucun rang ]
Messages : 7830
Enregistré le : 07 oct.12, 21:08
Réponses : 0
Localisation : FRANCE

Re: Et l'Eglise catholique ?

Ecrit le 11 juil.24, 01:18

Message par keinlezard »

Hello,

La paille et la poutre mon ami ...

Cordialement
Adopter les règles de Crocker autorise vos interlocuteurs à optimiser leur message pour le transfert d'informations sans se préoccuper d'amabilités. Elles imposent que vous acceptiez l'entière responsabilité du fonctionnement de votre esprit – si on vous offense, c'est de votre faute.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lee_Daniel_Crocker

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Pédophilie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité