L'EFA : ce qu'il est, ce qu'il ne peut pas être.

Les Témoins de Jéhovah sont connus principalement pour leur prédication de porte-à-porte et l'importance qu'ils donnent à la Bible
Règles du forum
Les Témoins de Jéhovah croient que Dieu a restauré le véritable christianisme par leur intermédiaire. Le présent forum est axé exclusivement sur l'éducation. Sinon SVP : Pour toutes comparaisons qui ne sauraient vous satisfaire, en présence de l'enseignement officiel, utilisez le forum débat chrétien (forum de dialogue œcuménique)
Répondre
agecanonix

[ Aucun rang ]
[ Aucun rang ]
Messages : 15976
Enregistré le : 25 déc.09, 10:55
Réponses : 0

L'EFA : ce qu'il est, ce qu'il ne peut pas être.

Ecrit le 01 avr.24, 07:18

Message par agecanonix »

Cette explication se trouve dans ce forum parce que vous y êtes, mais vous aurez beaucoup plus de renseignements sur JW.org.

Reconnaissez au passage, que je vous répond avec la bible, pas moins de 15 textes.

Les témoins de Jéhovah sont un ensemble de chrétiens qui se sont organisés en assemblées locales sur toute la terre.

L'enseignement et l'organisation sont strictement les mêmes que vous soyez Américains ou Japonais, Inuit ou Suisse.

A la différence de beaucoup de confessions protestantes, chaque assemblée n'est pas le domaine réservé d'un seul pasteur, tous les membres masculins d'une assemblée de TJ pouvant devenir "anciens" après avoir été "assistants ministériels".

Au dessus des assemblées se trouve l'EFA ou "esclave fidèle et avisé". Ce n'est pas un homme unique mais un collège d'anciens qui ont tous l'espérance céleste.

Leur rôle: assurez la réalisation de Mat 24:14 en définissant ce qu'est la bonne nouvelle du Royaume et comment l'annoncer à toutes les nations avant la fin.

Le modèle de l'EFA est la façon dont les apôtres ont dirigé la congrégation chrétienne au premier siècle.

Un exemple de ce fonctionnement nous est donné en Actes 15.
  • Or certains hommes descendirent de Judée et se mirent à enseigner aux frères : « Si vous ne vous faites pas circoncire selon la coutume de Moïse, vous ne pouvez pas être sauvés. » 2 Un désaccord assez grave et un vif débat les opposèrent à Paul et Barnabé. On décida alors que Paul, Barnabé et quelques autres monteraient à Jérusalem vers les apôtres et les anciens pour parler de cette question
Vous remarquez ici que la question était sérieuse, des chrétiens de Judée sont arrivés à Antioche et ont voulu imposer leurs idées sur la circoncision.

Cet épisode répond déjà à l'idée selon laquelle chaque chrétien doit prier et définir lui même sa croyance au motif qu'il a été oint ou choisi par Dieu. Vous verrez dans la suite du récit que cette idée n'est vraiment pas biblique.

Le texte nous apprend que le collège des anciens d'Antioche ne s'est pas estimé autorisé à décider quoi que ce soit sur ce problème, et qu'au contraire, il a pris la décision de laisser le collège de l'assemblée de Jérusalem statuer sur cette question non seulement pour la congrégation d'Antioche, mais aussi pour toutes des assemblées chrétiennes de l'époque.

Paul fera partie du voyage et si vous lisez bien les débats, il ne prendra pas part à la décision, tout apôtre des nations qu'il était.

Voici ce qui s'est passé après que chacun se soit exprimé:
  • Alors les apôtres et les anciens, ainsi que toute l’assemblée, décidèrent d’envoyer à Antioche, avec Paul et Barnabé, des hommes choisis parmi eux. Ils envoyèrent Judas, qu’on appelait Barsabas, et Silas, qui exerçaient tous les deux des responsabilités parmi les frères. 23 Voici le contenu de la lettre qu’ils devaient transmettre :
    « De la part de vos frères, les apôtres et les anciens, aux frères d’Antioche, de Syrie et de Cilicie qui sont issus des nations : Salutations ! 24 Nous avons appris que quelques-uns de chez nous vous ont troublés par leurs paroles, essayant de vous déstabiliser, bien que nous ne leur ayons pas donné d’instructions. 25 Nous avons donc unanimement décidé de choisir des hommes et de vous les envoyer avec nos bien-aimés Barnabé et Paul, 26 eux qui donnent leurs vies pour le nom de notre Seigneur Jésus Christ. 27 Nous envoyons donc Judas et Silas, pour qu’eux aussi vous annoncent les mêmes choses de vive voix. 28 Car l’esprit saint et nous-mêmes avons jugé bon de ne pas vous ajouter d’autre fardeau que ces choses qui sont nécessaires : 29 vous abstenir de ce qui a été sacrifié aux idoles, du sang, de ce qui est étouffé et des actes sexuels immoraux. Si vous vous interdisez strictement ces choses, tout ira bien pour vous. Portez-vous bien ! »
C'est assez clair, une décision a été prise par le collège des anciens de Jérusalem, avec parmi eux des apôtres, et une lettre a été envoyée à Antioche pour notifier la réponse.

Doit on y voir un accident ? Une exception ?

Actes 16 nous répond:
  • 4 Dans les villes où ils passaient, ils transmettaient aux frères, pour qu’ils y obéissent, les décisions prises par les apôtres et les anciens qui étaient à Jérusalem. 5 Ainsi, les assemblées continuaient à s’affermir dans la foi et à grossir de jour en jour
De toute évidence, le collège des anciens et apôtres de Jérusalem était considéré par toutes les assemblées de l'époque comme légitime à prendre des décisions doctrinales.

Ainsi, l'idée qui voudrait qu'une prière et une lecture de la bible soient suffisantes pour qu'une décision soit prise avec bonheur en matière de doctrine ne tient pas la route. Pourquoi ?

Réfléchissez ! Dans l'épisode d'Antioche, qui sont ceux qui souhaitent conserver la circoncision ? Ce sont des chrétiens ayant été oints de l'esprit. Et qui sont ceux qui souhaitent abandonner la circoncision ? Ce sont aussi des chrétiens ayant été oints de l'esprit.

Tous ces intervenants à la discussion animée qui a échauffé les esprits priaient donc régulièrement et avaient le don de l'esprit.

Que conclure ? Qu'avec l'esprit saint on peut avoir des avis différents ? Ou plus simplement que ce don n'est pas là pour ça.

a suivre...

Ajouté 13 heures 47 minutes 59 secondes après :
Venons en à l'EFA ou Esclave Fidèle et Avisé.

Ce n'est pas ainsi que les 1ers chrétiens appelaient le collège des anciens et des apôtres de Jérusalem ce qui amène 3 solutions possibles pour l'expliquer:
  • 1) soit ils le nommaient ainsi mais aucun texte ne le mentionne.
    2) soit ils le nommaient autrement.
    3) soit le seul moment où Jésus en parle est une prophétie qui annonce son existence dans le futur.
Examinons ces textes:

Mat 24:45: « Qui est donc l’esclave fidèle et avisé que son maître a établi sur ses domestiques pour leur donner leur nourriture au bon moment ? 46 Heureux cet esclave si son maître, quand il viendra, le trouve en train de faire ainsi ! 47 Vraiment je vous le dis, il l’établira sur tous ses biens"

Luc 21:42 Le Seigneur répondit : « Qui est donc l’intendant fidèle, l’intendant avisé, que son maître établira sur l’ensemble de ses serviteurs pour continuer à leur donner leur part de nourriture au bon moment ? 43 Heureux cet esclave si son maître, quand il viendra, le trouve en train de faire ainsi ! 44 Je vous le dis, c’est la vérité, il l’établira sur tous ses biens

Mat 24 est une réponse de Jésus à une question de ses apôtres formulée ainsi :« Dis-nous : quand ces choses auront-elles lieu, et quel sera le signe de ta présence et de la période finale du monde ? »

Si vous suivez ensuite la réponse de Jésus, vous allez découvrir qu'il est resté sur ce thème jusqu'à la fin du chapitre 25, et même au verset qui précède la référence à l'EFA, il dit encore :  Voilà pourquoi, vous aussi, soyez prêts, car le Fils de l’homme viendra à un moment auquel vous ne pensez pas

Aucun doute possible, l'existence de l'EFA est étroitement lié aux derniers jours.

Le caractère prophétique est également confirmé par Luc qui, lui, utilise le futur dans son texte pour situer l'action de l'EFA.

Que conclure à ce stade : Jésus prophétise qu'au temps de la fin, celui où il doit "revenir" d'une façon où d'une autre pour récompenser ses disciples et pour punir les méchants, il existera un EFA, mis en place par lui, dont la mission sera, symboliquement, de nourrir tous les chrétiens.

On peut ne pas y croire, mais on ne peut pas dire que le texte n'est pas assez clair pour en être certain sauf à imaginer que Jésus a menti.

Dans son explication Jésus apporte un complément d'information :
  • « Mais si jamais cet esclave est mauvais, s’il se dit : “Mon maître tarde”, 49 et s’il commence à battre ses compagnons, ainsi qu’à manger et à boire avec les ivrognes, 50 le maître de cet esclave viendra un jour où il ne l’attend pas et à une heure qu’il ne connaît pas, 51 il le punira très sévèrement et le mettra avec les hypocrites. Là, il pleurera et grincera des dents."
Ce texte nous apporte un renseignement capital.

Il introduit l'idée que cet EFA n'est pas rendu parfait et infaillible par Jésus car, dans ce cas, ce texte n'aurait aucun sens car il affirmerait que Jésus a délibérément choisi un EFA mauvais dans le but de battre ses frères..

Ainsi, par cet avertissement, Jésus nous apprend que cet EFA est humain, faillible et susceptible de se tromper.

Voilà qui nous apprend donc que cet EFA du temps de la fin devra veiller à bien accomplir sa tâche en restant conscient qu'il peut, de part sa nature humaine, commettre des erreurs qui nuiraient aux chrétiens dont il a la charge.

Une autre leçon nous apprend que les autres serviteurs du maître auront, eux aussi, un travail à accomplir puisque la tâche de l'EFA n'est pas de faire leur travail de "serviteurs" à leur place, mais de les nourrir. La nourriture a donc pour fonction de les rendre capables physiquement de faire correctement leur travail, et non pas de le faire pour eux.

Cette parabole, qui utilise un exemple de domaine agricole, nous décrit donc un Maître qui doit s'absenter un certain temps, qui donne à ses "serviteurs" leurs tâches à accomplir jusqu'à son retour, et qui choisit ou établit l'un d'entre eux, qu'il juge fidèle et avisé, pour nourrir tous les serviteurs du domaine. Il le prévient qu'il sera très attentif à ce qu'il fera, tout comme il le sera (parabole des talents) pour le travail de tous les autres serviteurs.

A quoi faut il s'attendre selon cette description ? Il faut s'attendre à un EFA qui fait de son mieux, avec amour, pour nourrir ses frères en étant conscient qu'il reste imparfait et que de temps en temps, il peut rater un repas. Il sera jugé sur l'ensemble de son travail et sur les sentiments qu'il développe pour l'accomplir. (amour, sérieux, empathie, foi)

Notez que le maître ne prévoit pas que les autres serviteurs le remplacent s'ils sont mécontents, c'est lui qui jugera au final, tout comme il jugera chaque serviteurs sur sa mission à lui.

Notez aussi que les serviteurs constituent un ensemble d'individus qui travaillent dans le domaine du maître, tous ensemble, et qui mangent même ensemble, nourris par un seul serviteur, ce qui valide l'existence d'une collectivité de chrétiens travaillant unis et non pas individuellement, chacun préparant sa "popote" dans son coin.

Pour répondre à l'objection posée juste après ce commentaire, je vous invite à relire le texte cité plus haut.

Qui décide de la doctrine ? De la part de vos frères, les apôtres et les anciens, aux frères d’Antioche, de Syrie et de Cilicie
Ce sont donc bien uniquement les apôtres et anciens de l'assemblée de Jérusalem qui posent la doctrine..

Et que décident ensuite les apôtres, les anciens et l'Eglise ? Alors les apôtres et les anciens, ainsi que toute l’assemblée, décidèrent d’envoyer à Antioche, avec Paul et Barnabé (...)
Par contre, le choix d'envoyer Paul et Barnabé et les autres, qui n'est pas doctrinal, mais pratique, revient à l'assemblée, sachant que l'assemblée comprenait des femmes aussi.

Quand a t'il été établi par Jésus ?

Le texte ne le dit pas, tout ce que nous savons, c'est que cet EFA sera là, actif, quand Jésus reviendra dans son domaine. Si Jésus n'en dit pas plus, acceptons le, c'est lui le patron, non ?

En fait, deux textes nous expliquent que cet EFA devait exister.

Mat 24:14: qui indique la mission : Et cette bonne nouvelle du Royaume sera prêchée sur toute la terre, en témoignage pour toutes les nations, et alors viendra la fin

Ephe 4:4: Il y a un seul corps et un seul esprit, tout comme il y a une seule espérance à laquelle vous avez été appelés ; 5 un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême ; 6 un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous et par tous et en tous

Il fallait donc qu'avant la fin, une œuvre mondiale touche toutes les nations pour annoncer un seul et même enseignement : ce n'est possible que si, comme au 1er siècle, Jésus établit un EFA qui lui rendra des comptes, certes, mais qui parviendra à réaliser Mat 24:14.
N'oubliez pas que ce texte est une prophétie qui n'est pas conditionnée à la qualité de l'EFA.

Qu'il soit bon ou non, la bonne nouvelle sera donc quand même prêchée sur toute la terre. Jésus sait faire de belles choses avec des humains imparfaits.

Répondons par anticipation à ce texte:
  • 1 Jean 2:20,21,27: Et vous avez une onction qui vient du saint, et vous avez tous la connaissance. 21 Je vous écris, non parce que vous ne connaissez pas la vérité, mais parce que vous la connaissez et qu’aucun mensonge ne vient de la vérité.[...]Quant à vous, l’onction que vous avez reçue de lui reste en vous, et vous n’avez pas besoin que quelqu’un vous enseigne ; mais l’onction reçue de lui vous enseigne sur toutes choses, et elle est vraie et n’est pas mensonge. Restez en union avec lui ainsi qu’elle vous l’a enseigné.
Ce texte vient il nous apprendre qu'un EFA ne servirait à rien puisque Dieu, par son onction, enseignerait miraculeusement tous les oints.

Raisonnons sur plusieurs textes de Paul.
1 Cor 15:
  • Maintenant, si nous prêchons que Christ a été relevé d’entre les morts, comment se fait-il que certains parmi vous disent qu’il n’y a pas de résurrection des morts ?
Ce texte, de 1 Cor 15, nous apprend que Paul reproche aux chrétiens oints de ne pas avoir compris la résurrection. Cette façon de procéder de Paul est typiquement celle que doit réaliser un EFA. Vous le comprenez, la leçon que certains tirent de 1 Jean 2 ne cadre pas avec l'expérience des 1ers chrétiens car leur onction, que Paul ne conteste pas, ne leur a pas permis de tout comprendre sans l'aide de l'apôtre.

Hébreux 5
  • Nous avons beaucoup à dire à son sujet, mais ce sont des choses difficiles à expliquer, parce que vous êtes devenus durs d’oreille. 12 Car bien que maintenant vous devriez être des enseignants, vous avez de nouveau besoin qu’on vous enseigne à partir du début les choses élémentaires des déclarations sacrées de Dieu, et vous avez de nouveau besoin de lait au lieu de nourriture solide. 13 Car celui qui continue de se nourrir de lait ne connaît pas la parole de justice, car c’est un petit enfant. 14 Mais la nourriture solide est pour les gens mûrs, pour ceux dont les facultés de discernement sont exercées, par l’usage, à distinguer et le bien et le mal
Même problématique ici : Paul reproche à des chrétiens élus de ne pas progresser et d'avoir besoin d'être à nouveau enseignés sur des enseignements basiques du Christianisme.

Si c'est Dieu qui enseignait ces élus par son esprit saint, le reproche de Paul concernerait Dieu à qui Paul dirait que son esprit saint a été inefficace. De toute évidence, l'onction ne crée pas la connaissance doctrinale, elle valide seulement, et c'est déjà beaucoup, l'adoption.

Le simple fait que la méthode voulue par Jésus soit l'évangélisation impose un même enseignement pour ceux qui prêchent. Les interventions du collège de Jérusalem, de Paul et de Jean, qui rappelleront la doctrine, prouvent que cette mission était, et est toujours nécessaire. Chaque chrétien, où qu'il se trouve, doit prêcher le même message, c'est essentiel, et un EFA est la seule façon d'y parvenir puisque Dieu n'a pas prévu que chaque élu reçoive la connaissance exacte par miracle.

a suivre
Modifié en dernier par agecanonix le 05 avr.24, 00:27, modifié 6 fois.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Témoins de Jéhovah »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 38 invités